Test de la Boosted REV : la trottinette qui vend du rêve

Trottinette Electrique •

Boosted Rev
7 /10

Note de la rédaction

La Boosted Rev est une trottinette électrique pliable haut de gamme avec une accélération très importante grâce à ses deux moteurs. Pouvant monter jusqu'à 25 km/h en France, elle dispose d'une autonomie annoncée de 30 km. Elle est équipée de phares avant, d'un feux de stop et pèse 20,9 kg.

Où acheter le
Boosted Rev au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

 

Introduction

Spécialisé dans les skateboards électriques, Boosted se lance dans les trottinettes électriques avec la REV. Vendue au prix fort, celle-ci comporte plusieurs avantages, mais un inconvénient majeur. Voyons cela de plus près dans notre test complet.

NB : Rappelons que l’usage des trottinettes électriques est encadré par le Code de la route.

N’en déplaise à certains, les trottinettes électriques ont envahi nos villes. Outre celles mises en libre service, il y a celles que vous pouvez acheter. Nous avons déjà testé certains modèles comme la populaire Xiaomi M365 et sa version plus robuste baptisée Mi Electric Scooter Pro, ou encore la très accessible, mais peu recommandable Kugoo S1 Pro.

Aujourd’hui, nous vous proposons de nous arrêter sur la Rolls-Royce des trottinettes, à savoir la Boosted REV. Qu’a-t-elle de si particulier ? Une fabrication solide, une accélération puissante… et un prix avoisinant les 2 000 euros ! Alors qu’une partie de ces produits se situent entre 300 ou 500 euros, celle-ci a intérêt de justifier ce tarif rocambolesque. C’est ce que nous allons voir dans ce test !

Important !

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, il faut clarifier un point important. Actuellement, la Boosted REV peut être achetée, mais la trottinette est commercialisée en l’état sans être bridée. Ce qui veut dire que sa vitesse grimpe bien jusqu’à 40 km/h, ce qui n’est pas autorisé par la législation française. Du moins, sur la chaussée.

Vous pouvez l’utiliser uniquement sur des voies privées. Le revendeur le spécifie dans les conditions de vente, mais cela ne saute pas aux yeux dans la description de l’article. Pour le moment, le revendeur se défend de chercher à obtenir le produit débridé directement depuis le constructeur. Le constructeur, lui, ne semble pas souhaiter appliquer un bridage logiciel d’usine à sa trottinette.

Rappelons ce que vous risquez avec une Boosted REV sur la voie publique. Déjà, la confiscation. Ensuite, une première amende de 1 500 euros et une deuxième de 500 euros pour défaut d’assurance. Un risque qui peut coûter cher !

Enfin, ajoutons que la vitesse élevée de ce véhicule rend les accidents plus dangereux. Équipez-vous bien !

Fiche technique

Modèle Boosted Rev
Autonomie annoncée 30 km
Poids 20900 grammes
Vitesse maximale 25 km/h
Puissance du moteur 1500 watts
Fiche produit

Ce test a été réalisé à partir d’une trottinette prêtée par la marque.

Une première trottinette réussie

La Boosted REV est la première trottinette construite par la marque américaine. Cette dernière est connue pour avoir lancé d’autres véhicules électriques comme des skateboards et des longboards. Pour ce nouvel appareil, des matériaux de qualité et durables ont été choisis. Un excellent point qui se ressent très vite : la machine transpire la solidité. Mais cet avantage pose tout de même un inconvénient de taille : son poids.

Eh oui, avec ses 20,8 kg elle pèse bien plus que la majorité des autres trottinettes qui tournent plutôt autour des 14 kg. Difficile de la porter sans souffrir ! Je ne suis pas une personne particulièrement forte physiquement, c’est vrai, mais les autres membres de la rédaction ont eu aussi la même réaction : elle est lourde. Monter les escaliers avec, quand votre immeuble ne possède pas d’ascenseur, cela peut vite devenir un cauchemar. Dommage pour un véhicule censé être facile à transporter, mais c’est le revers de la médaille pour ce produit de haute qualité.

Vraiment très lourde.

Certifiée IP67, elle peut rouler sans se soucier des poussières et de l’eau. Cette norme ne se trouve pas sur toutes les trottinettes commercialisées donc nous pouvons dire qu’il s’agit d’un véritable point fort qui montre tout le sérieux du constructeur. Les parties électroniques sont cachées dans des compartiments étanches. L’entretien s’en trouve alors facilité.

La trottinette Boosted Rev dépliée

Plier et déplier la Rev est un jeu d’enfant. Il suffit de clipser ou déclipser le système d’attache sur la potence. Prenez bien garde à ce que celui-ci soit bien refermé pour éviter de voir votre trottinette se plier quand vous la conduisez ! Je n’avais pas fait attention la première fois et je me suis trouvée dans une situation périlleuse. Vous devez entendre un clic qui vous informe que c’est bien attaché.

À l’inverse, il suffit de venir appuyer la partie avant contre le garde-boue pour la refermer. Une fois pliée, elle fait preuve de solidité et ne bouge pas d’un iota.

La trottinette se plie et se déplie en toute simplicité.

Le deck bénéficie d’une surface antidérapante qui rassure : impossible de glisser. Le guidon d’une soixantaine de centimètres reprend la forme d’un guidon de vélo. Il accueille un écran LED toujours très lisible, même en plein soleil. Celui-ci affiche la vitesse en temps réel, l’état de la batterie et il réunit un levier à gauche pour le freinage à disque, et une molette pour l’accélération et le frein magnétique, ainsi qu’une sonnette à droite.

Il y a donc deux moyens de freiner au guidon, l’un étant régénératif — en utilisant la molette — et l’autre plus brutal pour les urgences. Vous disposez également d’un frein à pied, sur la roue arrière.

L’écran LED reste visible en toute circonstance.

Notons également que le corps de la trottinette dispose d’un cadre gris faisant le tour du deck et de la potence. Cela permet notamment de sécuriser la trottinette avec un antivol en U si vous la laissez à l’extérieur.

Les fonctionnalités

Boosted a prévu trois vitesses : « ECO, City ou Sport ». À ce propos, puisqu’on parle de vitesse…  Elle grimpe jusqu’à 39 km/h. Cela dépasse les 25 km/h autorisés par la loi et donc la trottinette est tout bonnement illégale sur la voie publique ! Le compteur de vitesse affiche par ailleurs non pas des kilomètres/heure, mais des miles/heure. Donc quand l’affichage indique 24 par exemple, cela correspond à environ 39 km/h.

L’écran relève votre vitesse et vous pouvez choisir laquelle vous convient le mieux en tapant plusieurs fois sur le bouton en dessous de la dalle. Les phares, assez lumineux, s’allument ou se désactivent après deux appuis cours. Pour éteindre ou la mettre en route, il suffit de maintenir son pouce quelques secondes sur l’unique touche. Nous aurions aimé avoir en plus un système de clignotant.

Le garde-boue pour freiner en urgence.

Peut-être avez-vous remarqué sur nos photos l’absence de suspensions ? Les gros pneus offrent à la place une bonne stabilité qui rend la conduite agréable même sur des terrains accidentés.

Boosted Boards

Boosted a prévu une application pour interagir avec sa trottinette. Celle-ci peut être téléchargée sur le Google Play Store et la boutique en ligne d’Apple. Boosted Boards sert à recevoir les dernières mises à jour logicielles, estimer l’autonomie de la bécane, connaître la distance parcourue et enclencher certains paramètres comme la vitesse ou activer la lumière.

Nous faisons face à tout ce qu’il y a de plus banal pour ce genre de logiciel et les données affichées sont toutes cohérentes avec la réalité (vous ne verrez pas des trajets bizarres au travers des immeubles s’afficher par exemple).

Pour ce faire, il convient d’installer l’appli et la lancer pour atteindre l’écran d’appareillage. Appuyez cinq fois de suite sur le bouton de la trottinette pour la rendre visible depuis votre smartphone grâce à une connexion Bluetooth.

Pour l’anecdote, l’appairage n’a pas fonctionné la première fois que j’ai essayé, sans que je puisse l’expliquer. J’ai dû éteindre et rallumer Boosted Boards pour enfin relier les deux appareils. Rien de bien alarmant cependant.

Deux semaines avec la Boosted REV

Dès la première prise en main, la différence avec les autres trottinettes saute aux yeux. Je me suis toute de suite sentie à l’aise et en sécurité, bien plus qu’avec les précédents engins essayés. Les mains sur le guidon, on ressent un certain confort et on se croirait presque sur un scooter ! Comme elle atteint les 39 km/h, la sensation de puissance et de vitesse n’a rien d’étonnant.

La conduite se montre particulièrement agréable.

Le plus impressionnant avec cette Boosted REV, c’est sa puissance. Elle accélère très vite. Vous pouvez atteindre les 39 km/h en quelques secondes seulement et elle maintient sans peine son allure, même dans les cotes ! Elle n’a jamais montré le moindre signe d’essoufflement.

Si le fait de tourner le même bouton pour accélérer ou freiner peut être déroutant la première fois, prendre le pli se révèle très rapide et intuitif notamment grâce à son positionnement sur le guidon. Je vous conseille toutefois de vous équiper de gants, car la molette est crantée et peut finir par se montrer désagréable sur les plus longs trajets.

En tout cas, c’est le frein que j’ai le plus utilisé et il fonctionne très bien. La poignée étant surtout là en cas d’extrême urgence, et le frein à pied assez peu utile en définitive, surtout que le deck est plutôt large.

La molette pour accélérer et freiner.

Les deux roues motrices correspondent à des pneus gonflables assez larges pour assurer un bon maintien et une stabilité hors pair. La conduite est agréable même sur les petits trottoirs et les déformations sur les voies. Attention néanmoins sur les bosses, ne roulez pas trop vite, car le deck se positionne très bas et celui-ci pourrait toucher la route malencontreusement. Sur les pavés j’ai ressenti quelques secousses, l’effet reste tout de même beaucoup plus atténué que sur d’autres modèles plus rigides.

Le phare, un indispensable quand la lumière du jour se couche.

Enfin, la REV ne fait pas de bruit, si ce n’est au moment d’accélérer ou de freiner. Plutôt agréable, mais cela veut aussi dire que vous êtes invisibles sur la route. Pensez bien à actionner les feux dès que le jour commence à tomber. Et bien entendu, c’est toujours bien de le redire : mettez un casque ! Le klaxon quant à lui demeure un peu trop discret à mon goût pour prétendre une quelconque sécurité.

Une petite autonomie

Le fabricant annonce une autonomie de 30 km. Dans les faits, avec un poids de 48 kg et l’utilisation de la vitesse trois, j’ai relevé environ 17 km. Il faut donc la recharger régulièrement.

C’est un peu moins que ce que d’autres peuvent proposer. À titre d’exemple, la Xiaomi M360 version Pro peut tenir un peu plus de 40 km.

Le dock profite d’un revêtement antidérapant.

Le temps de chargement pour récupérer 100 % des capacités de la batterie demande trois heures d’attente. Un résultat plutôt bienvenu compte tenu de ce qu’on peut trouver sur le marché.

Prix et Disponibilité

La Boosted REV est déjà disponible à l’achat chez différents revendeurs pour le prix de 1 999 euros maximum. Une somme conséquente qui ne conviendra pas à toutes les bourses ! Vous pouvez cependant la trouver en ce moment à « seulement » 1 699 euros chez Urban 360.

Rappelons-le, cet engin dépasse la vitesse autorisée et même si vous respectez la limitation imposée par la loi, circuler avec sur la voie publique demeure illégal.

Où acheter le
Boosted Rev au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

Galerie Photo

Note finale du test
7 /10
Si elle n'était pas illégale sur la voie publique, nous vous dirions que la trottinette de Boosted présente de nombreuses qualités : fabrication premium, accélération du tonnerre, confort de conduite, facile à plier et déplier... À presque 2 000 euros, il fallait bien qu'elle s'arme de points positifs ! Et c'est réussi, le confort d'utilisation est un véritable bonheur.

Elle comporte quelques défauts comme son poids qui ne facilite pas ses déplacement et son autonomie un peu faiblarde par rapport aux autres trottinettes présentes sur le marché, mais qui peuvent facilement s'excuser en comparaison de ses qualités.

Malheureusement, elle ne respecte pas la législation française ! Avec ses 39 km/h de pointe elle se classe parmi les trottinettes illégales sur la voie publique. Vous pouvez l'acheter, mais vous ne pouvez pas rouler avec en dehors de routes privées, ce qui limite grandement son intérêt. Espérons donc que la marque se décide à appliquer un bridage natif pour la rendre utilisable au quotidien, ce qui rajouterait bien un point à cette note.
Points positifs
  • Sa construction de haute qualité
  • Son accélération
  • Facile à plier et déplier
  • Bon amortissement des chocs
  • Résistante à l'eau et à la poussière (IP67)
Points négatifs
  • Illégale sur la voie publique
  • Autonomie assez faible
  • Son poids la rend difficile à transporter

Les derniers articles

  • Test du Samsung Galaxy A51 : il plaît sans forcer

    Samsung

    Test du Samsung Galaxy A51 : il plaît sans forcer

    25 janvier 202025/01/2020 • 14:00