On a essayé cette nouvelle puce pour PC : les performances sont impressionnantes

 

2024 sera-t-elle enfin l'année de la transition vers ARM pour Windows ? Nous avons pu essayer la puce Qualcomm Snapdragon X Elite pour PC. Nous en ressortons plutôt impressionné.

 

Qualcomm nous vend depuis plus de cinq ans des PC sous Snapdragon qui serait capable de rivaliser avec nos ordinateurs AMD ou Intel. Disons-le, on en ressort jamais vraiment convaincu. Jusqu’à présent, les machines ARM sous Windows, comme la Surface Pro X étaient à la fois cher, pas vraiment plus autonome que les PC classique et surtout très peu performante. La faute à la fois à un manque d’optimisation de Windows et une architecture encore en retrait sur ses concurrents.

Avec le Snapdragon X Elite présenté en octobre 2023, Qualcomm promet de tout changer. Grâce à une toute nouvelle architecture Oryon issue du rachat de Nuvia, mais aussi à une évolution de Windows, la firme nous promet désormais de dépasser de la tête et des épaules tous ses concurrents, même l’Apple M3 des derniers MacBook Air.

La marque nous a invités à une session de test dans l’une des plus hautes tours de Londres. Dans une pièce réservée pour l’occasion, la marque a disposé plusieurs machines de référence. Il s’agit de PC portables conçus par Qualcomm et intégrant le Snapdragon X Elite. La marque y a fait tourner plusieurs benchmarks, mais aussi des jeux vidéo.

Convaincu pour la première fois

Avec l’historique des précédentes générations, nous étions très sceptiques au moment d’embarquer dans cette session de test. Qualcomm semble pourtant bien tenir ses promesses : les machines réagissent très bien. Nous avons pu manipuler le PC, visiter Frandroid, jouer un peu avec les applications préinstallées sur Windows comme l’explorateur de fichier ou le bloc-notes. Rien d’impressionnant en soi, mais même ces simples actions pouvaient faire ralentir des machines de génération précédente. Ici, tout était extrêmement fluide et réactif. Il faudra attendre un test plus avec une machine commerciale pour se faire une meilleure idée, mais c’est déjà une première approche convaincante.

Nous avons pu également faire tourner quelques benchmarks comme Cinebench et Speedometer, un test de rapidité du navigateur. Pour ce dernier, on utilisait Google Chrome en version beta, qui propose une version ARM native désormais.

Sur Cinebench, le Snapdragon X Elite obtient un score de 123 points en monocœur et 1219 points en multicœurs. Il surpasse ainsi l’Apple M3 de notre MacBook Air, qui obtenait un score de 141 et 562 points sur le même test. Il faut toutefois noter que le PC de Qualcomm dispose d’un ventilateur pour sa dissipation, ce qui n’est pas le cas du PC d’Apple. L’Apple M3 est une puce avec 4 cœurs haute performance et 4 cœurs à économie d’énergie, là où le Snapdragon X Elite réunit 12 cœurs haute performance. On comprend mieux comment Qualcomm peut dépasser la puce d’Apple en multitache.

Et même du jeu vidéo

Mais le plus bluffant, d’après nous, était sans doute la démonstration du côté du jeu vidéo. Nous avons pu faire tourner les jeux Control, de Remedy, et Baldur’s Gate 3 de Larian Studio. Qualcomm ne prétend pas proposer une machine dédiée au jeu vidéo, mais cela fonctionne. Les jeux tournaient en Full HD à 30 images par seconde avec les graphismes au minimum. Ce ne sont pas des conditions idéales, mais ça marchait bien. Dans le cas de Baldur’s Gate 3, le FSR 2 d’AMD était activé en mode qualité pour atteindre les 30 images par seconde.

On est là face à un ultraportable capable de faire tourner les derniers jeux du moment à travers la couche d’émulation de Windows. Évidemment, les performances ne sont pas au niveau des PC les plus performants du marché, mais cela est suffisant pour des sessions de jeu légères. Surtout si l’on pense à des jeux moins gourmands comme un simple Balatro.

On en ressort avec l’eau à la bouche et l’envie de passer au chapitre suivant : celui du test des machines commerciales. Pour cela, il faudra attendre un lancement prévu à la moitié de l’année. On imagine que Qualcomm nous donnera des nouvelles lors du Computex, le salon de Taipei dédié à l’informatique qui a lieu au début du mois de juin.

NB. Notre journaliste Cassim Montilla était présent à Londres dans le cadre d’un voyage de presse organisé par Qualcomm du 9 au 10 avril 2024.


Téléchargez notre application Android et iOS ! Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.