490 km d’autonomie : ce vélo électrique hors de prix peut relier Paris à Lyon d’une traite

 

Le constructeur américain Optibike a conçu un vélo électrique hors normes qui revendique une autonomie de 490 kilomètres. Les autres chiffres de sa fiche technique sont tout aussi mirobolants.

Optibike R22 Everest
Source : Optibike

L’Optibike R22 Everest n’est pas un vélo électrique normal. Ce beau bébé de 42 kg – dont 16 kg rien que pour la batterie – a été conçu dans un but précis : battre des records et pouvoir gravir le mont Everest en une seule charge, aime à dire le fabricant. Une petite punchline marketing qui fait tout de même son effet.

Ce VAE revendique des spécifications extraordinaires qui le placent dans une catégorie à part entière. Ses deux batteries de 1 630 Wh chacune (3260 Wh au total) lui offrent, sur le papier et selon la marque, une autonomie gargantuesque de 490 kilomètres. Du jamais vu pour un vélo branché.

Deux conditions

Dans l’idée, et en suivant les routes de France, relier Paris à Lyon en une seule charge serait tout à fait envisageable. Ce rayon d’action pour le moins impressionnant n’est pas sans sacrifice esthétique, eu égard de l’énorme batterie fixée sur le cadre qui enlève toute forme d’élégance à la bête.

En même temps, l’Optibike R22 Everest n’est clairement pas fait pour décrocher la palme du plus beau vélo électrique. Pour revenir sur l’autonomie, sachez que deux petites conditions doivent être respectées pour atteindre les chiffres indiqués : ne pas peser plus de 72,5 kg, avance eBike News, et se brider à 25 km/h.

Cette limite légale européenne peut cependant être dépassée pour grimper à 45 km/h – il est dans ce cas considéré comme un speedbike –, grâce à un moteur de 1700 watts et un énorme couple de 190 Nm. Dans le cas où vous l’utilisez en mode speebike, sa portée chute à 160 km.

Plus cher qu’une Dacia Spring

Cadre en carbone, écran LCD, cinq modes d’assistance, suspension arrière avec 200 mm de débattement, freins à disque hydrauliques : voilà, dans les grandes lignes, le reste de sa fiche technique, le tout couplé à un prix qui atteint les sommets. Comptez en effet 17 900 dollars pour l’achat de cet engin, soit environ 16 640 euros.

À ce prix-là, voire pour moins cher, vous pouvez vous payer une Dacia Spring, bonus écologique inclus.

Garmin a lancé un nouveau dispositif de sécurité qui sert à la fois de feu arrière, d’avertisseur et de caméra, à installer sur son vélo électrique ou mécanique.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles