Cet antivol pour vélo peut en partie résister à une meuleuse, mais il coûte très cher

 

L’antivol pour vélo Hiplok D1000 peut dans l’idée résister à une meuleuse durant 10 minutes. Le site Vélotafeur l’a même testé en conditions réelles. Il faudra cependant mettre la main à la poche pour se le procurer.

Hiplok D1000
Source : Hiplok

Les vols de vélos et vélos électriques sont monnaie courante en France. En moyenne, 400 000 biclous sont chapardés chaque année. Pour s’en prémunir, des réflexes spécifiques peuvent être adoptés afin de réduire les risques, comme l’ajout d’un second antivol ou l’installation d’une puce GPS pour le suivre à la trace.

En réalité, aucun antivol n’est inviolable. Du matériel sophistiqué permet dans l’idée à n’importe quelle personne malveillante de découper un U ou une chaîne en quelques minutes à peine. L’idée étant d’accrocher sa monture avec le meilleur antivol possible, celui donnant le plus de fil à retordre au voleur.

Rendre la découpe la plus complexe possible

C’est là qu’intervient l’Hiplok D1000, un antivol très haut de gamme capable de résister à une meuleuse durant 10 minutes. C’est en tout cas sa promesse sur le papier. Pour ce faire, ce cadenas est composé de Ferosafe, un « matériau composite de graphène » réputé pour sa très grande résistance, lit-on dans le communiqué de presse envoyé à la rédaction.

Hiplok D1000
Source : Hiplok

Attention : l’Hiplok D1000 ne se targue pas d’être invincible. Il cherche avant tout à rendre sa découpe la plus complexe possible, et faire perdre le plus de temps au voleur. Son aspect très robuste est aussi capable d’en dissuader plus d’un. Au passage, son poids atteint les 1,8 kg, pour 155 mm de longueur et 92 mm de largeur.

Test à l’appui

L’entreprise britannique derrière cet accessoire de sécurité a par ailleurs ajouté une surface extérieure caoutchoutée afin d’empêcher toute trace de rayure sur le cadre. Le site Vélotafeur, qui assure avoir l’exclusivité française pour le vendre, l’a mis à l’épreuve le temps d’une vidéo publiée sur leur chaîne YouTube.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Le D1000 parvient à résister à une pince-monseigneur, à un marteau et à un burin. Une meuleuse d’angle est ensuite utilisée pour le couper. Problème : il a fallu changer le disque à trois reprises, car très rapidement usé après chaque tentative de découpe. C’est ici une mécanique très contraignante pour un voleur. In fine, les testeurs l’ont tout de même disqué en moins de 10 minutes.

Un prix qui pique

Vendu 285 euros tout de même, ce Hiplok D1000 se destine à n’importe quels vélos et vélos électriques, même si la marque cible davantage les modèles haut de gamme. À noter qu’il a par ailleurs reçu le plus haut niveau de sécurité certifié pour les antivols de vélo, le Sold Secure Diamond Bike.


La newsletter Watt Else est LE rendez-vous immanquable de Numerama dédié à la mobilité du futur. Inscrivez-vous par ici !