Le conflit entre Altice et Free continue de grimper. La décision du Tribunal de grande instance de Paris ordonne la fin de la diffusion des chaînes du groupe par l’opérateur..

Depuis plusieurs mois, le groupe Altice propriétaire de SFR, mais aussi de plusieurs médias comme BFM, RMC, Libération ou encore 01Net, est en conflit avec Free.

En quelques mots, Altice souhaite que les opérateurs rémunèrent le groupe pour ses chaînes de télévision, sous prétexte que c’est aussi pour ces chaînes que les clients s’abonnent chez un FAI. À l’inverse, Free estime que les chaînes de la TNT n’ont pas a être rémunéré, puisqu’elles ont l’obligation d’être diffusées, en raison de leur statut particulier.

Ce conflit avait escaladé jusqu’à une coupure du flux en mars dernier, qui avait été vite restauré avant que Altice n’accuse Free de pirater son signal.

Le CSA et le tribunal ont tranché

Après la récente décision du CSA, le Tribunal de Grande Instance a également tranché… en la faveur de Altice. L’opérateur devra payer 100 000 euros d’amende par jour à compter du 27 aout s’il n’arrête pas la diffusion des chaines concernées (BFM TV, RMC Découverte, RMC Story et BFM Business).

Altice France annonce aujourd’hui, par communiqué, avoir pris acte de la décision du Tribunal et somme Free d’arrêter la diffusion dans les prochains jours.

En application de la décision exécutoire du juge des référés du Tribunal de grande instance de Paris du 26 juillet 2019 (*), Free doit dans les prochains jours cesser la diffusion des chaînes BFMTV, RMC Découverte et RMC Story.

Reste à savoir comment Free va réagir à cette nouvelle situation. Ce qui est sûr, c’est que si la diffusion s’arrête, ce sont les téléspectateurs qui seront perdants dans l’histoire.