Smartphones : une chute inexorable des ventes depuis 2016

 

Au mois de mai, il s'est vendu moins de 100 millions de smartphones à travers le monde. Une récession du marché qui se confirme avec en cause la pénurie de composants, les fermetures d'usine en Chine et la guerre en Ukraine.

L'encoche de l'iPhone 13 Pro Max (à droite) a perdu 20 %
Source : FRANDROID

Le marché des smartphones est en déclin et vient de passer sous la barre symbolique des 100 millions d’unités vendues en mai dernier. Une récession qui se confirme avec un marché en baisse de 4 % par rapport à avril et de 10 % par rapport à l’année dernière à la même période. Si le Covid n’avait pas aidé en 2020 et en 2021, le problème est autre aujourd’hui.

Le pic de 2016 est derrière nous

Selon un rapport de Counterpoint Research, le pic des ventes de smartphones se trouve en décembre 2016, seul mois où le marché avait atteint les 150 millions d’unités vendues à travers le monde. Depuis, on peut penser que les consommateurs sont pour la plupart équipés et que les clients potentiels ne sont plus très nombreux. On est passé d’un marché de conquête à un marché de renouvellement, ce qui le fait dépendre davantage du contexte économique.

marché-smartphones-mai-2022
Source : Analyse mensuelle du marché de Counterpoint Research

Pour Tarun Pathak, directeur de la recherche chez Counterpoint Research, la baisse des ventes d’unités est liée aux « pressions inflationnistes », qui font que les consommateurs habitant dans des pays développés reportent cet achat, qui fait surtout office de remplacement pour un modèle plus récent. Mais cela touche aussi les pays émergents, où les consommateurs sont susceptibles « d’attendre les promotions saisonnières avant d’acheter pour compenser certaines des pressions sur les coûts ».

Le marché chinois en baisse et la guerre en Ukraine

L’analyste principal de cette étude, Varun Mishra, a déclaré que « les blocages et le ralentissement économique prolongé de la Chine ont nui à la demande intérieure et sapé la chaîne d’approvisionnement mondiale ». Si le marché chinois n’a pas connu de baisse entre avril et mai 2022, il a réduit de 17 % par rapport à mai 2021.

L’autre cause donnée, est la crise russo-ukrainienne, « qui pénalise la demande en Europe de l’Est » et rajoute de l’incertitude. Le marché des smartphones est secoué et aucun constructeur ne semble épargné par ce contexte géopolitique, bien que Realme connaisse une forte croissance en France, tandis que Xiaomi perd des parts de marché en Europe. Par ailleurs, certains fabricants se retrouvent avec des stocks importants de smartphones, par exemple Samsung en aurait 50 millions sur les bras.

Realme GT 2 (7)
Le Realme GT 2 // Source : Frandroid

Counterpoint Research prévoit que la récession du marché se poursuive tout l’été, mais son état devrait s’améliorer au second semestre 2022. Les ventes pourraient reprendre « en raison d’une situation plus normalisée en Chine, d’une amélioration continue de l’équilibre offre-demande […] et d’une meilleure conjoncture macroéconomique ».

Surtout que dans cette seconde partie de l’année, on devrait découvrir les Samsung Galaxy Z Fold 4 et Galaxy Z Flip 4 ou encore les iPhone 14, qui sont toujours très plébiscités.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles