Recharger un smartphone dans une voiture électrique : voici l’impact sur l’autonomie

 

Les idées reçues sur les voitures électriques persistent encore et toujours en 2023. Nous allons tenter d'expliquer pourquoi utiliser un chargeur pour smartphone ou écouter la radio n'ampute l'autonomie que de manière infime sur un véhicule électrique.

Peugeot e-208 en panne // Source : Benjamin Lesueur

Parmi les idées reçues sur les voitures électriques, tout le monde a déjà entendu la fameuse croyance selon laquelle utiliser la radio, charger un smartphone ou encore allumer les phares baisserait drastiquement l’autonomie. Récemment, un utilisateur de LinkedIn relate une anecdote entendue chez un concessionnaire automobile où le vendeur affirmait que l’autonomie serait amputée de 100 kilomètres rien qu’en chargeant un smartphone.

Nous allons donc tordre le cou à ces fausses vérités qui sont malheureusement toujours dans la tête de certaines personnes, en récapitulant les différents ordres de grandeurs impliqués. De cette manière, vous aurez tout loisir de répliquer factuellement lorsque vous entendrez une ânerie sur la perte d’autonomie d’une voiture électrique.

Une question d’ordre de grandeur

La capacité de la batterie d’une voiture électrique se mesure en kilowattheures (kWh), et selon les modèles, les plus petites batteries font environ 40 kWh, quand les plus grosses dépassent les 120 kWh. En termes d’autonomie, elles varient là aussi de 300 à plus de 700 kilomètres en cycle WLTP.

Raisonnablement, nous pouvons estimer la consommation des véhicules électriques à haute vitesse entre 15 et 25 kWh aux 100 kilomètres. Dit autrement, chaque kilomètre parcouru sur autoroute consomme entre 150 et 250 Wh.

Sur un smartphone haut de gamme, les puissances de recharge maximale peuvent atteindre environ 50 Watts, soit 50 Wh consommés par heure de charge. Il faudrait donc 3 à 5 heures de charge continue d’un smartphone à pleine puissance pour consommer l’équivalent d’un seul kilomètre d’autonomie sur autoroute.

On se rend bien compte de l’absurdité de l’affirmation de départ, puisque non seulement brancher le smartphone ne fait pas perdre 100 kilomètres d’autonomie, mais même en le chargeant à pleine puissance pendant plusieurs heures, l’impact sera totalement négligeable.

Les mesures pour rétablir la vérité

Au printemps dernier, nos confrères d’Automobile-Propre se sont attaqués à ce problème pour rétablir la vérité et mesurer effectivement les équipements énergivores d’une voiture électrique. Le véhicule en question était une Hyundai Ioniq 6, mais la plupart des résultats s’appliquent à toutes les voitures.

Nous apprenons par exemple que 10 minutes de dégivrage de la lunette arrière consomment 80 Wh, ou que l’utilisation de deux sièges chauffants à pleine puissance pendant une heure consomme 240 Wh. En reprenant la consommation estimée sur autoroute d’une voiture électrique (entre 150 et 250 Wh/km), tout ceci correspond donc à une surconsommation de moins de deux kilomètres d’autonomie.

Dit autrement, vous pourrez parcourir seulement 2 kilomètres de plus si vous vous privez des sièges chauffants pendant une heure de route. La liste des équipements testés comprend notamment les phares, les clignotants, le klaxon et la radio, et le constat est toujours similaire : aucune utilisation de ces équipements ne va affecter significativement votre autonomie.

Le cas du chauffage

Comme vous l’avez vu ci-dessus, ce ne sont pas les phares ou l’utilisation de la radio qui vont vous empêcher d’arriver à destination sans encombre. Cependant, le poste le plus énergivore, et de loin, sur une voiture électrique n’a pas été abordé pour le moment : il s’agit du chauffage.

Vous n’êtes probablement pas sans savoir que les voitures électriques n’aiment pas particulièrement l’hiver, et la consommation plus élevée est une des raisons. En pratique, la consommation liée au chauffage par ventilation de l’habitacle peut parfois atteindre 5 kW pour les véhicules n’étant pas équipés de pompe à chaleur.

Ainsi, en une heure de fonctionnement à plein régime — ce qui est un cas assez extrême, mais pas totalement impossible —, un chauffage de l’habitacle peut consommer autour de 5 kWh, soit l’équivalent de 20 à 35 kilomètres d’autonomie, ou 10 % de batterie d’une voiture ayant un pack de 50 kWh.

Source : Tesla

Une autre manière de voir les choses est de considérer qu’à 100 km/h de moyenne sans le chauffage, et toujours avec une batterie de 50 kWh, l’autonomie est de 250 kilomètres en consommant 20 kWh/100 km. Une fois que le chauffage tourne à plein régime, la consommation passe à 25 kWh/100 km, et l’autonomie est alors de 200 kilomètres.

La perte d’autonomie liée à l’utilisation du chauffage à fond est alors de 50 kilomètres, soit 20 % de l’autonomie de départ. Et si pendant tout ce temps là, votre smartphone était branché, vous n’auriez probablement même pas perdu un kilomètre de plus.

Consommation du chauffage ID. Buzz // Source : Automobile Propre

Il faut toutefois nuancer ces chiffres : il est extrêmement rare d’activer le chauffage à fond pendant plusieurs dizaines de minutes. Sans pompe à chaleur, la consommation moyenne est d’environ 1 à 2 kW en régime de croisière comme l’ont prouvé nos confrères d’Automobile Propre sur l’ID. Buzz de Volkswagen.

La climatisation

Pour la climatisation, la consommation est bien moindre, avec un maximum situé plutôt entre 1 et 2 kW, et il en va de même pour le chauffage des véhicules ayant une pompe à chaleur. Le même exercice avec une voiture électrique dotée d’une pompe à chaleur montrerait des pertes d’autonomie plutôt situées entre 10 et 20 kilomètres (soit entre 4 et 8 % de batterie). C’est pourquoi c’est une option qui peut être pertinente lorsqu’elle n’est pas de série.

Dans tous les cas, vous n’aurez rien à gagner à éteindre la radio, débrancher votre smartphone ou arrêter un siège chauffant : tout ceci provoque une surconsommation négligeable par rapport à l’énergie nécessaire pour faire avancer le véhicule. Seul l’arrêt du système de ventilation peut avoir un réel impact.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !