Cet étonnant cabriolet électrique va vous donner envie de rouler cheveux aux vents

 

La marque allemande Evetta dévoile l'Openair, un petit cabriolet électrique inspiré par la mythique BMW Isetta. Les pré-commandes sont déjà ouvertes.

Evetta Openair

Vous rêvez d’un cabriolet électrique pour profiter du soleil et pour rouler cheveux au vent en été ? Ça tombe bien, car la société allemande Evetta, qui vient de lancer l’étonnant petit coupé électrique Prima inspiré de la BMW Isetta des années 1950, dévoile également la version découvrable, baptisée Openair.

Un look adorable

Sans surprise, cette variante reprend le style quelque peu déroutant du coupé deux places, également décliné en pick-up. Nous retrouvons donc une adorable face avant, qui pourrait rappeler celle du Combi Volkswagen originel, arborant alors deux petits feux ronds sur les côtés. Très proche de la Microlino, disponible en France depuis le mois de juin, cette nouvelle arrivante est dotée d’un toit amovible, même si la marque ne précise pas le temps nécessaire à l’ouverture, ni s’il est électrique ou manuel.

Evetta Openair

À bord, la présentation est néo-rétro et très dépouillée. Pas de combiné numérique, mais un simple écran central rond, affichant vraisemblablement l’ensemble des informations liées à la conduite. À noter que la petite voiture de plage électrique est compatible avec Apple CarPlay et Android Auto. Il est aussi possible de recharger son smartphone via un chargeur à induction, comme le précise le site de la marque. Les principales commandes sont accessibles sous forme de boutons physiques sous l’écran. L’ouverture et le démarrage de la voiture se font directement via l’application dédiée, bien qu’une clé semble également disponible.

Seulement 999 exemplaires

Sous son capot, l’Evetta Openair embarque une batterie légèrement plus grosse que la version standard, affichant une capacité de 18 kWh et offrant une autonomie en hausse de 30 % environ, tournant alors autour des 200 kilomètres sur cycle WLTP. La vitesse de pointe est limitée à 90 km/h, tandis que le temps nécessaire à la recharge n’a pas été communiqué par la marque. Deux modes de conduite sont proposés, à savoir Sport et Eco, à choisir en appuyant sur un bouton.

Evetta Openair

Quoi qu’il en soit, les pré-commandes sont d’ores et déjà ouvertes pour le petit cabriolet électrique, directement sur le site du constructeur ou chez l’un des 800 revendeurs implantés en Europe. Pour l’heure uniquement vendue dans sa version de lancement First Edition, ce dernier est proposé à partir de 33 333 euros en Allemagne. Un tarif qui pourrait donc être légèrement différent en France. Seulement 999 exemplaires seront proposés, tandis que la version fermée est limitée à 1 954 unités, pour un prix unitaire de 19 540 euros.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles