Le groupe Iliad annonce avoir convaincu plus de 100 000 abonnés de souscrire à une offre Freebox Delta en moins de 2 mois.

L’annonce de la Freebox Delta était sans doute l’un des événements tech les plus importants en France de la fin de l’année 2018. Avec ce produit, Free a engagé un grand tourné vers le marché haut de gamme, quitte à avoir recours au « couscous boulettes » que l’opérateur critiquait tant chez ses concurrents.

Technologiquement impressionnante, cette nouvelle box était également associée à un forfait intégrant un abonnement Netflix, et d’autres services.

Freebox Delta ou Freebox Delta S ?

Ce jeudi 14 mars, le groupe Iliad annonce fièrement avoir convaincu plus de 100 000 abonnés de souscrire à une offre Freebox Delta. On dit bien « une » et non « la », car l’opérateur a corrigé le tir en proposant un forfait Freebox Delta S sans le boitier TV à 480 euros et sans Netflix. L’opérateur avait également rapidement ajusté ses conditions d’abonnements pour être plus flexible.

Dans son communiqué, Free ne détaille pas qui des 100 000 abonnés concernés a choisi un forfait Freebox Delta S, ni qui a choisi de souscrire ou non aux packs facultatifs. Contacté par nos soins, Free nous a confirmé qu’il ne communiquait pas sur la répartition des abonnements entre Freebox Delta et Delta S.

Ce sont des informations déterminantes pour savoir si Free va réussir ou non à augmenter le panier moyen de ses abonnés. C’est cet objectif qui pourrait permettre à l’opérateur de rassurer ses investisseurs. Depuis plusieurs mois, le groupe se bat pour faire remonter le cours de son action en bourse. En février, le prix de l’action était retombé à celui de 2011.

À lire sur FrAndroid : La guerre des box aura-t-elle lieu ? Patrick Beja en parle avec nous dans notre podcast