Voici la preuve que le vélo électrique peut être plus rapide et moins coûteux en ville que la voiture

 

Un professionnel britannique partage son expérience de transport en grande ville, où les vélos cargos électriques seraient avantageux sur plusieurs points face aux voitures.

man maid
Source : Man Maid

La démocratisation du vélo électrique est palpable dans les chiffres de ventes et leur participation à la hausse de fréquentation des pistes cyclables. Mais il y a une catégorie d’utilisateurs en transition encore plus spectaculaire, celle des professionnels avec les vélos cargos électriques.

Pour témoigner, le directeur de la PME londonienne Man Maid (maçonnerie, plomberie) donne sa vision des choses pour le moins intéressantes. « La plupart de mon temps était passé dans mon fourgon. J’ai pensé qu’il devrait y avoir une meilleure façon de circuler », confie Mungo Morgan à Road.

Le vélo électrique chez les professionnels

Après 7 ans passés au volant, le patron a décidé de passer au vélo cargo électrique. Il a acheté plusieurs biporteurs électriques de marque Raleigh, qui lui ont changé la vie. « Avec la circulation dense et les bouchons en période de pointe, nous sommes dix fois plus rapide qu’avec un véhicule utilitaire », explique-t-il. Londres est en effet la ville européenne – et mondiale – la plus encombrée selon plusieurs études, dont celle d’Inrix. Mais on peut appliquer cela à la France, où Paris est aussi sur le podium (3e après Chicago) des villes embouteillées.

Morgan cite aussi un autre avantage à l’utilisation d’un VAE, celui du coût d’utilisation. Et oui, il ne paye plus de carburant ou d’électricité chers, et l’entretien est aussi plus abordable. Pour le dirigeant, il éviterait aussi 7 000 livres d’amendes de stationnement par an (8 100 euros), soit « le coût d’un vélo cargo ».

Le vélo électrique séduit chez et pour la santé

Autre professionnel interrogé par le média, le docteur Jonathan Leach est passé de la voiture au vélo électrique pliant pour ses trajets. Au guidon de son Brompton, il encense ce mode actif qui serait bénéficiaire pour la santé, en plus des coûts et temps réduits. « Posséder un VAE rend les trajets domicile-travail plus rapides », déclare le Britannique, « je suis capable d’éviter les bouchons du centre-ville, ce qui est un grand bonus ».

Nous l’avions vu, les personnels de santé ont parfois intérêt à passer au vélo, comme cette sage-femme dans le documentaire de France 5 montrant tous les visages de la « Vélorution ».