La nouvelle Nintendo Switch à processeur Nvidia Mariko a été analysée par Digital Foundry, experts du hardware jeu vidéo. Le résultat est sans appel : cette console est clairement meilleure.

Il y a peu, Nintendo a dévoilé sa nouvelle Nintendo Switch Lite dédiée uniquement aux consoles portables. Du même temps, une révision silencieuse de la Nintendo Switch originale est sortie. Mais comment ?

Grâce à une nouvelle puce, comme le voulait la rumeur. Mais celle-ci n’est pas un grand pas en avant comme pourrait l’être l’intégration du Tegra X2 : c’est une révision du Tegra X1, qui d’origine s’appelait Logan et prend désormais le sobriquet Mariko. De quoi booster les performances ? Digital Foundry, grande autorité sur ce terrain, a fait ses tests et nous livre ses conclusions.

La nouvelle Nintendo Switch gagne bien en efficacité

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Bien que Nintendo et Nvidia n’aient rien dévoilé, il apparaît que la nouvelle puce Tegra X1 est bien gravée en 16nm. Et cela se voit : sur un jeu comme The Legend of Zelda Breath of the Wild, la console consommait 13,3W à l’origine… contre 7W maintenant, presque la moitié.

Naturellement, cela se voit sur l’autonomie de la console. La nouvelle Nintendo Switch tient 5 heures sur Zelda à 50% de luminosité, contre 3 heures sur la Switch du lancement. À 100% on arrive à 4 heures et 18 minutes contre 2 heures et 25 minutes. Tout cela était attendu et correspond aux chiffres offerts par Nintendo, mais il est bon d’avoir confirmation.

Surtout, d’autres surprises sont à l’ordre du jour. La nouvelle Nintendo Switch chauffe moins que le modèle précédent, particulièrement dans son dock où elle perd 4°C en charge maximale. Ce n’est pas massif, mais cela permet surtout au ventilateur de s’activer bien moins que sur le modèle précédent en mode portable, se traduisant par une expérience de jeu plus confortable.

Meilleur écran

Et enfin, il existe un point sur lequel nous n’attendions pas nécessairement ce nouveau modèle, et qui devrait aussi concerner la Nintendo Switch Lite : l’écran. La rumeur voulait que Sharp ait offert à Nintendo de nouveaux écrans, et il semble bien que ce soit le cas.

La nouvelle Nintendo Switch testée par Digital Foundry montre un écran plus contrasté, tirant un peu plus vers le rouge plutôt que le bleu. L’équipe estime que ce nouvel écran fait partie de ce qui aide la console à avoir une meilleure autonomie… mais ce n’est pas nécessairement la seule chose.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Le vidéaste américain Kevin Kenson a lui aussi fait ses comparatifs, et va dans le même sens que Digital Foundry. Cependant, sur l’écran, il est allé un peu plus loin en faisant appel à une sonde.

Selon ses mesures, la Nintendo Switch de 2019 a un écran plus lumineux (318 nits contre 291 nits sur l’ancien modèle) et mieux calibré (6757K contre 7200K sur l’ancien modèle). Voilà qui offre donc une meilleure lisibilité en plein soleil, et des couleurs bien plus proches du réel.

Digital Foundry rappelle cependant que la Nintendo Switch a connu quelques améliorations incrémentales très légères depuis sa sortie. Aussi, il est possible que ce changement drastique n’apparaisse qu’en comparant un modèle de lancement (comme c’est le cas sur ces deux tests) contre le tout dernier modèle disponible.

Faut-il échanger pour autant ?

Voilà qui offre donc une excellente petite mise à jour à une Nintendo Switch déjà très efficace. Mais faut-il pour autant se dire que nos Switch achetés au lancement doivent être changées ? Dans les faits, pas vraiment.

Sauf si l’autonomie est vraiment un point extrêmement important pour vous, ces changements matériels ne sont accompagnés d’aucun changement esthétique, et la Nintendo Switch originelle n’a pas réellement perdu de sa superbe pour autant. En l’absence d’un processeur ayant un impact sur les jeux eux-mêmes, ce qui n’est pas le cas ici, ou d’un changement drastique de design, débourser une nouvelle fois pour échanger sa Switch contre un nouveau modèle n’est pas nécessaire.

Si toutefois, comme Kevin Kenson l’a vécu, votre Switch originelle commençait à prendre un peu de plomb dans l’aile, c’est une bonne excuse pour changer. Mais dans les faits, mieux vaudra attendre une véritable révision — comme une véritable Nintendo Switch Pro, par exemple.

La nouvelle Nintendo Switch est disponible en France à 299 euros.