TOMAA e-cargo : ce longtail électrique pratique et confortable veut vous faire oublier la voiture

 

L'entreprise française TOMAA vient de dévoiler son e-cargo, un vélo à assistance électrique (VAE) aussi pratique que confortable. Pensé pour faire ses courses, déposer ses enfants à l’école ou encore aller au travail, l’e-cargo s’adapte à tous les besoins.

Entre le prix de l’essence qui flambe et les places de stationnement qui se raréfient dans les grandes agglomérations, les citadins se tournent de plus en plus vers la mobilité douce. Bien moins limitant que la trottinette, le VAE a le vent en poupe depuis quelques années déjà. Mais au moment de passer le cap, difficile de s’y retrouver tant le choix est vaste.

Et si vous vous en remettiez à TOMAA et à son tout premier modèle longtail, l’e-cargo ? Confort, autonomie, robustesse, ou encore finitions haut de gamme, la marque française n’a rien laissé au hasard. En plus, jusqu’au 31 décembre, vous pouvez obtenir jusqu’à 400 euros d’aides de l’État pour l’achat d’un e-cargo, et même jusqu’à 1000 euros pour les Franciliens. On vous explique tout.

Un VAE cargo pour vous emmener partout

Les VAE ont vocation à remplacer autant que possible la voiture. Bien plus économiques à l’usage et plus faciles à stationner que les véhicules thermiques, les VAE souffrent malgré tout habituellement d’un manque de confort et de polyvalence.

Des inconvénients auxquels la marque tricolore TOMAA a décidé de s’attaquer fermement avec son e-cargo. Ce nouveau longtail (ou VAE Cargo) peut vous accompagner partout, tout au long de la journée, et ce, quels que soient votre rythme et votre mode de vie.

Bien plus long que la plupart des modèles disponibles sur le marché avec ses 2,05 m et doté de grandes roues de 24 pouces, l’e-cargo offre une grande stabilité sur tout type de routes. Finement étudiée, sa conception lui permet en prime de supporter jusqu’à 125 kg de chargement, en plus du conducteur.

TOMAA a d’ailleurs prévu toute une série d’accessoires pour agrémenter son e-cargo, comme des paniers de rangement et des sièges enfant à placer à l’avant et/ou à l’arrière. Des sacoches peuvent aussi être ajoutées sur les côtés, pour stocker ses courses par exemple, tout en ayant son enfant derrière soi.

Confort et aisance même lorsque le vélo est chargé

Contrairement aux idées reçues, inutile d’être un grand sportif pour ramener une semaine de courses alimentaires à vélo. TOMAA a équipé son e-cargo d’un bon moteur Bafang de 250 W, d’une assistance électrique efficace et d’une aide au démarrage.

Dès que vous commencez à pédaler, l’assistance et le moteur prennent le relai. C’est sans compter son mode « marche », très utile pour ne jamais sentir son poids. Quels que soient la distance parcourue et le niveau de chargement, la conduite reste donc confortable et accessible à tous.

Chaque détail a été analysé de près pour concevoir un VAE qui soit le plus polyvalent possible // Source : TOMAA

Et ce n’est pas en matière d’autonomie que le bât blesse, l’e-cargo peut parcourir jusqu’à 160 km avec une charge pleine. En plus, son écran LCD, situé à côté de la poignée gauche du guidon, vous permet de surveiller en temps réel le niveau de la batterie, votre vitesse et les kilomètres réalisés.

Enfin, TOMAA a aussi pensé aux jours de pluie et a doté les roues de son e-cargo de vitres en plexiglass, afin de vous épargner les traces de boues sur vos vêtements. Le mauvais temps ne fera donc pas le poids face aux embouteillages et aux difficultés de stationnement.

 

La qualité et le savoir-faire français

Confortable et très polyvalent, l’e-cargo profite aussi d’une esthétique soignée et personnalisable. La marque TOMAA donne la possibilité à ses futurs clients de choisir non seulement la couleur de leur vélo, la taille de la selle, mais aussi de sélectionner un par un les accessoires dont ils ont besoin.

Pour vous aider à paramétrer votre futur vélo et pour se faire une idée de son design une fois toutes les options ajoutées, TOMAA propose un configurateur 3D. Celui-ci se met à jour en temps réel chaque fois que vous changez un paramètre. Parfait pour éviter les mauvaises surprises.

Enfin un VAE qui s’adapte à votre mode de vie et pas l’inverse ! Et surtout une facture qui n’est pas alourdie inutilement.

Pour aller encore plus loin, l’entreprise française assemble tous ses VAE en Île-de-France et mise exclusivement sur des matériaux robustes et recyclables, comme l’aluminium, seul composant du cadre de ses vélos.

L’e-cargo est proposé à partir de 3490 euros sur le site internet de TOMAA et peut être livré gratuitement en France Métropolitaine sous 3 à 5 jours.

Plusieurs modes de financement possibles

L’entreprise française offre également des facilités de paiement et vous permet de régler l’e-cargo en 3 fois sans frais grâce à son partenaire Klarna. Ce qui revient à 3 mensualités de 1163,33 euros pour le modèle standard sans option additionnelle.

En complément, afin de faire baisser quelque peu la facture, vous pouvez solliciter des subventions publiques. Les collectivités locales (communes, départements, régions) proposent en effet des aides aux nouveaux propriétaires de VAE. L’Île-de-France promet par exemple jusqu’à 600 euros à ses résidents faisant une première acquisition de VAE.

Et si vous vous décidez avant le 31 décembre 2023, vous pourrez peut-être obtenir en sus la prime à la conversion. Contrairement aux aides accordées par les collectivités, celle-ci est toutefois soumise à des conditions de revenus ou de handicap et peut atteindre 400 euros pour un VAE cargo. Si vous y êtes éligible, vous devrez transmettre votre facture à l’État, via le site dédié, dans les 6 mois suivant votre achat.

Les derniers articles