La baisse de prix de l’abonnement Starlink irrite les clients

 

Dans une histoire aussi ancienne que le web, il y a toujours eu une bagarre entre ceux qui fournissent les données et ceux qui testent les limites de ce que signifie réellement une utilisation illimitée. Justement, Starlink a mis fin à un de ses plus gros points forts.

Starlink
Antenne Starlink

Elon Musk continue de déployer son réseau Starlink à renfort de nombreux lancements de satellites. Le dernier lancement, dont le coût est estimé à 52 millions de dollars, permettra de mettre en orbite 52 nouveaux satellites grâce à une fusée Falcon 9. Mais, plus tôt, au mois d’août 2022, c’est pour une autre raison que l’on parlait de Starlink. Le réseau internet par satellite Starlink fourni par l’entreprise SpaceX a fait un changement tarifaire sur son offre à destination du grand public.

Deux fois moins cher, mais il y a un « hic »

Jusqu’à maintenant, l’abonnement de base était facturé 99 euros par mois, auxquels il fallait ajouter le coût de l’achat du matériel. Cet abonnement donnait accès à internet sans limites de data consommée. Désormais, à compter du 3 août 2022, l’abonnement passe à 50 euros par mois. Derrière cette baisse de tarif se cache un changement important. Le fameux « hic ».

En effet, Starlink applique ce qu’ils appellent une politique d’Utilisation Équitable pour s’assurer de fournir un service de qualité à ses clients. En d’autres mots, l’abonnement comprend 250 Go de données priorisées par mois, au-delà Starlink limitera le débit de la connexion lors des gros pics de consommation. Pour débrider sa connexion, il faudra débourser 10 euros pour 100 Go de données. Les données sont toujours illimitées, néanmoins vous ne pourrez pas faire ce que vous voulez au-delà de l’enveloppe de données de votre forfait. Comme vous l’avez certainement compris, on a déjà pu voir des limites similaires appliquées à nos abonnements mobiles en 3G, 4G et 5G.

On notera aussi que les autres opérateurs internet par satellite ont des conditions très proches. Nordnet, par exemple, limite le débit de ses offres et y associe une enveloppe de données prioritaires. Pour 59,90 euros par mois, on a ainsi accès à une connexion jusqu’à 100 Mbps en débit descendant avec 150 Go priorisés.

Le changement qui ne plaît pas à tous

Évidemment, ce changement n’est pas du goût de tous les clients, malgré la baisse de prix, car il dépend vraiment de l’utilisation que l’on va avoir de sa connexion internet. Beaucoup brandissent l’usage actuel que l’on fait d’une connexion internet, comme celui du streaming vidéo. C’est ce que l’on peut lire sur un des groupes Facebook non-officiels dédiés à Starlink.

Capture d’écran 2022-08-10 à 15.58.53
Exemple des retours que l’on peut lire sur Facebook

Si vous regardez un film en définition UHD sur Netflix, la bande passante allouée à ce service est de 15,26 Mbps. Concrètement, la consommation de données s’élève à 6,8 Go par heure de visionnage. Cela correspond à moins de 37 heures de visionnage en 4K, au cas où votre connexion ne vous servirait qu’à regarder des films. Si 37 heures de streaming vidéo par mois semblent suffisantes, il faut prendre en compte le fait que votre connexion ne sert pas qu’à regarder des vidéos, mais aussi au fait que l’on est plusieurs dans un foyer.

Tous les appareils connectés consomment des données, y compris votre iPhone quand il se met à jour, quand il sauvegarde son contenu sur iCloud, ou lorsque vos photos sont uploadées automatiquement sur Google Photos. En réalité, vivre avec un abonnement dont la quantité de données est limitée revient à devoir faire des compromis. Sur Netflix, par exemple, vous pouvez modifier la qualité des vidéos, un flux vidéo en définition HD consomme jusqu’à 3 Go de données par heure. Sur les smartphones, on peut aussi restreindre l’usage des données, Android et iOS comportent des options similaires.

Les changements vont certainement continuer

Starlink lancerait potentiellement plusieurs forfaits, c’est en tout cas ce qui laisse entendre une étude partagée parmi leurs clients. Il y est question de tarifs, dont un abonnement à 100 euros par mois qui comprendrait 750 Go de données prioritaires au lieu de 250. Le service premium, sans limitation et avec un accès prioritaire, est quant à lui à 500 euros par mois.

298589177_10224272369989387_4028570916622559385_n
Les questions posées aux clients de Starlink en France

Il faudra également observer à quel moment se déroulent les périodes de congestion. Quant à la vitesse de connexion bridée… Starlink évoque un débit de 5 à 100 Mbps et ne fournit à présent aucun outil pour le suivi de la consommation.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles