L’Arcep vient de publier son baromètre annuel de transition vers l’IPv6. Comme on s’en doutant, la plupart des fournisseurs d’accès internet accusent un retard dans ce passage de l’IPv4 à l’IPv6. On vous propose également des outils pour vérifier l’état de votre connexion, ainsi que quelques tutoriaux pour forcer le passage à l’IPv6 en fonction de votre opérateur.

Comme vous le savez sans doute, l’IPv4 va mal. Le stock d’adresses IPv4 sera bientôt épuisé et l’internet mondial a déjà entamé la transition. Pourquoi ? Car le nombre d’adresses IPv4 en attente d’attribution est supérieur au nombre d’adresses IPv4 restantes. La migration vers le protocole IPv6 est donc désormais urgente. À ce jeu-là, Free est en avance sur tous ses concurrents avec 80 % de ses utilisateurs qui utilisent le protocole IPv6, 68 % pour Orange, 20 % pour Bouygues et seulement 6,7 % pour SFR. Ces chiffres datent de mi-2019, et nous proviennent du dernier baromètre de l’Arcep.

 

Quand on regarde les taux par technologie et par opérateur, on se rend compte qu’Orange est en retard sur les anciennes lignes xDSL et que SFR a déjà 100 % de son réseau xDSL qui est prêt à basculer. De son côté, Free devait passer 100 % de ses utilisateurs fixes en IPv6 d’ici 2022, tandis qu’Orange évolue entre 85 à 95 % son taux d’utilisateurs en IPv6 d’ici 2022.

L’Arcep n’a pas qu’un rôle d’observateur, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes identifie également les causes du retard constaté dans cette migration et ses conséquences sur le secteur.Ces données ne concernent que les réseaux fixes, les réseaux mobiles ont déploiement complexe et plus lent du fait des interactions des applications présentes dans les terminaux. Bouygues Telecom est un bon élève sur les terminaux Android, mais on constate un vrai retard pour tous les autres opérateurs. On remarquera néanmoins que Bouygues Telecom et Orange ont mené un déploiement remarquable sur les iPhone en septembre 2019 (respectivement 68 % et 30 % fin octobre 2019).

IPv6, qu’est-ce que c’est et comment l’activer ?

Les adresses IP, ce sont les adresses attribuées à un appareil connecté (PC, smartphone, voiture, tablette, montre, caméra…) quand il se connecte au réseau internet. Le protocole IPv4 ou Internet Protocol 4 (RFC 791), utilisé à l’origine dans ARPANET, est limité à 4,3 milliards d’adresses. Comme vous vous en doutez, il n’y a plus de blocs libres. Ce protocole est donc arrivé à saturation, l’internet mondial a changé son système d’adresses IP vers l’IPv6. 

L’IPv6 dispose d’un grand espace d’adressage de 128 bits, le nombre total d’adresses uniques est donc de 2 ^ 128. Soit 3,4028237e+38 adresses, mais vous pouvez l’écrire comme suit : 340 282 370 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 adresses. On devrait donc être tranquille pendant quelque temps. Sur Wikipedia, on peut d’ailleurs lire que « pour épuiser la totalité de ce stock d’adresses, il faudrait placer 667 millions de milliards d’appareils connectés sur chaque millimètre carré de la surface concrète de la Terre ».

L’adresse IPv6 est un peu différente de l’adresse IPv4. Chaque groupe est séparé par deux points (:) (au lieu d’un point) représente 16 bits sous la forme de quatre chiffres hexadécimaux. Les 64 bits de l’adresse IPv6 représentent l’adresse réseau utilisée pour le routage et les 64 bits restants fournissent des détails sur l’interface réseau de l’hôte.

Comment vérifier si vous avez l’IPv6 activé ?

Vous pouvez vérifier si vous êtes bien passé à l’IPv6 depuis le site de Google, ou sur ce site web. Comme vous pouvez le voir, une adresse IPv4 vous est également attribuée pour assurer la rétro-compatibilité avec les sites IPv4. Bien souvent, les fournisseurs d’accès internet assurent le transfert avec des passerelles. Ce qui signifie qu’aucun utilisateur grand public n’est impacté par l’épuisement des adresses IPv4, même si le protocole IPv6 n’est pas activé sur votre connexion.

Comment activer l’IPv6 ?

Il existe différentes façons pour vérifier si l’IPv6 est activé sur votre box ou votre smartphone, et pour forcer l’activation IPv6.

  • Chez Free : vous pouvez activer l’IPv6 depuis le tableau de bord sur Free.fr, une fois connecté, dans Ma Freebox > « Support IPV6 ». L’autre méthode consiste à se connecter à votre Freebox directement, dans Paramètres de la Freebox > Mode avancé > Connexion internet > Configuration IPv6. Vous n’aurez qu’à cocher la case« Activer l’IPv6 » ;
  • Chez SFR : depuis l’interface de votre box, dans « Réseau » puis « WAN », il suffit ensuite de cocher « Activer l’IPv6 » – comment activer l’IPv6 chez SFR ;
  • Chez Orange : il faut se connecter à sa Livebox via l’URL ou via l’application dédiée (Ma Livebox), dans « Paramètres avancés » puis « Réseau » – comment vérifier l’activation de l’IPv6 chez Orange.
  • Chez Bouygues Telecom : pas de possibilité d’activer l’IPv6 sur votre box, mais vous pouvez le forcer sur le réseau mobile si vous avez un Android depuis les paramètres :

Paramètres IPv6 sur Android