Test du Loewe bild i.65 dr+ set : une image de qualité, mais trop peu lumineuse

On est (très) loin des 1000 cd/m²…

Loewe bild i.65 dr Plus set
Correct, mais...
6 /10

Note de la rédaction

Correct, mais...
6 /10

Note de la rédaction

Où acheter La
Loewe bild i.65 dr Plus set au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

Points positifs de la Loewe bild i.65 dr+ set
  • Design
  • Interface complète
  • Qualité des images avec des contenus UHD
  • Disque dur intégré (pour ceux qui enregistrent encore)
  • Dolby Vision
  • Consommation électrique
Points négatifs de la Loewe bild i.65 dr+ set
  • Mise à l’échelle de certains contenus
  • Pic de luminosité faible dans l’obscurité et en général
  • Pas de mode Filmmaker
  • HDMI norme 2.0
  • Input lag important
 

La marque Loewe a fait son retour sur le marché des TV Oled et QLED. Nous avons testé la Loewe bild i.65 dr+ set qui s’appuie la technologie d’affichage White-OLED de LG Display et s’intègre dans un châssis que seul Loewe peut offrir, synonyme d’un design particulièrement abouti. Voici notre avis

Loewe_bild_i65_dr_set_details_0000
TV Loewe bild i.65 dr+ set // Source : Loewe

Pour son retour sur le marché des télévisions, le discours de la marque Loewe est de dire qu’elle ne veut pas faire la course à la toute dernière technologie en date ni à l’écran le plus lumineux qui soit. Elle souhaite plutôt privilégier un confort d’utilisation en passant par un design abouti et des fonctionnalités pertinentes comme l’intégration d’un disque dur pour enregistrer les programmes de la TNT.

Ici pas de pic de luminosité promis à 1000 cd/m² ni d’entrées HDMI 2.1 pour les jeux, mais un écran qui se veut aussi durable que possible et qui peut accueillir une barre de son. C’est cette configuration que nous avons pu tester en version 65 pouces du téléviseur Loewe bild i.65 dr+ représentant le milieu de gamme. Que vaut-elle exactement ? La réponse dans ce test complet.

Loewe bild i.65 dr Plus setFiche technique

Modèle Loewe bild i.65 dr Plus set
Technologie d'affichage OLED
Définition Maximale 3840 x 2160 pixels
Taille de l'écran 65 pouces
Compatible HDR HDR10, Dolby Vision
Ports HDMI 4
Compatible Surround DTS-HD
Nombre de haut-parleurs 8
Puissance des haut-parleur 80 watts
Sortie audio Casques, Haut-parleurs, Optique
Système d'exploitation (OS) Loewe OS
Assistant Vocal Amazon Alexa, Vidaa Voice
Efficacité énergétique G
Dimensions 1460 x 883 x 290 mm
Indice de réparabilité ?
7,1/10
Fiche produit

L’exemplaire de test nous a été prêté par la marque.

Loewe bild i.65 dr Plus setDesign

Le design est très important chez Loewe. Pour cette série bild i, la marque a ainsi pensé à proposer un châssis assez luxueux.

Loewe_bild_i65_dr_set_details_0002

Celui-ci profite d’une petite étiquette, en haut à droite de l’écran qui mentionne la marque Loewe, comme sur les enceintes et les barres de son du fabricant.

En bas, au centre, on peut voir le petit cercle, symbole de la marque, qui intègre le capteur infrarouge et propose une LED pour indiquer l’état de fonctionnement du téléviseur. L’écran repose sur un pied central composé d’une base et d’un poteau cylindrique. La base fait 54 cm de large pour 29 cm de profondeur. Le poteau permet de maintenir l’écran assez haut, à environ 6 cm par rapport au meuble sur lequel est posée la base.

Cette installation autorise le pivotement manuel de l’écran d’approximativement 20 degrés à droite ou à gauche. Avec Panasonic, Loewe est l’un des très rares fabricants à proposer ce type de pied pivotant. C’est très pratique, bien pensé et donne ici l’impression d’une certaine solidité, lorsque tout est assemblé.

L’installation ne représente aucune difficulté particulière. Toutefois, Loewe propose un service d’installation à domicile pour les personnes qui ne veulent pas l’installer eux-mêmes. D’autres pieds proposés par Loewe peuvent être installés sur cet écran pour, par exemple, se passer d’un meuble dessous.

Notez que le téléviseur Loewe de 65 pouces bild i.65 dr+ est proposé avec (bild i.65 dr+ set) ou sans une barre de son (bild i.65 dr+). Celle-ci est pensée pour s’intégrer parfaitement sous l’écran, par l’arrière et se fixe avec deux vis. Elle est entièrement recouverte d’un tissu acoustiquement transparent.

Loewe_bild_i65_dr_set_details_0009

On retrouve le même tissu à l’arrière de l’écran sur la partie plus épaisse qui contient l’électronique. Celle-ci accueille les connectiques qui sont ensuite cachées par deux plaques aimantées totalement en plastique cette fois pour offrir une belle finition au dos de l’écran.

Comptez sur une épaisseur de la dalle de seulement 4 mm au niveau de son sommet et sur 4,5 cm environ pour l’épaisseur totale de l’écran (avec l’électronique). Le poteau qui maintient l’écran est creux, ce qui permet d’y passer les câbles. Un guide-fil est également présent à l’arrière du panneau pour organiser la fuite vers le centre de l’écran. Bien entendu, le téléviseur peut être accroché à un mur avec les supports de fixation idoines.

Le cadre de l’écran est très fin avec une bordure de seulement 7 mm en façade auxquels vous pouvez ajouter 2 mm de pourtour en métal. Le modèle prêté par la marque pour réaliser ce test ne souffrait d’aucun défaut de fabrication après un examen minutieux de toutes les faces de l’écran et de ses accessoires.

Loewe bild i.65 dr Plus setConnectique du Loewe bild i.65 dr+ set

Les connectiques du téléviseur sont organisées en deux pôles. La plupart peuvent être cachées par les plaques aimantées sauf pour celles qui sont excentrées et pensées pour être plus facilement atteignables que les autres : une entrée HDMI et deux ports USB 3.0. Notez la présence d’un système antivol Kensington si on est appelé à installer le téléviseur dans un lieu public, par exemple, afin d’éviter les vols à l’arraché.

Concernant les autres connectiques, orientées vers le centre de l’écran, on liste une prise satellite, une prise antenne TNT, trois entrées HDMI 2.0b (dont une compatible eARC), une sortie audio numérique optique qui peut également servir pour un caisson de basses filaire, un port Ethernet et deux prises USB 2.0. Notez également la présence d’un port propriétaire qui permet de brancher la barre de son Loewe klang bar i (c’est son nom). Un détrompeur assure d’insérer le connecteur dans le bon sens.

Loewe_bild_i65_dr_set_details_0016

Il y a aussi un port PCMCIA et on peut compter sur une connectivité Bluetooth et Wi-Fi intégrés. Le téléviseur est compatible avec les assistants Alexa d’Amazon, Google Assistant et Vidaa Voice, mais n’intègre pas de microphone. Pour les commandes vocales, il faut utiliser celui de la télécommande.

Loewe_bild_i65_dr_set_details_0025

Un petit mot sur le marquage de l’écran qui peut arriver sur certaines télévisions OLED. Pour pallier cela, le constructeur propose un écran de veille qui se déclenche automatiquement après 10 minutes d’inactivité. À titre de comparaison, chez LG, le principe est identique, mais avec un délai de seulement une minute avant le déclenchement de l’écran de veille, ce qui peut paraître plus rassurant. Chez Panasonic et Philips, l’écran de veille apparait respectivement après cinq minutes et deux minutes.

On peut lancer une opération de maintenance de la dalle depuis les paramètres du téléviseur, mais uniquement en mode immédiat et pas après l’extinction de la télévision comme chez LG ou Panasonic, par exemple. Ici, pas d’option de décalage des pixels comme sur les TV Samsung, Panasonic ou Sony.

Loewe bild i.65 dr Plus setImage

Le téléviseur Loewe bild i.65 dr+ set est équipé d’une dalle White OLED fournie par LG Display. Elle est compatible 10 bits avec une fréquence maximale de 120 Hz supportant les formats HDR HLG, HDR10 et Dolby Vision et capable d’afficher une définition Ultra HD.

Loewe_bild_i65_dr_set_details_0060

Le téléviseur est doté d’un capteur de luminosité qui mesure l’ambiance lumineuse de la pièce pour adapter automatiquement celle de l’écran. Malheureusement, il n’est pas possible de désactiver cette option. Concrètement, cela signifie que l’image est plus lumineuse lorsque la pièce l’est aussi et a contrario, le pic de luminosité est plus faible lorsque la pièce est plus sombre. Nous y reviendrons sur le paragraphe consacré aux mesures.

Le téléviseur est bien entendu doté d’un système de mise à l’échelle des contenus non UHD. Celui-ci est assez efficace même si nous préférons d’assez loin celui de Sony ou Panasonic sans oublier les superbes upscaling réalisés par les dernières TV Samsung. Ici, on est dans la moyenne haute du traitement des images sans être parfait. Sur des contenus SD notamment sur la TNT ou beaucoup plus sur des programmes consultés en streaming, il y a parfois de gros aplats sur certaines zones alors que l’on devrait avoir des dégradés plus agréables à l’œil. Par conséquent, les détails sont totalement masqués et certaines scènes et personnages n’apparaissent pas vraiment à leur avantage.

Loewe_bild_i65_dr_set_details_0044

Notez également des décrochages assez réguliers sur les contours des objets qui bougent rapidement sur des fonds hachurés ou au moins irréguliers ce qui n’est pas très bon. Pour des contenus Ultra HD, le téléviseur propose cette fois de magnifiques séquences, parfaitement détaillées et extrêmement fluides.

Les mouvements sont bien retransmis et les artefacts sont particulièrement limités. Grâce à la technologie OLED, les contrastes sont absolument excellents et on peut apprécier une certaine profondeur de l’image.

Le téléviseur propose les modes Standard, Cinéma Jour, Cinéma Nuit, Dynamique et Sport. En mode SDR, c’est le mode Cinéma Nuit qui donne les meilleurs résultats. La colorimétrie peut être considérée comme à peine fidèle puisque nous avons obtenu un Delta E moyen de 3,15, soit légèrement supérieure à la valeur de 3, seuil sous lequel l’œil humain n’arrive plus à faire la différence entre les couleurs demandées et celles affichées. Le mode Cinéma Nuit donne un Delta E moyen de 3,16.

En mode Cinéma Nuit, le gamma moyen a été mesuré à 2,43 ce qui est extrêmement proche de la valeur cible qui est de 2,4 dans une pièce sombre. La courbe est plutôt bien suivie sauf à 5 % de l’échelle de gris, à 85 % et 95 %, le téléviseur proposant alors une image plus lumineuse qu’elle ne devrait l’être. La température de couleur moyenne est de 6501 K soit exactement la valeur attendue qui est de 6500 K (à 1 près). Le contraste peut être qualifié d’infini puisque les pixels peuvent tous s’éteindre individuellement pour créer des noirs parfaits.

Loewe_bild_i65_dr_set_details_0054

Avec des contenus HDR, c’est aussi le mode Cinéma Nuit (pardon HDR Nuit) qui propose les meilleurs résultats. Nous avons pu mesurer un Delta E moyen de 1,88, ce qui est, cette fois, en dessous du seuil de 3 et nous fait dire que les couleurs peuvent être considérées comme fidèles, quand bien même il est possible de faire mieux.

Comme il y a un capteur de luminosité à l’avant du téléviseur, celui-ci a pour rôle d’augmenter la luminosité lorsque la pièce est baignée de lumière et de la diminuer en cas de visionnage dans la pénombre. Alors que nous effectuons toutes nos mesures dans l’obscurité, nous avons été effectivement très étonnés de trouver une luminosité maximale de seulement 271 cd/m²… Une fois qu’une lampe torche a été orientée vers le capteur de luminosité du téléviseur, nous avons pu mesurer un pic de luminosité de 502 cd/m²… Idem pour le mode HDR Jour qui nous a donné 328 cd/m² dans l’obscurité et 566 cd/m² avec la lampe torche allumée.

C’est le mode HDR Dynamique qui propose le pic de luminosité le plus élevé, mesuré à 657 cd/m². On est donc loin, très loin des 1000 cd/m² visés par les autres fabricants sur leur modèle haut de gamme. À ceci, il faut rappeler que Loewe ne cherche pas à faire la course au pic de luminosité. L’un des responsables de la marque nous ayant d’ailleurs fait la confidence que l’usine recevait les panneaux LG Display et faisait immédiatement baisser la luminosité maximale dans le but de préserver les dalles afin de les rendre aussi durables dans le temps que possible. L’autre déconvenue, c’est le fait que les courbes ne sont pas suivies au plus près comme on peut le voir sur les graphiques.

Concernant les couvertures des espaces colorimétriques, on peut compter sur un 99 % pour le rec709, 94,3 % pour le DCI-P3 et un petit 68,6 % pour l’espace BT 2020, le plus exigeant alors que les autres TV OLED proposent un espace BT2020 couvert à au moins 70 % avec un record à 89 % pour les modèles Sony A95K et Samsung S95B qui embarquent une dalle QD-OLED, une technologie différente.

Loewe_bild_i65_dr_set_details_0055

Le filtre antireflet n’est pas vraiment très efficace. Une baie vitrée placée devant se voit magnifiquement bien sur l’écran et il faut vraiment que l’obscurité se fasse pour qu’elle disparaisse. Pour des sources de lumière plus petites, c’est peu fructueux non plus.

Loewe bild i.65 dr Plus setGaming

Si la plupart des fabricants proposent des fonctionnalités optimisées pour les joueurs et même les plus exigeants, ce n’est pas le cas de Loewe qui ne s’adresse pas à cette clientèle. Ici, il n’est pas question de prises HDMI à la norme 2.1 permettant de profiter de la technologie de variation de fréquence de rafraîchissement VRR.

Heureusement, il y a tout de même un mode Jeu qui permet de bénéficier d’une réduction de retard à l’affichage ALLM. Nous avons pu mesurer un temps de retard à l’affichage de 43,1 ms ce qui est assez plutôt important. Cela correspond à plus de trois images de retard entre le moment où le joueur appuie sur le bouton de la manette et où l’action se déroule à l’écran. Les meilleurs téléviseurs dans ce domaine (chez LG et Samsung) proposent un input lag de seulement 9,5 ms, soit moins d’une image de retard, plus adéquat pour des joueurs exigeants.

Pour les modes d’images, comme sur les TV Hisense, ce modèle permet d’activer le mode Jeu tout en gardant les paramètres du mode Cinéma jour ou Cinéma Nuit, selon les conditions d’éclairage dans la pièce et qui sont satisfaisants même s’ils peuvent être encore plus fidèles aux couleurs demandées.

Ce Loewe bild i.65 dr+ set ne propose pas de barre de jeu qui s’affiche en surimpression sur les jeux vidéo comme chez LG, Panasonic ou Samsung, par exemple.

Loewe bild i.65 dr Plus setAudio

Comme précisé au début de ce test, nous avons pu tester le téléviseur avec sa barre de son klang bar i. Celle-ci est recouverte d’un tissu acoustiquement transparent et s’installe tout naturellement sous l’écran, par l’arrière. Elle propose un son sur deux canaux de 40 watts chacun. Les haut-parleurs sont orientés vers le téléspectateur, ce qui est toujours mieux que vers le bas, position des haut-parleurs par défaut de l’écran. On a droit à un son beaucoup plus chaleureux que sans.

Les médiums sont très bien retranscrits, même si nous aimerions pouvoir descendre plus bas dans le spectre audio, mais pour cela, il faut alors faire appel à un caisson de basses externe. La spatialisation est intéressante, même si elle est moins pertinente que sur une vraie barre de son avec plusieurs haut-parleurs frontaux. La scène sonore est bien plus large qu’avec les haut-parleurs par défaut et bien plus ample également, ce qui justifie tout à fait l’intégration de cet élément sur le téléviseur, mais produit un rendement tout de même inférieur à une vraie barre de son indépendante.

Loewe bild i.65 dr Plus setInterface

Le téléviseur Loewe bild i.65 dr+ set est animé par le système Vidaa développé par la marque Hisense. L’interface est noire et blanche alors que, sur les TV Hisense, elle est colorée et plus agréable à l’œil, mais l’esprit de sobriété règne chez Loewe… Si vous avez déjà navigué dans les menus des TV et vidéoprojecteurs Hisense, vous retrouverez donc exactement les mêmes paramètres, panneaux de contrôle, options et applications.

À ce titre, Vidaa n’a pas grand-chose à envier aux autres systèmes étant donné qu’il propose la plupart des applications de streaming les plus populaires (Netflix, Disney+, YouTube, Prime Video, Molotov TV, Canal+, Salto, Rakuten TV, RMC Sport, Pluto TV, etc.). Certes, les TV fonctionnant sous Android TV peuvent télécharger beaucoup plus d’applications, mais lors de nos tests en conditions réelles, nous n’avons pas été frustrés des applications proposées.

Le téléviseur s’allume sur une chaîne de la TNT en 6 secondes. Elle s’éteint instantanément si vous ne lui ajoutez pas le rideau de fermeture qui peut durer jusqu’à 10 secondes.

Vidaa propose une page d’accueil qui présente les principales fonctions tout en haut de l’écran : recherche, sources, paramètres, signal Wi-Fi, notifications, profils et assistants vocaux. Dessous, il y a les sept applications les plus souvent utilisées. Il est possible de les organiser selon vos besoins, le cas échéant. Une vignette intitulée My Apps permet d’accéder aux autres applications préinstallées. Sur la page d’accueil de Vidaa, il y a également plusieurs bandeaux de suggestions de contenus en fonction des applications disponibles. Ceux-ci sont organisés par thème.

La liste des sources permet de sélectionner la TNT, des entrées HDMI, le disque dur interne ou les dossiers partagés sur le réseau domestique. À ce titre, l’interface est parfaitement capable de lire des films particulièrement exigeants puisque nous avons pu visionner le film Gemini Man en qualité Ultra HD ayant un débit de 80 Mbits/s, sans aucune saccade. Il peut donc aussi lire des médias moins gourmands en ressource.

Les paramètres du téléviseur se présentent sous la forme d’un menu vertical qui peut être plus ou moins transparent. Il y a de quoi régler l’image, le son, le réseau et d’autres options de la télévision. Un mode de détection des scènes est prévu qui doit normalement appliquer le meilleur mode d’image en fonction du contenu qui s’affiche à l’écran, mais celui-ci est loin d’être activé correctement. Cela signifie qu’il faut changer le mode d’image manuellement selon si l’on regarde du sport ou des films, par exemple. Pour cela, c’est difficile, car il faut ouvrir les paramètres en utilisant la bonne touche de la télécommande, puis aller dans le menu Réglages.

Le téléviseur Loewe bild i.65 dr+ set est équipé d’un disque dur interne d’une capacité de 1 To. Cela lui permet d’enregistrer des programmes de la TNT ou simplement de faire une pause pendant le visionnage d’une émission ou d’un film pour le reprendre un peu plus tard. Le service est particulièrement ergonomique. Il suffit de presser le bouton central de la télécommande pour l’activer. Les contenus enregistrés sont disponibles depuis la source dr+ dans leur qualité originale.

On apprécie cette fonction, mais on se demande à qui cela peut bien servir à l’heure d’une consommation de la télévision qui a bien changé depuis l’arrivée des magnétoscopes. De plus, on regrette que le téléviseur ne dispose que d’un seul tuner ce qui interdit la possibilité de changer de chaînes alors qu’on en enregistre une autre.

Loewe_bild_i65_dr_set_details_0024

La très grande télécommande qui n’est pas rétroéclairée

Le téléviseur est livré avec une télécommande. Celle-ci fait 25 cm de long, ce qui est très grand. Elle est assez lourde également en plus de ne pas être rétroéclairée. Par ailleurs, elle est infrarouge, ce qui signifie qu’il faut la pointer vers le centre, en bas au centre de l’écran pour piloter la TV. Elle contient malgré tout un microphone qui permet, via Bluetooth, cette fois, de contrôler vocalement certaines fonctions des assistants vocaux que l’on aura pris soin de configurer dans les paramètres.

Les services de streaming Netflix, Prime Video (Amazon), Rakuten TV, YouTube et, c’est plus original, Deezer sont immédiatement disponibles à la faveur de touches dédiées. L’accès aux médias partagés sur le réseau ou stockés sur une clé USB est aussi très simple. Ce qui l’est moins, c’est de prendre l’habitude de la touche Retour au-dessus de la croix directionnelle qui permet de naviguer dans les menus. Celle-ci se trouve entre les touches Accueil et Retour en arrière alors qu’elle est normalement placée en bas à gauche de la croix directionnelle. Enfin, aucune touche n’est dédiée au changement du mode d’image. C’est dommage.

Loewe_bild_i65_dr_set_details_0020

Loewe bild i.65 dr Plus setConsommation

Pour la consommation électrique, nous avons mesuré ce que consommait le téléviseur pendant la diffusion d’une série, « Les 100 » sur Netflix (HD 5.1) pendant 4 heures avec le son et les paramètres de l’image réglée sur le mode Cinéma. Dans ces conditions, reproduites pour tous les tests de téléviseurs, le Loewe bild i.65 dr+ set consommait 53 Wh (avec la barre de son). Cette consommation est extrêmement raisonnable lorsque l’on sait que la Sony XR-48A90K consomme 52 Wh dans les mêmes conditions avec sa diagonale de 48 pouces (contre 65 pouces ici). À titre de comparaison, nous avons pu relever une consommation moyenne de 54 Wh pour la TV LG OLED65G2 aussi de 65 pouces.

Pour la série en HDR (Dolby Vision plus précisément) The Black Mirror sur Netflix, nous avons obtenu une consommation moyenne de 75 Wh. La consommation en veille est de 0,5 Watt sauf si on laisse le mode réseau activé dans les paramètres, le téléviseur se tenant prêt à obéir à vos ordres vocaux et consommant alors 2 Watts.

Loewe bild i.65 dr Plus setPrix et date de sortie

La série Loewe bild i dr+ set (avec la barre de son klang bar i) est déclinée en 48, 55 et 65 pouces pour des prix respectifs de 2899 euros, 3199 euros et 3899 euros. La série Loewe bild i dr+ (sans la barre de son klang bar i) est déclinée en 48, 55 et 65 pouces pour des prix respectifs de 2699 euros, 2999 euros et 3699 euros.

Où acheter La
Loewe bild i.65 dr Plus set au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

Note finale du test
Correct, mais...
6 /10
Nous nous attendions à une qualité d’image exceptionnelle sur ce téléviseur et force est de constater qu’elle est bien présente, mais surtout si on lui donne des sources qui le sont également. Le système de mise à l’échelle accuse quelques défaillances et nous avons pu constater des aplats importants masquant les détails dans les zones sombres. C’est nettement mieux avec des programmes Ultra HD.

Ne vous attendez pas non plus à avoir l’image la plus lumineuse qui soit, car dans ce domaine, ce modèle n’est pas une référence. Le niveau proposé est tout juste suffisant, ce qui nous fait vous conseiller d’en profiter dans l’obscurité autant que possible pour avoir le plus de luminosité à l’écran. Bref, il s’agit là d’une très belle télévision, au design réussi, qui propose des séquences entre très belles et moyennes, selon les sources, mais dont le prix particulièrement élevé par rapport à la concurrence n’est aucunement justifié.

Points positifs de la Loewe bild i.65 dr+ set

  • Design

  • Interface complète

  • Qualité des images avec des contenus UHD

  • Disque dur intégré (pour ceux qui enregistrent encore)

  • Dolby Vision

  • Consommation électrique

Points négatifs de la Loewe bild i.65 dr+ set

  • Mise à l’échelle de certains contenus

  • Pic de luminosité faible dans l’obscurité et en général

  • Pas de mode Filmmaker

  • HDMI norme 2.0

  • Input lag important

Les derniers articles