Attention, les disques durs ont une durée de vie très courte

 

L'étude menée par Backblaze révèle que la durée de vie moyenne des disques durs (HDD) est plus courte que prévu, avec un âge moyen de 2 ans et 6 mois. L'étude montre également que les disques de plus petite capacité semblent durer plus longtemps avant de tomber en panne.

Source : Denny Müller sur Unsplash

Si vous conservez des données importantes sur un disque dur, cette étude pourrait vous préoccuper. Selon les recherches menées par Backblaze, la durée de vie moyenne des disques durs est plus courte que prévu, avec une défaillance survenant en moyenne après 2 ans et 6 mois. Cela souligne l’importance de sauvegarder régulièrement vos données et d’envisager d’autres solutions de stockage, telles que le stockage cloud, pour garantir la sécurité de vos informations précieuses.

241 000 disques durs et SSD pour 2,8 millions de To de stockage

Backblaze, une entreprise de stockage cloud, a réalisé une étude sur la durée de vie des disques durs (HDD) en se basant sur un grand échantillon. Il faut dire que Backblaze utilise 241 000 disques durs et SSD, ce qui permet d’avoir un échantillon énorme à portée de main, couvrant 30 modèles de quatre fabricants qui représentent près de 2,8 millions de To de stockage.

En examinant 176 155 disques durs défectueux, l’âge moyen de défaillance était de 2 ans et 6 mois. Ces résultats sont cohérents avec ceux de Secure Data Recovery, bien que l’échantillon utilisé par cette dernière entreprise était plus petit.

Pour obtenir ces résultats, Backblaze a analysé tous ces disques durs défaillants, avec des données telles que la date de défaillance, le modèle, le numéro de série, la capacité et les valeurs SMART. L’étude a porté sur 72 modèles différents de disques durs.

En examinant l’âge moyen de défaillance par modèle, le disque dur de 12 To de Seagate, dont le doux nom est ST12000NM0007, se démarque avec 2 023 défaillances survenues en moyenne à 1 an et 6 mois. Le seul modèle avec plus de défaillances était le disque dur 4 To de Seagate, surnommé ST4000DM000, avec 5 249 défaillances survenues en moyenne à 3 ans et 3 mois.

L’étude montre également que les disques de plus petite capacité semblent durer plus longtemps avant de tomber en panne. Cependant, Backblaze précise que la plupart des disques durs de grande capacité sont toujours en cours d’utilisation, ce qui pourrait influencer les résultats.

Depuis avril 2013, le taux de défaillance annuel moyen (AFR) est de 1,4 %. Le modèle de disque dur avec le plus faible AFR (0,28 %) est le WUH721816ALE6L4 de 16 To de Western Digital Corporation (WDC), tandis que le modèle avec le plus haut AFR (2,57 %) est le ST4000DM000 de 4 To de Seagate.

La fiabilité des SSD de l’entreprise devient de plus en plus évidente en comparaison, même si les données concernant ces derniers sont encore loin derrière celles des disques durs en termes de téraoctets. Néanmoins, avec un AFR de 0,98 % en 2022, en baisse par rapport à 1,05 % en 2021, les SSD se révèlent généralement plus fiables que les disques durs traditionnels.


Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.

Les derniers articles