Polestar 3 et 4 : deux SUV électriques aux prix radicalement opposés

 

Le PDG de Polestar, Thomas Ingenlath vient de révéler le prix des futurs Polestar 3 et Polestar 4. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ne seront pas à la portée de tout le monde.

Polestar 3

Depuis sa prise d’indépendance en 2018, l’ancienne division sportive de Volvo n’a pas vraiment chômé. Et pour cause, la jeune marque scandinave a déjà lancé deux modèles électriques et hybrides, à savoir les Polestar 1 et Polestar 2. Des autos que vous ne verrez probablement jamais en France, en raison d’un différent avec Citroën.

Mais la firme suédoise ne compte évidemment pas s’arrêter en si bon chemin. Il y a quelques semaines, celle-ci a en effet dévoilé les premières images de son futur SUV électrique, baptisé Polestar 3. L’occasion également de découvrir ses lignes, en attendant de connaître ses spécificités techniques. Alors que sa révélation définitive est prévue en octobre, voilà que l’on en apprend un peu plus à son sujet.

Polestar 3 : un positionnement haut de gamme

Dans une interview accordée à nos confrères d’Automotive News, le PDG de Polestar, Thomas Ingenlath a en effet décidé de donner de nouvelles informations sur son SUV. Et tout particulièrement au sujet de son prix. Celui-ci devrait alors osciller entre 75 000 et 110 000 euros en fonction de la finition et des options choisies. La Polestar 3 devrait alors jouer le rôle de vaisseau amiral dans la gamme et rivalisera notamment avec le Porsche Cayenne, dont la prochaine génération pourrait être 100 % électrique.

Le prix de la Polestar 4

Mais ce n’est pas tout. Dans une autre interview, cette fois-ci accordée à Car Magazine, Thomas Ingenlath a également donné plus d’informations sur la Polestar 4, un crossover électrique affichant une garde au sol plus basse que la Polestar 3. Selon le PDG, ce nouveau venu devrait afficher un tarif moins élevé, tournant autour des 55 000 euros environ. Ce dernier est alors décrit comme étant légèrement plus petit, bien qu’il « ne fera aucun compromis sur l’habitabilité« . Ce nouveau modèle, dont le lancement est prévu entre 2024 et 2025 devrait alors chasser sur les terres de la Tesla Model Y.

Un modèle important

Comme le rappellent nos confrères d’Electrek, l’arrivée de cette Polestar 3 au sein de la gamme revêt une importance capitale. En effet, il s’agit du premier SUV de la marque, mais également le premier modèle produit aux Etats-Unis, au sein de la nouvelle usine du constructeur en Caroline du Sud. Ce nouvel arrivant dans le catalogue devrait donc permettre à Polestar d’atteindre son objectif de 124 000 ventes de voitures électriques d’ici à l’année prochaine.

Si l’on ne connaît pas encore toutes leurs spécificités techniques, on sait déjà que les Polestar 3 et 4 reposeront sur la nouvelle plateforme SPA2 de la marque, conçue pour équiper des modèles 100 % électriques. Celle-ci permet notamment l’implantation de deux moteurs et d’une batterie permettant de parcourir jusqu’à 600 kilomètres en une seule charge sur cycle WLTP. Elle sera également compatible avec la conduite autonome, dont le niveau 3 sera autorisé en France dès le mois de septembre. On devrait la voir en action en premier lieu sur le futur Volvo XC90.

Polestar a dévoilé une nouvelle photo montrant ses trois modèles à venir, dont deux sans camouflage.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles