Test de la manette GameSir X2 : compagnon de route maladroit du cloud gaming

Manettes • 2021

Gamesir X2 (USB C)
Correct, mais...
6 /10

Note de la rédaction

Ce test est valable pour les variantes suivantes :

Points positifs du GameSir X2
  • Système d'attache très simple à l'emploi
  • Connexion filaire (0 latence, 0 batterie)
  • (Boite de transport fournie avec)
  • Le connecteur sur pivot, antiarrachage d'USB-C
  • Grip en caoutchouc
Points négatifs du GameSir X2
  • Disposition des boutons de Nintendo
  • Application peu utile
  • Boutons très plastique
  • Peu ergonomique pour les grandes mains
 

La GameSir X2 Type-C est une manette pensée pour les smartphones. Facile à utiliser, elle promet d'être un compagnon idéal. Nous l'avons testé.

Gamesir X2 TypeC (3)
Source : Robin Wycke – Frandroid

Avec l’arrivée de plus en plus nombreuse de jeux compétitifs et du cloud gaming sur mobile, la demande de manettes bien physiques pensées pour nos smartphones se fait plus forte.

GamSir veut répondre à cette demande avec une manette X2 simple à utiliser.

Fiche technique de la GameSir X2

  • Connexion : filaire ;
  • Ports : 2 x USB-C ;
  • Coloris : noir ;
  • Recharge : pas de batterie ;
  • Poids : 340 g environ
  • Longueur maximale du smartphone : 173 mm
  • Prix : 69,99 euros

Design et maniabilité

Il y a plusieurs façons de concevoir une manette pour un smartphone, mais le design qui semble le plus sortir du lot est celui adopté par GameSir pour sa manette.

On a là un contrôleur qui va venir envelopper le smartphone pour le transformer, en quelque sorte, en Nintendo Switch. On peut même voir que GameSir a poussé la ressemblance jusque dans des petits accents colorés rouge et bleu qui rappelle les Joy-Con néon de Nintendo.

Test de la manette GameSir X2 : compagnon de route maladroit du cloud gaming
Test de la manette GameSir X2 : compagnon de route maladroit du cloud gaming

Il faut donc tirer sur la partie droite de la manette pour l’étendre et pouvoir y glisser notre smartphone. Sa longueur ne pourra pas excéder 173 mm, ce qui permet tout de même de glisser un Galaxy S21 Plus loin d’être un smartphone compact.

Gamesir X2 TypeC (6)
Source : Robin Wycke – Frandroid

Un revêtement caoutchouteux permet d’amortir la pression sur le smartphone de chaque côté. On peut aussi noter que le connecteur USB-C qui s’insère dans le smartphone est intégré dans un petit pivot. Cela permet de retirer le smartphone sans jamais tordre le connecteur et risque d’endommager la manette ou le smartphone, plutôt futé. Soyons clairs, le système d’attache du système est le plus simple et le plus pratique que nous ayons pu tester jusqu’à présent.

Gamesir X2 TypeC (5)
Source : Robin Wycke – Frandroid

La manette elle-même intègre aussi un port USB-C, cela permet de charger le smartphone pendant une session de jeu. Attention, dans ce cas de figure la charge sera limitée à 15W.

Sur le design général, si je devais lui trouver un reproche, ce serait l’encombrement de l’accessoire sans smartphone. Il faut compter le même encombrement qu’un grand smartphone, ou plutôt d’une large batterie externe. Si vous vous êtes déjà baladé avec une batterie externe dans le manteau, vous savez que cela peut être gênant. La manette concurrente de Razer (modèle Kishi) est plus compacte quand elle est repliée.

La manette

Enfonçons immédiatement les portails grands ouverts : oui une manette bien physique est très agréable face aux contrôles virtuels sur un écran tactile. Le retour des boutons ou des sticks sous les doigts permet d’être bien plus précis, et de dégager l’affichage pour seulement montrer le jeu et son interface.

Gamesir X2 TypeC (8)
Source : Robin Wycke – Frandroid

Au-delà de cette évidence, parlons du confort de cette manette face aux autres propositions comme la Razer Kishi. La manette est faite essentiellement en plastique mat qui ne respire pas vraiment la qualité, sans faire cheap. À l’arrière, on retrouve tout de même deux zones en caoutchouc qui tomberont dans les paumes des mains.

Gamesir X2 TypeC (10)
Source : Robin Wycke – Frandroid

À l’usage, j’ai trouvé la manette assez petite entre les mains. Le stick droit ne tombait pas naturellement sous le bout de mon pouce, mais plutôt au milieu. Les gâchettes obligent à refermer les mains dans une position qui peut gêner sur de longues sessions, avec une tension au niveau des métacarpes de la main.

Les boutons de la manette ont un retour assez plastique, loin du son plus grave et agréable que font les boutons d’un joycon ou d’une manette PlayStation. Pour un accessoire mobile à usage occasionnel, cela ne me semble pas être un problème, mais j’ai du mal à imaginer que les boutons résisteront pendant de longues années avec des sessions plus régulières et intensives.

Gamesir X2 TypeC (1)
Source : Robin Wycke – Frandroid

Autour de l’écran, on retrouve quatre boutons système : un bouton accueil, les boutons G et S qui jouent le rôle des deux boutons options sur la plupart des manettes (Start et Select), et un bouton de capture d’écran similaire à celui de la Nintendo Switch. C’est l’une des excellentes idées de Nintendo pour sa console et GameSir a très bien fait de la reprendre. Cela évite de faire la combinaison de touches sur votre smartphone pour faire une capture d’écran en pleine partie.

Enfin, il faut parler de la disposition des touches. Dans le jeu vidéo il existe plusieurs écoles : croix, carré, rond, triangle si vous êtes chez PlayStation, YBAX si vous êtes chez Xbox et XABY si vous êtes chez Nintendo. Pour une raison que l’on ne s’explique pas, GameSir a choisi d’utiliser la disposition des touches Nintendo, qui n’est utilisée par aucun jeu vidéo autrement que sur une console Nintendo.

Si vous souhaitez jouer à un émulateur de console de Nintendo, ce sera pratique, mais dans tous les autres cas de figure une manette avec la disposition Xbox aurait été préférable. C’est en effet cette dernière qui fait office de standard sur PC, mobile et pour les services de cloud gaming.

Connexion et configuration

La connexion avec le smartphone se fait sans aucun prérequis logiciel, il suffit de connecter le téléphone dans la manette pour commencer à jouer. Nous avons pu tester des sessions sur GeForce Now ou sur le jeu Fortnite sans rencontrer de problèmes. GameSir propose tout de même une application sur le Google Play Store qui permet de toucher aux options de la manette et mettre à jour son firmware.

Cette application, avant tout destinée à un public chinois, propose surtout de vous présenter les autres produits de la marque et d’installer les derniers jeux à la mode. L’intérêt est de vous montrer quels sont les jeux compatibles avec la manette ou gérant nativement les contrôleurs physiques. Ce n’est pas un store, car les fiches vous renvoient généralement vers le Google Play Store pour le téléchargement.

Hormis la mise à jour du firmware, l’application propose de tester la manette (vous voyez les noms des boutons clignoter à l’écran quand vous appuyez sur les touches correspondantes), et de choisir entre la disposition Nintendo Switch et la disposition Microsoft Xbox.

Cela ne règle toutefois pas totalement notre reproche, puisque les boutons sont imprimés avec la disposition Nintendo sur la manette.

Prix et disponibilité de la GameSir X2

La manette GameSir X2 est commercialisée en France au tarif de 79,99 euros sur Amazon. Les propriétaires d’iPhone devront se tourner vers le modèle Lightning (gracieusement titré « éclair » par Amazon France), également à 79,99 euros. La concurrente Razer Kishi que nous avons évoquée se trouve à 85,88 euros.

Elle est également disponible sur la boutique de la marque à un prix moindre :

Notez que GameSir commercialise aussi un modèle Bluetooth qui est fatalement compatible à la fois avec Android et iPhone, mais va demander davantage d’énergie et induire une latence entre la manette et le smartphone.

Gamesir X2 TypeC (2)
Source : Robin Wycke – Frandroid

La manette est fournie avec petite boite de protection de transport similaire à ce que l’on retrouve pour les consoles portables. C’est un petit plus qui peut faire plaisir, bien que l’on s’imagine mal ranger correctement l’accessoire après chaque utilisation.

Note finale du test
Correct, mais...
6 /10
La manette GameSir X2 reprend un concept qui marche. À ce jour, le meilleur design possible pour ajouter une manette à un smartphone et de le transformer en Switch avec ce genre d'accessoires. Malheureusement, avec son prix similaire à la concurrence, la manette de GameSir ne nous a pas totalement convaincus.

Le système d'attache est vraiment très simple, et plus pratique que ce que l'on a pu tester ailleurs notamment chez Razer, mais la manette en elle-même laisse à désirer côté ergonomie. On retrouve des boutons dont le clic donne un effet « plastique » assez déceptif, et une disposition des touches de Nintendo Switch pourtant peu utilisée en dehors des consoles Nintendo. Sur l'ergonomie et le placement des boutons, la manette Razer Kishi fait mieux par exemple. On parle bien ici de l'argument principal du produit : sa maniabilité.

Une manette correcte, assez bonne, mais sur un marché où la concurrence directe propose mieux au même prix.

Points positifs du GameSir X2

  • Système d'attache très simple à l'emploi

  • Connexion filaire (0 latence, 0 batterie)

  • (Boite de transport fournie avec)

  • Le connecteur sur pivot, antiarrachage d'USB-C

  • Grip en caoutchouc

Points négatifs du GameSir X2

  • Disposition des boutons de Nintendo

  • Application peu utile

  • Boutons très plastique

  • Peu ergonomique pour les grandes mains

Les derniers articles