Après VanMoof, cet acteur historique du vélo électrique va-t-il lui aussi sombrer ? Pas si vite

Un autre Vanmoof à l'horizon ?

 

Selon un média suisse, le fabricant Flyer spécialisé dans les vélos électriques premium aurait licencié 80 personnes en raison d’une forte baisse des ventes. Une autre faillite est-elle à craindre après celle de VanMoof ? La prudence reste de mise.

Flyer vélo électrique Upstreet SL
Source : Flyer

La saga de l’été Vanmoof n’était-elle qu’un début dans le monde du vélo électrique ? La question se pose, même s’il ne faut pas céder à la panique non plus. D’ailleurs, Cowboy rassure avec son tout premier mois dans le bénéfice – et ce grâce à une augmentation tarifaire de son catalogue. Mais en ce moment de septembre 2023, c’est un autre constructeur qui réduit la voilure : Flyer.

80 emplois menacés chez le fabricant suisse de VAE

Flyer est un fabricant suisse haut de gamme uniquement spécialisé dans les vélos électriques, mais réputé dans l’industrie du cycle. Il est touché, comme beaucoup d’autres, par une stabilisation – voire une baisse – du marché et des problèmes d’approvisionnement.

Selon le média suisse Berner Zeitung, une coupe franche se prépare dans la masse salariale. En juillet dernier, une première alerte sonnait, découlant finalement sur un reclassement de 5 employés gérant la location touristique.

Sauf Flyer préparerait bien un plan de licenciement de 80 personnes, soit plus d’un quart de son effectif (300). C’est en tout cas ce qu’annonce un courrier avec un accusé de réception adressé aux salariés il y a une dizaine de jours. Le média agite la crainte d’une faillite comme Vanmoof ou Gleam, ce qui reste toutefois trop précoce. Il faut ici faire preuve de prudence et ne pas enterrer trop tôt le groupe helvète.

Flyer Goroc TRX 2023
Les vélos Flyer Goroc TRX – Source : Flyer

En effet, une consultation serait en cours et se terminerait le 28 septembre, probablement pour négocier des départs volontaires, avant de futurs licenciements secs à partir du 13 octobre.

Un contexte d’inflation pour des vélos électriques très chers

En cause : les ventes pourraient baisser de moitié d’ici deux ans. La marque observe aussi une demande plus faible depuis la fin de l’année dernière.  Les acheteurs sont moins nombreux, car touchés par l’inflation et la hausse des prix de l’énergie, retardant ou annulant leur achat de vélo électrique haut de gamme à l’instar des Flyer.

En effet, leurs modèles de VAE coûtent au minimum 3 749 euros (le VTC Gotour 6), et près de 4 000 euros pour un vélo de ville électrique Upstreet 5. Les trekking hautes performances et VTTAE sont eux à plus de 5 000 euros pièce. Des prix élevés qui peuvent en rebuter un certain nombre. Affaire en suivre.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.

Les derniers articles