Snapdragon 8 Gen 1 : Qualcomm envisagerait une deuxième version sans Samsung

Un transfuge vers TSMC pressenti

 

Habitué à faire le yoyo entre TSMC et Samsung pour la gravure de ses SoC haut de gamme, Qualcomm a choisi Samsung Foundry pour la production en masse des nouveaux Snapdragon 8 Gen 1. On apprend toutefois que le géant californien pourrait revenir sur sa décision... au profit de TSMC.

Le tout nouveau Snapdragon 8 Gen 1 pourrait changer de graveur en cours de route et être produit par TSMC

Le tout nouveau Snapdragon 8 Gen 1 pourrait changer de graveur en cours de route et être produit par TSMC // Source : Qualcomm

TSMC serait sur le point de récupérer un gros client supplémentaire : Qualcomm. Le fondeur taïwanais, numéro 1 mondial, pourrait en effet reprendre à son compte la gravure des nouveaux Snapdragon 8 Gen 1, jusqu’à présent confiée à son concurrent Samsung Foundry. Qualcomm, rejoindrait alors Apple, MediaTek, AMD ou encore NVIDIA, qui utilisent déjà les lignes de production de TSMC pour graver leurs propres puces.

Comme d’autres acteurs de l’industrie, Qualcomm n’a pas de fondeur attitré pour la gravure de ses processeurs. D’une année sur l’autre, la marque nous a ainsi habitués à passer de TSMC à Samsung… et de Samsung à TSMC, en fonction de leurs capacités production du moment, ou de leurs technologies de gravure respectives. Si l’on en croit les informations de DigiTimes (souvent bien informé), cet « opportunisme » industriel pourrait se manifester une nouvelle fois, mais cette fois alors que la production en 4 nm du Snapdragon 8 Gen 1 a déjà été engagée chez Samsung

Vers des Snapdragon 8 Gen 1 plus puissants que d’autres ?

En l’occurrence, les sources du média taïwanais laissent entendre que Qualcomm serait mécontent du rendement proposé par les usines de Samsung en termes de production. Si le mécontentement de Qualcomm perdure, il pourrait conduire à un changement de sous-traitant au profit de TSMC. Cette décision, qui n’est en rien confirmée, pourrait résulter à un écart de performances entre les Snapdragon 8 Gen 1 gravés par Samsung et ceux — potentiellement — gravés par TSMC à l’avenir. Certains spécialistes s’accordent en effet à dire que les technologies de gravure de TSMC, bien que similaires à celles de Samsung, sont plus efficaces sur les plans de la densité de transistors et de l’efficacité énergétique.

Si Qualcomm choisit de remplacer Samsung par TSMC pour la production en masse de ses Snapdragon 8 Gen 1, il est donc possible que les unités gravées par TSMC soient au bout du compte légèrement plus performantes ou économes en énergie que les autres. Une différence qui pourrait être visible dans les benchmarks et à l’usage.

Comme le rappelle PhoneArena, Apple avait été confronté à ce cas de figure il y a quelques années avec les puces A9 de ses iPhone 6S et 6S Plus. La firme avait troqué, en cours de production, le protocole 14 nm de Samsung pour le 16 nm de TSMC, moins fin mais plus efficace.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles