Cette batterie révolutionnaire va considérablement augmenter l’autonomie des voitures… et des avions électriques

 

CATL, le géant chinois leader de la batterie pour voiture électrique vient de lever le voile sur une nouvelle technologie. Cette batterie semi-solide est révolutionnaire puisqu'elle permet de stocker presque deux fois plus d'énergie que les batteries lithium-ion actuelles. La production est prévue cette année afin d'équiper les voitures électriques ainsi que les avions.

Le domaine des voitures électriques et des avions électriques va connaître une croissance technologique fulgurante en 2023. Les voitures électriques dotées d’une autonomie théorique de 1 000 km sont déjà commercialisées en Chine et celles qui se rechargent en 10 minutes ne devront plus tarder. Tout cela grâce à CATL, le géant chinois des batteries pour voitures électriques, comme on peut le lire dans un communiqué de presse.

Une batterie à très haute densité énergétique

Ce dernier a profité du salon de l’automobile de Shanghai pour dévoiler une toute nouvelle technologie de batteries, baptisée « condensed battery » ou batterie condensée en français. La révolution est notable, puisque la densité énergétique atteint 500 Wh/kg si l’on en croit les chiffres avancés par l’entreprise.

À titre de comparaison, les batteries lithium-ion actuelles se limitent à moins de 300 Wh/kg et seule la Nio ET7 fait mieux, avec sa batterie semi-solide et sa densité de 360 Wh/kg. En d’autres termes, la nouvelle batterie de CATL peut stocker 1,4 fois plus d’énergie à poids équivalent.

Ne prenez pas peur devant ces chiffres un peu barbares. Ils indiquent la quantité d’énergie qui peut être stockée avec une batterie d’un poids d’un kilogramme. Plus ce chiffre est élevé et plus les batteries peuvent stocker de l’énergie pour un poids similaire. C’est une donnée extrêmement importante, puisque les constructeurs automobiles tentent de faire des voitures électriques légères, afin de réduire leur consommation à faible vitesse.

Une batterie qui pourra aussi faire voler les avions électriques

C’est une donnée encore plus importante pour l’aviation civile. Comme nous avons pu le voir dans notre dossier sur la vision de Tesla quant aux voitures à hydrogène, les avions long-courriers ont besoin de batteries dont la technologie n’existe pas encore. Puisque les batteries actuelles sont trop lourdes pour faire voler les avions sur une longue distance.

C’est pour cette raison que CATL annonce que sa nouvelle batterie pourra faire voler des avions électriques, grâce à cette densité énergétique record. L’entreprise chinoise travaillerait même avec plusieurs partenaires, pour s’assurer que cette batterie soit compatible avec les exigences de sûreté d’un trajet aérien.

Des voitures électriques avec 1 500 km d’autonomie

La production de masse de cette nouvelle batterie révolutionnaire devrait avoir lieu au cours de l’année 2023. On pourrait donc assister à l’annonce d’une voiture électrique l’intégrant d’ici à la fin de l’année. Dans ce cas, son autonomie pourrait être vraiment très élevée. On serait capable de dépasser les 1 000 km sur le cycle d’homologation européen WLTP, et même se rapprocher des 1 500 km sur le cycle chinois CLTC.

Sur une Tesla Model S dont l’autonomie théorique atteint 723 km avec une batterie de 95 kWh, on pourrait facilement imaginer une autonomie d’environ 1 200 km avec une batterie de plus de 150 kWh, pour le même poids. Même si Elon Musk a raison lorsqu’il dit que personne n’a besoin d’une voiture électrique avec autant d’autonomie.

Une toute nouvelle technologie de batterie

CATL n’a pas donné beaucoup de détails sur sa technologie, si ce n’est qu’il s’agit d’une batterie de type semi-solide. Les matériaux et le process de production des anodes et cathodes seraient nouveaux, tout comme celui de l’électrolyte, qui aurait été conçue par biomimétisme.

Le géant chinois précise que ce nouveau type de batterie est très fiable, avec une excellente tenue dans le temps, une longue durée de vie et une sécurité renforcée. Avec sous-entendu, un risque de feu bien plus faible qu’avec les technologies actuelles. Même si, rappelons-le, une voiture électrique a moins de chance de prendre feu qu’une voiture thermique.

Du côté de la durée de vie, pas d’inquiétude non plus à avoir sur les technologies actuelles comme le prouvent les données de Tesla, ou la toute nouvelle batterie avec une durée de vie de 18 ans et 800 000 km !

CATL en a profité pour annoncer que l’entreprise sera neutre en carbone d’ici à 2035 sur l’intégralité de sa production de batteries au niveau mondial. De quoi rendre la voiture électrique encore plus propre qu’actuellement.


Pour ne rater aucun bon plan, rejoignez notre nouveau channel WhatsApp Frandroid Bons Plans, garanti sans spam !

Les derniers articles