Ce n’est pas la fin de l’Exynos, Samsung continuera de créer ses propres puces ARM avec AMD

 

Il semble évident que les Galaxy S23 ne disposeront pas de variante Exynos. Cependant, Samsung ne compte pas arrêter le développement de l'Exynos pour autant.

Il semble désormais évident que les prochains Galaxy S23 de Samsung ne seront proposés qu’avec le SoC Qualcomm Snapdragon. Comme nous l’avions souligné, les performances du Samsung Exynos des Galaxy S22 se sont avérées décevantes, malgré la collaboration prometteuse avec AMD autour de l’Exynos 2200. On s’attend donc à ce que le futur appareil s’équipe d’un Snapdragon 8 Gen 2, même sur les modèles européens. Au-delà des rumeurs et des indiscrétions, Qualcomm l’a annoncé à demi-mot lors d’une récente conférence.

Une rupture attendue

Cependant, Samsung souhaite continuer à développer ses propres puces, toujours avec AMD. C’est ce qui a été indiqué dans un communiqué de presse officiel du fabricant sud-coréen. Au lieu d’une fin, on parlera en conséquence d’une rupture.

Samsung veut toujours développer ses propres composants pour son SoC Exynos. Son CPU, son GPU, ses NPU, ses modems, la partie radio et plus encore. Le fabricant sud-coréen a même l’intention de devenir un fournisseur de SoC. Cela suggère que d’autres fabricants pourraient acheter des puces Samsung Exynos, au lieu de se tourner systématiquement vers Qualcomm ou MediaTek.

Samsung confirme également sa volonté de continuer de travailler étroitement avec AMD pour le développement du GPU, la partie graphique du SoC. Les Galaxy S24 ou Galaxy S25 pourraient donc de nouveau exister en plusieurs variantes… mais, ce n’est qu’une hypothèse aujourd’hui.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.