Vélos : comment les casques de protection pourraient sauver encore plus de vie à l’avenir

L'équipement de sécurité rendu intelligent

 

Le suédois Mips, spécialisé notamment dans la sécurité des casques, a investi 7,3 millions de dollars dans Quin Design… qui est à l’origine d’un dispositif capable de détecter des situations à risque. Au travers de cette transaction, les futurs casques de protection — pour le vélo pare exemple — pourraient donc devenir des alliés intelligents, pour assurer encore mieux votre sécurité.

Le suédois Mips a investi un peu plus de 7 millions dans Quin // Source : Cycling Industry News

Mips devrait à l’avenir s’intéresser de beaucoup plus près aux capteurs de haute précision et aux données de sécurité qu’ils peuvent collecter… mais aussi tirer parti du machine learning pour aboutir à l’homologation de casques intelligents, toujours plus sûrs.

C’est en tout cas ce que l’on retient d’un investissement majeur annoncé par le groupe suédois, spécialisé dans la sécurité des casques et la protection du cerveau. L’entreprise a indiqué début septembre avoir signé un accord pour acquérir 25 % de Quintessential Design (alias Quin Design) pour un montant de 7,3 millions de dollars.

Un investissement loin d’être anodin

Cette start-up américaine, fondée en 2017, est notamment connue pour une technologie de détection d’événements utilisée sur ses casques. Cette dernière s’appuie à la fois sur des capteurs intégrés, et sur une application, pour transformer des équipements passifs en accessoires de sécurité intelligents, capables de détecter des accidents, de déclencher des protocoles d’intervention d’urgence ou encore d’aider l’utilisateur à contacter facilement les secours en cas de besoin.

Un panel de fonctions qui n’est pas sans rappeler ce qu’Apple propose avec sa fonction Crash Detection, disponible depuis 2022 avec le lancement des iPhone 14.

Source : Quin

Au travers de cette technologie, et comme le souligne Cycling Industry News, Quin a créé au fil des années de solides partenariats avec certains des principaux fournisseurs de casques et d’équipements de sécurité aux États-Unis et en Europe. C’est dans ce contexte qu’intervient l’investissement du scandinave Mips.

« Avec cet investissement, Mips fait un premier pas important dans l’exploration des possibilités offertes par la technologie des capteurs dans les casques », a d’ailleurs commenté Max Strandwitz, CEO de Mips.

« Nous sommes convaincus que la technologie intelligente brevetée de Quin offre de nombreuses possibilités et qu’elle travaille avec la même approche centrée sur le consommateur pour aider à sauver des vies, ce qui a toujours été au centre de notre travail chez Mips », a-t-il ajouté dans un communiqué, insistant sur l’étape stratégique que représente cet investissement pour Mips.

Par ce biais, l’entreprise suédoise, qui s’est développée dès ses débuts sur une base scientifique, devrait s’offrir de nouveaux moyens de collecter (et tirer profit) des données liées à la sécurité des casques, notamment pour vélos.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.