Dacia : ce nouveau buggy « électrique » sans moteur crie l’aventure

 

Dacia dévoile son concept Manifesto, qui prend la forme d'un étonnant buggy "électrique", mais sans moteur. S'il n'annonce pas de véhicule de série, il présente toutefois des innovations qui seront présentes dans les futures créations de la marque low-cost.

Elle est loin l’époque où Dacia avait une image de marque très bas de gamme pas vraiment flatteuse. Car depuis quelques années, le constructeur n’est plus réellement aussi low-cost qu’avant. Largement monté en gamme, bien que toujours fidèle à sa philosophie originelle, la firme roumaine s’est même laissée tenter par l’électrique avec sa nouvelle Dacia Spring. Aujourd’hui, le constructeur prend un nouveau virage, qui se traduit par un nouveau logo et une identité stylistique revue.

Un véritable manifeste

Néanmoins, elle souhaite tout de même conserver sa recette initiale, en se concentrant sur l’essentiel et en ciblant une clientèle amatrice d’activités en extérieur. C’est notamment pour cela que la firme vient de lever le voile sur son dernier concept en date, baptisé Manifesto. Symbolisant à lui seul toute la stratégie de Dacia, celui-ci n’annonce pas de nouveau modèle à proprement parler, comme le précise le communiqué de la marque. En effet, ce buggy « électrique » d’un nouveau genre, qui n’a rien à voir avec le Meyers Manx 2.0 récemment dévoilé, a plutôt pour ambition de présenter des innovations qui seront quant à elles intégrées dans les futurs véhicules du constructeur.

En termes de style, ce concept surprend par son côté très dépouillé. La face avant arbore le nouveau logo Dacia, ainsi qu’une signature lumineuse futuriste. Mais ce qui interpelle, c’est son unique projecteur installé du côté gauche qui peut être extrait et transformée en lampe de poche. Outre le toit modulaire, qui permet de transporter des bagages grâce à des barres de fixation déployables en multiples configurations, le Dacia Manifesto se dote également d’un inédit système YouClip, permettant de fixer très facilement divers accessoires modulables. Ce dispositif se retrouvera dans d’autres modèles de série dans le futur.

Un intérieur pratique et bien pensé

Mais en réalité, c’est surtout l’intérieur qui vaut le détour. Conçu pour les escapades outdoor, le Dacia Manifesto s’offre un poste de conduite waterproof pouvant être lavé au jet d’eau. On remarquera aussi le revêtement des sièges amovible, pouvant être transformé en sac de couchage. Reste à savoir si cette idée maligne se retrouvera sur un modèle de production au cours des prochaines années.

Dans une volonté de respect de l’environnement, le constructeur a offert à son concept une carrosserie majoritairement habillée de Starkle, une matière fabriquée à partir de polypropylène recyclé. Le liège est quant à lui très présent à l’intérieur, un matériau que l’on retrouve également à bord de la Mazda MX-30 électrique.

Dans une démarche de simplification à l’extrême, le concept Manifesto ne s’équipe d’aucun écran tactile. Le conducteur peut alors simplement installer son smartphone sur un support dédié au centre de la planche de bord afin de profiter de la navigation et de toutes ses applications. Néanmoins, le buggy « électrique » se dote d’un petit combiné numérique indiquant la vitesse.

Une batterie pour fournir de l’électricité

À noter que le concept-car est équipé d’une batterie extractible (d’une capacité de 2,25 kWh) capable de fournir de l’électricité à travers une simple prise domestique. Ainsi, il est possible de recharger ou d’alimenter divers objets, comme un téléphone ou une bouilloire durant des excursions en pleine nature. Un système qui nous rappelle dans une certaine mesure la recharge bidirectionnelle déjà proposée par certains constructeurs. Mais cette batterie n’est pas du tout une batterie de traction alimentant un moteur électrique.

Un moteur « vert » ou pas de moteur ?

Si rien n’a encore été dit sur la fiche technique de ce concept, les bruits de couloirs affirment qu’il n’aurait pas de moteur. Mais comme l’a expliqué David Durand, directeur du design de la marque à l’Automobile Magazine, il embarquerait obligatoirement une motorisation verte. Sans plus de précisions.

À vrai dire, la seule chose dont on est sûr, c’est qu’il est équipé d’une transmission intégrale. Conçu pour sortir des sentiers battus et rouler sur des terrains difficiles, le Manifesto se dote de pneus sans air increvables. Une technologie prometteuse qui pourrait à terme se retrouver sur des véhicules de série, alors que Michelin y travaille depuis de nombreuses années. Baptisé Uptis, ce pneumatique révolutionnaire pourrait arriver d’ici trois à cinq ans, soit entre 2025 et 2028. Goodyear travaille aussi au développement d’un système similaire, qui devrait voir le jour d’ici à 2030.

Les premières images de l’Adventure 1 de la marque canadienne Potential Motors nous promettent un petit véhicule paré pour le voyage et l’aventure au plus près de la nature. Le parfait compagnon d’un vrai camping-car…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.