Intel : pas de puces aussi efficaces que les Apple M1 Max avant 2024

Sur la question de l'efficacité énergétique, l'avance d'Apple est totale...

 

Si les processeurs Alder Lake pour PC portables sont d'ores et déjà capables de rivaliser avec les puces M1 Pro et M1 Max sur le terrain des performances, une roadmap issue d'Intel nous apprend que la firme ne serait pas en mesure de dépasser l'efficacité énergétique des APUs d'Apple avant 2024.

M1 Max
Intel aurait encore un long chemin à parcourir avant de dépasser les puces d’Apple en matière d’efficacité énergétique // Source : Apple

Partagée sur Twitter par AdoredTV, une roadmap émanant d’Intel nous donne un aperçu des plans de la marque pour dépasser Apple en matière d’efficacité énergétique sur PC portable. On apprend qu’en dépit de ses efforts, la firme ne serait pas en mesure de battre les puces M1 Pro / M1 Max sur ce terrain avant la fin d’année 2023 ou le début d’année 2024. Nous en serons alors rendus à la 15e génération de processeurs Core, baptisée « Arrow Lake-P » sur laptop. Comme le souligne MacRumors, l’objectif d’Intel sera d’arriver à un grand écart : délivrer un maximum de performances tout en limitant au maximum la consommation.

Notons qu’Intel parvient déjà à dépasser les derniers processeurs mobiles d’Apple sur le strict terrain de la puissance de calcul, et ce avec son actuelle génération Alder Lake. Apple, qui exploite la technologie ARM, conserve néanmoins à ce jour une avance notable sur la question de l’efficacité énergétique. Ses puces sont notamment capables de développer un bien meilleur niveau de performances sur batterie grâce à leur consommation contenue. Elles ont aussi pour avantage de permettre une excellente autonomie et de chauffer peu, même en utilisation intensive.

Intel utiliserait la gravure en 3 nm de TSMC pour ses puces Arrow Lake-P

Le document partagé par AdoredTV laisse quoi qu’il en soit entendre qu’Intel miserait sur la gravure en 3 nm de TSMC pour ses futurs processeurs mobiles Arrow Lake-P. Un procédé de gravure qu’Apple exploiterait lui aussi, d’ici 2023, entre autres pour les SoC A17 de ses iPhone 15, mais aussi pour ses futures puces M3.

leaked-intel-arrow-lake-roadmap
Source : Intel via AdoredTV

Comme le rappelle MacRumors, l’abandon des processeurs Intel, annoncé par Apple en juin 2020, a conduit à une adoption des puces Apple Silicon sur pas moins de quatre ordinateurs portables (les MacBook Air, MacBook Pro 13, MacBook Pro 14 et MacBook Pro 16), mais aussi sur deux ordinateurs de bureau (les iMac et Mac mini de dernière génération). En 2022, Apple devrait poursuivre sur cette lancée avec l’introduction de nouveaux MacBook Air et MacBook Pro 13, en plus d’un nouvel iMac Pro vraisemblablement équipé de puces M1 Pro / M1 Max.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles