Les nouveaux vélos électriques pliants Eovolt changent tout pour 2024

 

Repartant de zéro, les deux vélos électriques pliants de la marque française Eovolt dévoilent leur physique et caractéristiques techniques pour 2024. La marque dévoile aussuuies cousins non électriques.

Eovolt Morning 2024
Source : Matthieu Lauraux pour Frandroid

Lorsque nous avons pris le guidon du vélo électrique pliant Eovolt Afternoon, on ignorait que sa durée de vie serait limitée. Sa base n’est toutefois pas nouvelle, ayant évolué par étapes. La marque française a travaillé sur une nouvelle génération, qu’elle a dévoilé à l’Eurobike de Francfort, puis aux Pro Days de Paris il y a quelques jours.

Eovolt renouvelle ainsi deux de ses vélos, les Morning et Afternoon. Ces deux vélos partagent toujours une structure identique, avec des tailles de roues différentes : 16 pouces sur le Morning et 20 pouces sur l’Afternoon. Tout a changé hormis la sonnette, la firme de Genas repartant d’une feuille blanche. Sa démarche a été de poser des questions à ses clients pour concocter des scénarios puis de choisir le bon. Ça ne se voit pas au premier abord, puisque les Eovolt gardent leur style d’origine, en plus épuré.

Eovolt Morning 2024 guidon
Source : Matthieu Lauraux pour Frandroid

Nouveau système de pliage pour les vélos pliants Eovolt

Dans le détail, on voit quand même que la grosse charnière centrale avec vis de serrage a disparu pour un clip plus discret. Le système de pliage s’en trouve plus facile, rapide, et surtout donnant un dépliage en un geste, façon Decathlon Fold Light 1 second. On note aussi un petit point de fixation en mode plié, tenant la roue avant à la roue arrière, qui tendait à se libérer sur l’ancien modèle. Et pour une meilleure stabilité, la béquille est désormais à double pieds, maintenant que le tube de selle ne sert plus de support.

Pour le reste, les garde-boues sont conçus spécialement pour ces Eovolt, plus souples, mais plus légers, la Selle Royale reste, le guidon est plus courbé et intèrgre un support de fixation smartphone, le petit écran vertical change d’affichage. Le poids total évolue à la hausse, 17,5 kg sur le Morning (+1), mais à la baisse à 19,5 kg sur l’Afternoon (-2,8).

Un cœur électrique Bafang pour 2024

Au niveau de l’assistance électrique, le moteur générique cède sa place à un bloc Bafang, toujours dans la roues arrière et bloqué à 250 W (c’est la loi). Sa valeur de couple est inconnue, il intègre une transmission automatique à deux vitesses, passant par une courroie au pédalier. Cela change profondément avec la précédente chaîne et son dérailleur 7 vitesses.

Eovolt Morning 2024 moteur courroie
Source : Matthieu Lauraux pour Frandroid

La batterie loge encore dans le tube de selle. En revanche, elle se branche sur l’arrière du cadre et non plus sous le vélo, ce qui était peu pratique et salissant. En termes de capacité, Eovolt annonce 10 Ah (ou 360 Ah), et 80 km d’autonomie.

La sortie de ces nouveaux Eovolt Morning et Afternoon est prévue au printemps 2024. Pas de prix disponible pour le moment, sachant que le 16 pouces coûte aujourd’hui 1 699 euros et le 20 pouces 2 099 euros.

Inédits : des vélos pliants Eovolt non électriques

Terminons par la surprise. Pas une nouvelle génération du troisième larron Evening, le 24 pouces à potence pliante n’évoluant pas, mais des vélos non électriques ! Les Morning Classic et Afternoon Classic abandonnent leur moteur et leur batterie pour un pédalage conventionnel

Eovolt Morning Classic 2024
L’Eovolt Morning Classic, non électrique – Source : Matthieu Lauraux pour Frandroid

Ils introduisent une transmission automatique Bafang à trois vitesses dans le moyeu arrière, toujours via courroie. Le poids serait de 13,5 kg en 16 pouces et 14 kg en 20 pouces. Là aussi, pas de tarif connu, mais une sortie l’an prochain, en 2024.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !