Voltaire officialise son Bellecour : un vélo électrique plus abordable, mais moins sécurisé

 

La marque française Voltaire a levé le voile sur un nouveau vélo électrique répondant au nom de Bellecour. Sa particularité ? Ce modèle est plus abordable que le Courcelles, mais aussi moins sécurisé.

Voltaire Bellecour
Source : Voltaire

En 2021, la start-up tricolore Voltaire avait fait sensation avec son tout premier vélo électrique, le Courcelles. Un VAE testé et validé par la rédaction, qui jouissait d’un design convaincant, d’un comportement électrique agréable et de freins efficaces. Le tout sublimé par plusieurs systèmes de sécurité taillés notamment contre les vols.

Un an plus tard, l’entreprise revient à la charge avec un nouveau modèle simplifié au niveau de l’électronique, mais également plus abordable. Souhaitons la bienvenue au Voltaire Bellecour, qui n’est autre qu’une copie de son prédécesseur, sans la fameuse potence connectée, le système antivol, l’alarme et la géolocalisation.

200 euros en moins

À 2190 euros, contre 2390 euros pour le Courcelles, le Voltaire Bellecour embarque un écran OLED de 1,3 pouce qui permet de changer d’assistances, un phare avant de 100 LUX, un éclairage arrière LED en forme de liseré et directement intégré dans le garde-boue fourni de série.

Conçu pour les utilisateurs mesurant entre 1,55 et 1,80 mètre, le Voltaire Bellecour affiche le même poids de 21 kilos. Ce qui reste considérable et encombrant si vous souhaitez le porter dans les escaliers sur plusieurs étages. Un nouveau coloris est en revanche au menu : crème.

Pour le reste, rien ne bouge : on retrouve des freins à disque hydrauliques Tektro à l’avant comme à l’arrière, une selle en mousse haute densité, des poignées avec repose-mains, une transmission en courroie — pratique, car non salissante et silencieuse — et des pneus Schwalbe Road Cruiser Plus Green anti-crevaison.

Livraisons à partir du 18 mai

Placé sur le moyeu de la roue arrière, le moteur de 1,5 kg fournit une puissance de 250 W et est accompagné d’un capteur de couple toujours bienvenu. Avec, le niveau d’assistance électrique sera proportionnel à la force que vous mettez dans les pédales. D’une capacité de 360 Wh, la batterie promet une autonomie oscillant entre 40 et 70 km et une charge en 2h30.

Vous l’aurez compris : Voltaire a voulu se concentrer sur un vélo simplifié, mais moins cher de 200 euros, en retirant toute la partie connectée du modèle. Les systèmes de sécurité et de géolocalisation ne sont plus : c’est donc ce critère qu’il faudra prendre en compte pour jeter votre dévolu sur l’un ou sur l’autre.

Les premières livraisons auront lieu à partir du 18 mai.

Fondée en 2021, la jeune pousse MOTTO se lance sur le marché des vélos électriques personnels via abonnement, à Paris dans un premier temps. Prix du forfait, avantages, caractéristiques du vélo : on fait le point…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles