IDC vient de publier les chiffres du marché des smartphones en Europe pour le second trimestre 2018. On y observe de gros mouvements qui devraient s’amplifier dans les prochains mois.

Le cabinet IDC a livré les chiffres du second trimestre 2018 concernant le marché européen. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, on observe des mouvements importants : Huawei se place désormais à la seconde place, devant Apple, tandis que Xiaomi a percé et a dépassé Wiko.

Parts de marché des fabricants de smartphones en Europe selon IDC au second trimestre 2018

Huawei en deuxième position

Huawei a dépassé Apple et s’est hissé au deuxième rang des parts de smartphones dans le monde et en Europe au deuxième trimestre 2018, selon les données d’IDC, Canalys et Strategy Analytics. Ce n’est pas une grande surprise dans le monde, mais la dynamique est particulièrement marquée en Europe. IDC indique que la croissance de Huawei est en grande partie imputable à la marque Honor dans le monde, mais en Europe les produits Huawei se hissent également parmi les produits les plus vendus.

Les bonnes performances de Huawei peuvent également être expliquées par la saisonnalité des sorties d’Apple et aux performances commerciales décevantes des Galaxy S9 de Samsung.

Xiaomi perce

Le constat est similaire pour Xiaomi avec une ascension rapide. L’entreprise a débuté son entrée sur le marché européen en Espagne en 2017, puis en Pologne et en France en 2018. Loin d’avoir l’envergure d’une marque comme Huawei et Samsung, les premiers pas de Xiaomi sont prometteurs. L’entreprise chinoise a communiqué quelques chiffres, en évoquant une croissance de + 2 700 % en Europe et un positionnement dans le TOP 5 des constructeurs européens.

Ces dernières semaines, Xiaomi multiplie les annonces, avec le Xiaomi Mi A2 et Mi A2 Lite sous Android One, le Mi A8 ainsi que le lancement de la marque Poco.

L’Europe est un marché stratégique pour les constructeurs chinois

Avec l’arrivée d’Oppo en France, l’Europe est plus que jamais un marché stratégique pour les constructeurs chinois. Après s’être installés sur leur marché domestique, les constructeurs chinois connaissent une croissance constante en Europe, malgré la baisse des ventes de smartphones et la concurrence de marques plus connues.

L’Oppo Find X sera commercialisé en Europe très bientôt

Des ascensions qui surviennent alors que le marché américain devient de plus en plus hostile aux fabricants chinois, les régulateurs prenant des mesures pour restreindre les activités de certaines entreprises technologiques chinoises. Pour le moment, Apple et Samsung restent donc largement protégés de la concurrence aux États-Unis. En Europe, ce sont les autres fabricants, dont LG, Sony Mobile et Wiko, qui souffrent de l’offensive chinoise.

Les chiffres IDC en question

Les parts de marché des constructeurs de smartphones en Europe – IDC

  2017Q1 2017Q2 2017Q3 2017Q4 2018Q1 2018Q2
Total 100% 100% 100% 100% 100% 100%
Samsung 33.80% 36,40% 35,50% 27,10% 35,90% 32,40%
Huawei 11.40% 13,50% 14.00% 14,70% 16,60% 24.80%
Apple 28,10% 23,90% 25,20% 33.00% 27,20% 22,50%
Xiaomi 0,10% 0,10% 0,30% 0.60% 2,10% 3,80%
Wiko 3,20% 3,30% 4,80% 3,60% 2,50% 3,00%
Autres 23,40% 22.80% 20,20% 21.00% 15,60% 13,50%

Le volume (le nombre de ventes) des constructeurs de smartphones en Europe – IDC

  2017Q1 2017Q2 2017Q3 2017Q4 2018Q1 2018Q2
Total 31 829 669 28,491,002 32 493 568 38 478 725 29 200 083 27 209 080
Samsung 10 774 049 10 363 260 11 537 554 10 410 900 10 479 085 8 811 913
Huawei 3,627,332 3 858 021 4 541 571 5 674 960 4 832 710 6,737,866
Apple 8 946 244 6,813,829 8 196 538 12 701 213 7 956 361 6 125 412
Xiaomi 18 554 35 933 82 618 233 539 621,352 1 044 046
Wiko 1 015 687 935 055 1 560 111 1.367.759 742 424 817 825
Autres 7 447 803 6,484,904 6 575 176 8 090 354 4,568,151 3,672,018