C’est au tour d’EA de licencier : 5% de salariés en moins et des jeux annulés

 

L'éditeur et développeur Electronic Arts a annoncé le licenciement de 5% de sa masse salariale, soit environ 670 personnes. Dans le même temps, certains jeux sont annulés et les bureaux de certains studios sont réduits. La crise du salariat dans le jeu vidéo se poursuit une nouvelle fois.

Source : EA

Depuis plusieurs mois, c’est l’hécatombe dans l’industrie du jeu vidéo et plus généralement dans celle de la tech : les plans de licenciements s’enchaînent. Cette fois-ci, c’est Electronic Arts qui se met à remercier une part non négligeable de ses employés : 5% d’entre eux, soit environ 670 personnes.

Un nouveau plan de licenciements : cette fois-ci, c’est chez EA

C’est dans un communiqué verbeux qu’Electronic Arts annonce discrètement le licenciement de 5% de son personnel. Toutes les équipes ne sont pas touchées et les employés concernés ne sont pas encore tous prévenus pour le moment : ce sera le cas d’ici le début du prochain trimestre. Comme CNBC le précise, EA employait 13 400 personnes en mars 2023, si l’on en croit sa dernière déclaration annuelle à la Commission américaine des valeurs mobilières et des changes de mai dernier. Ce qui signifie que 670 employés environ seront licenciés. L’année dernière, EA avait déjà licencié 6% de son effectif total, bien qu’à cette époque, il était moins élevé qu’aujourd’hui. Au regard des documents déposés par la société auprès de la SEC, le plan coûtera à EA 125 à 165 millions de dollars.

 

Un plan qui s’inscrit dans une tendance plus large de l’industrie vidéoludique. Il y a quelques jours, c’est Sony qui indiquait licencier 900 salariés, avec sa division réalité virtuelle fortement affectée. Le mois dernier, Microsoft annonçait renvoyer 1900 personnes de sa division Xbox, Bethesda et Activision Blizzard. Dans le même temps, Riot Games lançait son propre plan de licenciements concernant 10% de ses effectifs. Une décision qui pourrait avoir du mal à passer du côté des salariés d’EA. En effet, le Hollywood Reporter indiquait en juin dernier que la rémunération du PDG d’Electronic Arts avait significativement augmenté.

Les jeux supprimés et annulés par Electronic Arts pour mieux se concentrer

Cela engendre également des réorganisations au sein des studios. Laura Miele, présidente de la division « Divertissement et Technologie » les a précisées : « nous allons réduire Ridgeline en tant que studio autonome à Seattle, et certains membres de l’équipe rejoindront Ripple Effect. Ils continueront à travailler avec les équipes de DICE, Ripple et Criterion pour construire la prochaine expérience Battlefield. » EA prévoit de se renforcer sur le jeu mobile, tout en en supprimant de son catalogue : Kim Kardashian HollywoodLord of the Rings : Heroes of Middle-earthTap Sports Baseball ainsi que F1 Mobile Racing.

Star Wars Jedi : Survivor

EA profite aussi de ce plan de licenciements pour annuler certains jeux qui étaient jusqu’alors en développement, puisqu’il dispose de moins de ressources humaines. Cela concerne plusieurs studios. Par exemple, le FPS Star Wars qui était en développement chez Respawn est supprimé. Comme IGN le fait remarquer, « le sort du jeu de stratégie Star Wars d’EA n’est pas non plus clair. EA entreprend cette démarche en partie en raison de ce qu’elle perçoit comme une évolution rapide vers les grands jeux à monde ouvert, les communautés massives et les jeux live service. » Le média indique d’ailleurs que selon ses informations, l’équipe qui travaillait sur le FPS Star Wars « sera en grande partie réaffectée à d’autres projets, notamment Apex Legends, Iron Man, Black Panther et Jedi – pour lequel EA a confirmé un troisième volet. » Il indique aussi que la pré-production du prochain Mass Effect est toujours en cours.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !

Les derniers articles