Introduction

Nous avons récemment testé le Xiaomi Mi A2 qui a su nous convaincre, mais ce dernier a été lancé en même temps que son petit frère, le Mi A2 Lite qui, à son tour, est passé entre nos mains. Nous l’avons évidemment testé.

Fiche technique

Modèle Xiaomi Mi A2 Lite
Version de l'OS Android 8.1
Interface Android Stock
Taille d'écran 5,84 pouces
Définition 2280 x 1080 pixels
Densité de pixels 432 ppp
SoC Snapdragon 625 à 2GHz
Processeur (CPU) ARMv8
Puce Graphique (GPU) Adreno 506
Mémoire vive (RAM) 3 Go
Mémoire interne (flash) 32 Go, 64 Go
MicroSD Oui
Appareil photo (dorsal) Capteur 1:12 Mégapixels, Capteur 2: 5 Mégapixels
Appareil photo (frontal) 5 Mégapixels
Enregistrement vidéo 1080p
Wi-Fi Oui
Bluetooth 4.2 + A2DP + LE
Réseaux LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7)
SIM 2x nano SIM
NFC Non
Ports (entrées/sorties) microUSB
Géolocalisation Oui
Batterie 4000 mAh
Dimensions 149,3 x 71,7 x 8,8 mm
Poids 178 grammes
Couleurs Rose, Rouge, Bleu, Noir, Or
Prix 169€
Fiche produit

Nous avons acheté ce smartphone pour le tester.

Un Xiaomi Mi A2 compact

Le Mi A2 avait un design ultra simple. Celui du Xiaomi Mi A2 Lite ne l’est pas moins, loin de là. Il est relativement épais et si cela n’est pas une gêne particulière en main, c’est loin de passer inaperçu. Sa petite taille joue pour lui et saura plaire aux utilisateurs qui n’aiment voir leurs terminaux grandir d’année en année.  À l’avant, l’écran est entouré par de larges bordures noires et est marqué par une encoche à la taille moyenne sur son front — ce qui n’empêche pas la bande du haut d’être assez imposante quand même.

Derrière, on retrouve un dos en métal très similaire à celui du Mi A2, mis à part le fait que les extrémités haute et basse de la surface sont en plastique. Les deux objectifs photo, calés sous une couche de verre, se logent en haut à gauche dans un module légèrement protubérant. Le Mi A2 Lite est donc un peu bancal quand il est posé à plat, mais ce n’est pas aussi marqué que sur son grand frère.

On regrette la présence d’un port micro USB en bas — entre les deux grilles de haut-parleurs. Mi-2018, il devient de plus en plus difficile d’accepter cette connectique. Le téléphone se rattrape en offrant deux nano SIM + microSD et une prise jack. Les boutons de volume et de déverrouillage sont situés à droite.

Il n’y a donc rien de particulier à signaler sur le design du Mi A2 Lite sauf son aspect compact.

Frustrante luminosité automatique

Le Mi A2 Lite se pare d’une dalle IPS LCD de 5,84 pouces avec une définition de 2 280 x 1080 pixels. Je n’ai pas eu de problème particulier avec cet écran, si ce n’est que, comme sur le Mi A2 classique, le capteur de luminosité ambiante a tendance à n’en faire qu’à sa tête. À peine bascule-t-on le téléphone à l’horizontale pour prendre une photo ou jouer à un jeu que l’écran s’assombrit, car on a eu le malheur d’approcher un peu la main du front de l’appareil.

C’est toujours aussi frustrant et j’ai encore opté pour un ajustement manuel de la luminosité. D’autant que la luminosité maximale est, quant à elle, très satisfaisante avec 496 cd/m² ce qui est sensiblement plus que son grand frère. Aussi, on voit assez facilement que la température des couleurs tire sur le bleu, mais pas abusivement. Notre sonde indique d’ailleurs qu’elle tourne autour de 7500 K et notez que vous ne disposez pas d’option pour régler ce détail.

Quant au contraste, sans être incroyable, il réussit à être largement suffisant (1275:1).

Le spectre sRGB ne pose pas particulièrement de souci, quoique si l’on regarde bien, le point de référence pour le bleu n’est pas tout à fait respecté, mais je pinaille.

La simplicité d’Android One a du bon, pas l’encoche

Le Xiaomi Mi A2 Lite profite lui aussi d’Android One, tout comme le Mi A2 classique. Il tourne ainsi sous la version 8.1 Oreo de l’OS et devrait profiter rapidement des mises à jour.

Pour en savoir plus à ce sujet, je vous invite à consulter la partie « Logiciel » du test du Xiaomi Mi A2. Les mêmes remarques peuvent être réitérées ici : l’interface est ultra simple, efficace et agréable à utiliser, mais on n’aurait pas refusé quelques options de personnalisation supplémentaires.

Notez toutefois qu’ici le système occupe 8 Go du stockage et que le modèle que nous avons testé profitait d’un espace de 64 Go extensible via microSD. Autrement dit, vous ne devriez pas avoir à vous limiter dans l’installation d’applications et l’enregistrement de photos et vidéos. Un bon point !

Quant à la barre d’état, l’heure et les notifications d’applications sont rangées à gauche de l’encoche, tandis que la zone à droite est plutôt dédiée à la batterie et la connectivité. C’est la partie de gauche qui pose notamment problème puisqu’au-delà de trois alertes, l’interface n’affiche plus que deux icônes et des points de suspension pour faire comprendre qu’il y en a davantage. On aurait aimé pouvoir en voir au moins quatre.

Au-delà de trois notifications, on ne voit plus que deux icônes à gauche et des points de suspension.

Autre détail important : à part la barre d’état, rien n’est jamais affiché dans la zone « libérée » par l’encoche. Celle-ci reste toujours noire lorsque vous regardez une vidéo plein écran ou que vous jouez à un jeu. En plus de cela, les angles vers le bas de l’écran sont arrondis et pas ceux vers situés vers le haut.

Qualité audio normale

La sortie casque est très propre sur le Xiaomi Mi A2 Lite. Ne vous attendez pas à tomber en pâmoison, mais le son est très équilibré et retranscrit bien les différentes fréquences. Le haut-parleur, quant à lui, s’en sort aussi très correctement, mais il n’y a vraiment rien de particulier à ajouter. Il se contente simplement de faire le travail avec des basses un peu faiblardes ceci dit.

Une qualité photo satisfaisante

Le Xiaomi Mi A2 Lite a droit également à un double capteur photo de 12+5 mégapixels (alors que c’est un couple 12+20 MP sur le Mi A2). Il n’y a pas vraiment matière à encenser la qualité des clichés par moult mélioratifs , mais on peut tout à fait saluer les performances offertes par l’appareil dans ce domaine.

Dès la prise de vue, on sent que le Mi A2 Lite est un cran en dessous de la version classique, mais c’est tout de même très satisfaisant pour cette gamme de prix avec des couleurs qui ressortent généralement assez bien et de manière assez naturelle, mais aussi un niveau de détails correct.

Ne vous attendez pas à du grand art, mais si vous gardez en tête que ce smartphone coûte autour de 200 euros vous ne serez pas déçu. Attention parfois à la mise au point qui peut être un tout petit peu laborieuse en fonction des situations.

Aussi, faites attention aux scènes aux dynamiques fortes : le Mi A2 Lite est assez rapidement mis en difficulté et aura tendance à sous-exposer ou à surexposer certaines parties de la photo. Le mode HDR permet de remédier en partie à ce problème, mais le temps de calcul est sensiblement impacté. Ci-dessous, le ciel est moins cramé à droite, où le HDR était activé.

Quant au mode Portrait, il est aussi satisfaisant que sur le Mi A2. Précisons qu’il faut demander à son modèle de rester immobile quelques secondes, car le téléphone n’est pas le meilleur pour ajuster rapidement la profondeur de champ. Mais une fois cette condition respectée, le résultat n’est pas mal du tout, même si les contours du visage sont un tout petit peu moins bien tracés en intérieur.

De nuit, le Mi A2 Lite est loin d’être exceptionnel et on ne s’attendait pas à des miracles de toute manière. Le double capteur photo est rapidement perturbé par les conditions lumineuses compliquées. Difficile d’en vouloir à un smartphone aussi peu cher de ne pas offrir un niveau de détails satisfaisants sur cet exercice, d’autant plus que ce n’est presque jamais catastrophique, juste un peu mauvais.

Pour les selfies, la qualité des égoportraits pris par le capteur de 5 mégapixels est plutôt correcte. En intérieur, les couleurs paraissent un tantinet plus délavées.

Un peu de mal sur les jeux gourmands

Un Snapdragon 625 et 3 Go de RAM. Voilà sur quoi repose le Mi A2 Lite. Une configuration relativement modeste, mais qui saura surmonter les tâches du quotidien. Elle est cependant assez rapidement mise en difficulté dès que son labeur devient plus ardu. Sur un jeu comme PUBG, par exemple, même avec les graphismes réglés au minimum, j’ai connu quelques saccades, particulièrement quand je changeais l’orientation de la caméra.

Sur Asphalt 9 Legends, les transitions entre les courses et l’écran principal posent quelques problèmes de rapidité. Sinon, en jeu, les courses ne profitent pas d’un très haut nombre d’images affichées par seconde, mais je n’ai pas remarqué de saccade particulière. À l’inverse, les débuts de mes parties sur Arena of Valor avaient tendance à légèrement trébucher, sur les cinq premières minutes. Mais sinon, on profite de 30 FPS constants, jamais plus et rarement moins.

 Xiaomi Mi A2 LiteXiaomi Mi A2Nokia 6.1
SoCSnapdragon 625Snapdragon 660Snapdragon 630
AnTuTu 7.x78 861129 62890 718

Il est bon de préciser que le Xiaomi Mi A2 Lite ne chauffe jamais, même sur les longues sessions. Sur AnTuTu, il ne fait clairement pas le poids face au Mi A2.

Un héros ne meurt jamais

C’est le principal point fort du Xiaomi Mi A2 et celui qui saura sans doute le plus convaincre les potentiels acheteurs : son autonomie. Le téléphone tire le meilleur de sa batterie de 4 000 mAh et profite ainsi d’une endurance à toute épreuve.

Non seulement, il se comporte très bien en veille — c’est comme s’il était totalement éteint –, mais même en l’utilisant de manière active, il ne perd que très peu de batterie. J’ai ainsi pu jouer à PUBG pendant des sessions d’un peu plus de 30 minutes et le téléphone ne perdait que 6 % de sa batterie ce qui est une solide preuve de son autonomie à toute épreuve. En multipliant les sessions de jeux, de visionnage vidéo et de surf sur le web, j’ai pu tenir facilement deux journées entières et j’avais même encore un peu de jus pour une bonne partie de la matinée suivante. Je suis persuadé qu’avec une utilisation parcimonieuse de l’appareil, on pourrait presque passer une semaine sans le recharger.

Lors de notre protocole de test personnalisé ViSer, il a tenu 12 h et 50 minutes, ce qui le classe deuxième parmi tous les smartphones que nous avons pu tester, derrière le Redmi Note 5 qui semble indétrônable à l’heure qu’il est.

Malheureusement, il faudra patienter pendant deux bonnes heures pour recharger votre appareil de 10 à 100 % avec le bloc charge fourni dans la boîte. C’est assez long, mais c’est un délai tout à fait excusable au vu du prix de l’appareil et de l’autonomie qu’il offre. Puisqu’il n’a pas besoin d’être rechargé très fréquemment, il peut se permettre de nous faire patienter un peu de temps à autre. J’ai testé de le remettre d’aplomb avec un bloc charge rapide et la batterie s’est remplie de manière significativement plus rapide — c’est bon à savoir.

Réseau et communication

Le Xiaomi Mi A2 Lite ne pose aucun problème pour capter la 4G d’Orange en région parisienne, mais il n’est pas compatible avec la bande à 700 MHz très utilisée par Free. Je n’ai absolument rien à signaler au niveau du GPS tandis que, lors des appels, mes interlocuteurs ont signalé qu’il y a du souffle lorsque je parlais.

La voix s’en trouve un peu dégradée, mais l’intelligibilité n’est pas affectée.

Prix et disponibilité

Le Xiaomi Mi A2 Lite est d’ores et déjà disponible en France au prix conseillé de 189 euros pour la version à 32 Go tandis qu’il faudra monter à 229,90 euros pour celle à 64 Go. N’hésitez pas à découvrir notre article dédié pour acheter le smartphone au meilleur prix.

Test Xiaomi Mi A2 Lite Le verdict

design
7
Le design du Xiaomi Mi A2 Lite n'a rien de vraiment particulier pour se démarquer. Mais son format compact le rend plutôt agréable à avoir en main malgré son épaisseur. Le port micro USB fait tache, mais au moins il y a une prise jack.
écran
8
Très correct, l'écran du Xiaomi Mi A2 Lite saura mener à bien son office dans presque toutes les situations. Hélas, en automatique, la luminosité a tendance à trop baisser dans certains contextes et il faut alors passer en mode manuel pour ne pas être gêné.
logiciel
8
Grâce à Android One, l'interface du téléphone est très facile et intuitive à prendre en main, en plus d'être à jour. On regrette un peu une barre d'état rognée par l'encoche et pas parfaitement gérée dans l'affichage des notifications.
caméra
6
La qualité photo n'est pas particulièrement un point fort du Mi A2 Lite, mais ce n'est pas vraiment son défaut non plus. Le téléphone ne produit pas des clichés particulièrement soignés, mais il arrive toujours à se hisser au niveau de cette gamme de prix. Le minimum syndical est plus qu'assuré.
performances
7
Il lui arrive de trébucher sur certaines tâches, mais le Mi A2 Lite reste convaincant en termes de performances. Pour les utilisateurs qu'ils visent, il saura se montrer pleinement satisfaisant au quotidien. Par ailleurs, il n'a pas tendance à chauffer.
autonomie
10
C'est assurément la raison principale pour laquelle nous serions amenés à vous conseiller ce smartphone. Même s'il est lent à charger avec le bloc fourni dans la boîte, il résiste à toutes les épreuves et semble ne jamais faiblir. C'est simple : le Mi A2 Lite est l'une des meilleures incarnations de l'autonomie, ni plus ni moins.
Note finale du test 8/10
Une autonomie à toute épreuve, une interface simple et toujours à jour et un prix attirant. Autant d'éléments qui justifient l'intérêt que l'on peut porter au Xiaomi Mi A2 Lite. Ce dernier partage quelques points communs avec le Mi A2 classique, mais il a l'avantage de proposer une prise jack et un tiroir pour la microSD.

En contrepartie, comparé à son grand frère, il doit composer avec une encoche peu agréable qui vient grignoter la barre d'état et fait preuve d'un peu plus de modestie sur ses performances et sa qualité photo. En termes de rapport qualité/prix, il reste tout aussi alléchant, même s'il ne répond pas tout à fait aux mêmes exigences.

En tout cas, on ne le répétera jamais assez : le Mi A2 Lite est un monstre d'autonomie qui mériterait une médaille d'or au marathon.
  • Points positifs
    • Énorme autonomie
    • Bon écran
    • Simplicité d'Android One
    • Prix séduisant
  • Points négatifs
    • Luminosité automatique frustrante
    • Une encoche qui gâche la barre d'état
    • Pas de recharge rapide fourni
    • Pas d'USB-C