Prise en main Aukey EP-T21 : l’alternative aux Redmi AirDots de Xiaomi ?

C'est pas cher, mais ça fonctionne 👍

Aukey Key Series EP-T21
- /10

Note de la rédaction

Les AUKEY EP-T21 sont des écouteurs True Wireless de type intra-auriculaires d'entrée de gamme. Ils disposent de contrôles tactiles et d'une autonomie annoncée de 5 heures ou de 25 h avec le boîtier de recharge. Ils se connectent via Bluetooth 5 et fonctionnent avec iOS ou Android.

 

Introduction

Lorsque l'on parle d'écouteurs sans fil à petit prix, le doux nom de Xiaomi retentit forcément avec ses excellents Redmi AirDots qui domine l'entrée de gamme. Il existe pourtant des alternatives tout aussi abordables, comme c'est le cas de ces oreillettes Bluetooth Aukey généralement vendues autour de 30 euros. Découvrez avec nous si elles valent vraiment le coup face à la célèbre solution chinoise.

Les écouteurs sans fil Aukey EP-T21

Les écouteurs sans fil Aukey EP-T21 // Source : Frandroid

Aukey se fait de plus en plus remarquer sur le marché avec ses différents écouteurs sans fil plus ou moins abordables par rapport à la concurrence. Après avoir testé ses Key Series EP-T10 considérés comme haut de gamme pour la marque, nous allons maintenant nous intéresser à un modèle positionné un peu plus bas dans le catalogue : les Aukey EP-T21.

Souvent en promotion, les oreillettes Bluetooth d’Aukey peuvent facilement se négocier à moins de 30 euros. Un positionnement tarifaire qui les met en concurrence directe avec les Redmi AirDots. Mais, le prix suffit-il à les recommander face aux très bons écouteurs pas chers de Xiaomi ?

Ce sont deux produits différents esthétiquement, mais finalement très proches dans leur utilisation. Voici tout ce que l’on peut vous dire avant de continuer ces lignes.

Un packaging « écolo »

Comme dit précédemment, les Aukey EP-T21 sont des écouteurs sans fil peu onéreux. De ce fait, ils sont livrés avec le minimum syndical, à savoir deux paires supplémentaires d’embouts en silicone et, évidemment, les écouteurs avec leur boîtier. On retrouve également un cordon micro-USB pour les recharger, de 15 cm. C’est peu, mais c’est toujours mieux que Xiaomi qui n’en fournit absolument pas avec ses Redmi AirDots.

Le tout est livré dans une simple boite en carton. On imagine en effet mal un tel packaging trouver sa place dans les rayons d’un magasin, mais la marque a toutefois le mérite de paraître « écoresponsable ». Pas de couleurs extravagantes pour attirer l’œil donc, ni de plastique, mais un simple message « Go Green with Aukey » qui parlera sans aucun doute a beaucoup de monde dans ce contexte où l’écologie est au cœur des débats politiques.

Bref, c’est simple, efficace et il n’y avait de toute façon pas besoin d’en faire plus pour des écouteurs sans fil à ce prix.

Des « AirPods » noirs

Les Aukey EP-T21 ne cachent en revanche pas leur inspiration pour le célèbre design des AirPods d’Apple. Ce n’est évidemment pas la même qualité des matériaux ni la même couleur, mais la ressemblance est tout de même là avec cette forme en tige qui dépasse des oreilles. On n’aime ou on n’aime pas, mais ils restent confortables au quotidien. Cependant, il faut avouer que notre préférence se dirige plus vers le design en capsule des Redmi AirDots de Xiaomi, bien plus discret.

Aukey EP-T21 à gauche et Xiaomi Redmi AirDots à droite

Aukey EP-T21 à gauche et Xiaomi Redmi AirDots à droite // Source : Frandroid

Contrairement à la solution de Xiaomi, Aukey propose ensuite deux zones tactiles à la place des boutons pressoirs sur ses EP-T21. Dans l’idée, c’est super cool d’accéder à cette fonctionnalité sur des écouteurs sans fil aussi peu chers, mais encore faut-il que ça marche. Trop aléatoire, il n’a presque jamais été possible de réaliser la commande souhaitée tellement que ce n’est pas réactif. De plus, la zone dédiée n’est pas délimitée, ce qui n’aide pas le doigt à faire ses repères… Encore pire, la musique se coupe assez souvent lorsque vous retirez/remettez les oreillettes. Un vrai calvaire qui force majoritairement à passer par son smartphone pour gérer la musique ou les appels. Dommage.

Le maintien avec les différents embouts en silicone est toutefois plutôt bon. Bouger beaucoup en courant ne les fera pas automatiquement tomber par terre, bien qu’il faille, de temps en temps, les replacer pour éviter la chute. Les plus sportifs d’entre vous peuvent d’ailleurs se rassurer grâce à la résistance de ces écouteurs sans fil face aux éclaboussures et à la sueur (certification IPX4).

Où sont les basses ?

Pour le prix souvent réduit grâce aux nombreuses promotions, les écouteurs sans fil Aukey EP-T21 proposent un son correct. Ce n’est pas incroyable, mais c’est amplement suffisant pour écouter vos playlists sur Spotify, Deezer, YouTube ou Apple Music. Ils ont même le mérite de ne pas saturer lorsque le volume sonore est au maximum.

Cependant, il manque quelque chose pour que l’expérience sonore soit réellement agréable au quotidien : les basses. Elles sont tellement absentes que l’on vous déconseille clairement d’écouter un morceau avec beaucoup de percussions, notamment de la musique électronique. Au contraire, les Redmi AirDots ont des basses bien (voire un peu trop ?) prononcées et l’on ressent directement la différence lorsque l’on essaye les deux paires d’écouteurs sur une même musique.

 

Bonne qualité d’appel

En ce qui concerne les appels téléphoniques, le son est correct et il est tout à fait possible d’entendre son interlocuteur dans un environnement bruyant, même dans le décor parisien. Les écouteurs sans fil pas chers d’Aukey n’embarquent en revanche pas de fonctionnalités pour l’annulation du bruit (CVC 6 ou 8) lors des appels, mais la marque compte sur ses microphones MEMS pour garantir « des conversations étonnamment claires pour des écouteurs compacts« . Bon, il ne faut pas pousser le bouchon trop loin non plus, mais ça fait clairement l’affaire.

Appairage classique et efficace

Les Aukey EP-T21 sont compatibles Bluetooth 5.0 pour améliorer la stabilité de la connexion entre les écouteurs sans fil et le smartphone. Pour les utiliser, il suffit de passer par les paramètres du téléphone pour les connecter une première fois, puis ils se reconnecteront automatiquement à chaque fois que vous les enlèverez du boîtier (à condition que le Bluetooth soit activé sur votre appareil).

Ces écouteurs sans fil ont également le mérite de proposer une meilleure connexion que les Redmi AirDots. Le problème des écouteurs de Xiaomi est que l’une des oreillettes est soumise à l’autre, ce qui entraîne parfois des déconnexions ou des coupures de son. Ici, il n’y a pas ce genre de problèmes et c’est plutôt agréable au quotidien.

Une belle autonomie pour le prix

S’il y a enfin bien un domaine où les Aukey EP-T21 sont vraiment meilleurs que les Redmi AirDots, c’est bel et bien au niveau de l’autonomie. Les écouteurs sont capables de proposer 5 heures d’écoute non-stop, contre moins de 4 heures pour leur concurrent chinois. De plus, le boîtier permet de recharger 4 fois de plus les oreillettes, pour un total de 25 heures. C’est tout de même 10 heures de plus que chez Xiaomi.

Le port microUSB du boîtier Aukey EP-T21

Le port microUSB du boîtier Aukey EP-T21 // Source : Frandroid

Au quotidien, c’est suffisamment confortable pour tenir toute une journée, où une période de recharge interviendra toutefois à la pause du midi afin d’assurer toute l’après-midi en musique. Si vous avez besoin de recharger le boîtier, il faut compter environ 2 heures via son port microUSB.

Prix et disponibilité des Aukey EP-T21

Les écouteurs sans fil Aukey EP-T21 sont disponibles au prix de vente conseillé de 35,99 euros. Cependant, on les trouve souvent à moins de 30 euros sur Amazon, le vendeur officiel de la marque en France.

Faut-il les acheter ?

Les Aukey EP-T21 sont en effet une bonne alternative aux Redmi AirDots pour quiconque souhaite avoir des écouteurs sans fil pas chers ressemblant plus à ceux d’Apple et, surtout, avec une belle autonomie.

Cependant, ils ne brillent pas par leur qualité audio et ce n’est pas non plus leur bonne stabilité de connexion qui va changer la donne face à la solution plus abordable de Xiaomi, d’autant plus que le célèbre fabricant chinois a d’ores et déjà peaufiné sa recette avec ses nouveaux Redmi AirDots S.

Les derniers articles