Dévoilé lors d’une conférence dédiée en février dernier, le Samsung Galaxy S10 est enfin là ! Il a beaucoup d’arguments en sa faveur (son design résolument premium, sa somptueuse dalle Super AMOLED, ses performances élevées, ou encore son triple capteur photo polyvalent), mais en face, la concurrence est sans pitié. Le Xiaomi Mi 9 arrive sur le marché avec quasi les mêmes caractéristiques, tout en étant 400 euros moins chers. Le fleuron du constructeur coréen a-t-il les épaules assez larges pour justifier sa différence de prix ? 

Le budget est un critère primordial dans la décision d’achat d’un smartphone, ce pour quoi il peut être difficile de comparer deux téléphones avec une telle différence de prix. En revanche, on peut se demander plusieurs choses : quelles ont étaient les concessions du Xiaomi Mi 9 pour arriver à ce tarif ? La différence de prix est-elle justifiée pour le Samsung Galaxy S10 ? C’est ce que nous verrons à la fin de ce versus.

Faut-il craquer pour le Samsung Galaxy S10 ? Ou faire des économies avec le Xiaomi Mi 9 ? Design, performances, photo, autonomie… Découvrez notre comparatif détaillé opposant les deux smartphones !

Fiches techniques

Modèle Samsung Galaxy S10 Xiaomi Mi 9
Version de l'OS Android 9.0 Android 9.0
Interface constructeur Samsung One UI MIUI
Taille d'écran 6.1 pouces 6.39 pouces
Définition 3040 x 1440 pixels 2340 x 1080 pixels
Densité de pixels 550 ppp 403 ppp
Technologie Super Amoled Super Amoled
SoC Exynos 9820 Snapdragon 855
Processeur (CPU) ARMv8 ARMv8
Puce Graphique (GPU) Mali-G76 Adreno 640
Mémoire vive (RAM) 8 Go 6 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go, 512 Go 64 Go, 128 Go
MicroSD Oui Non
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 12 MP
Capteur 2 : 12 MP
Capteur 3 : 16 MP
Capteur 1 : 48 MP
Capteur 2 : 16 MP
Capteur 3 : 12 MP
Appareil photo (frontal) 10 MP 20 MP
Enregistrement vidéo 4K 4K
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac) Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.0 + ADP + aptX + LE 5.0 + A2DP + LE
Réseaux LTE, HSPA, GSM LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28) 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
NFC Oui Oui
Capteur d'empreintes Oui Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C USB Type-C
Géolocalisation Oui Oui
Batterie 3400 mAh 3300 mAh
Dimensions 70.4 x 149.9 x 7.8mm 74.7 x 157.5 x 7.6mm
Poids 157 grammes 173 grammes
Couleurs Rose, Jaune, Blanc, Bleu, Noir, Vert Noir, Bleu, Violet
Prix 654€ 364€
Fiche produit | Test Fiche produit | Test

Design : la bulle est dans son camp

Avec son écran aux bords incurvés et sa petite bulle en haut à droite de l’appareil, le Samsung Galaxy S10 possède un design unique en son genre. Ses bordures fines (mais inégales) permettent à sa dalle d’occuper 94% de la surface avant et il faut dire que c’est un régal pour les yeux. Il séduit notamment par son format plutôt compact (149,9 x 70,4 x 7,8 mm) qui tient bien en main, où le pouce n’aura pas de grandes difficultés pour atteindre des éléments en haut de l’écran. Au dos du téléphone, on retrouve une vitre du plus bel effet et la caméra triple capteur positionnée à l’horizontale. Néanmoins, sachez que la surface en verre se raye très vite, donc pensez à la protéger. Si le capteur d’empreintes ne peut plus être mal positionné (maintenant qu’il est sous l’écran), le bouton Bixby est malheureusement toujours là pour nous agacer, juste en dessous du bouton volume. Le point positif : il peut enfin être reconfiguré.

De son côté, Xiaomi ne fait pas dans l’extravagance avec son Mi 9. Son design n’est pas aussi premium que son concurrent, mais il fait tout de même son petit effet. S’il peut paraître banal à première vue, avec son écran borderless aux bordures plutôt prononcées et son encoche en fourme de gouttelette, c’est en retournant le téléphone que le côté « waouh » opère. Lui aussi a droit à une belle surface en verre avec de beaux reflets, son module triple capteur, ici positionné à la verticale sur le côté gauche, et son capteur d’empreintes sous l’écran (bien qu’il soit optique et non à ultrason). Enfin, on retrouve également un bouton supplémentaire pour faire appel à un assistant personnel, qui est réglé par défaut avec Google Assistant.

Le Samsung Galaxy S10 offre un design bien travaillé, avec des bordures réduites au maximum, tout en apportant de l’originalité. Si celui du Mi 9 n’est pas mauvais en soi, on peut néanmoins affirmer que le constructeur chinois se repose sur ses acquis avec son nouveau flagship.

Écran : Samsung est imbattable

Le Galaxy S10 est équipé d’une dalle Super AMOLED de 6,1 pouces avec une définition Quad HD+ de 3040 x 1440 pixels. L’écran est très bon, difficile de critiquer Samsung sur ce sujet (le trou dans l’écran ne gêne d’ailleurs pas du tout à l’usage). Les couleurs sont vives, les contrastes sont excellents et sa luminosité maximale est parfaite pour consulter le smartphone dans n’importe quelle situation, même en plein soleil. Bref, le constructeur coréen met encore une fois la barre bien haute.

En ce qui concerne le Xiaomi Mi 9, il intègre une dalle AMOLED de 6,39 pouces avec une définition Full HD+ de 2340 x 1080 pixels. Toutefois, il faut savoir que l’écran est fabriqué par Samsung, donc de très bonne qualité. Il propose de bons contrastes, une bonne luminosité maximale, ainsi qu’un bon affichage des couleurs, mais le constructeur coréen est loin de lui avoir vendu le meilleur de ses écrans. Si on peut féliciter le Mi 9 pour sa compatibilité avec la norme HDR10, on ne peut qu’applaudir le Galaxy S10 supportant le HDR10+.

Eh oui, Samsung se réserve les meilleurs écrans pour ses nouveaux fleurons, et il a bien raison. Cependant, il faut préciser que la dalle AMOLED du Mi 9 est de très bonne facture, ce qui renforce le bon rapport qualité/prix du constructeur chinois.

Logiciel : One UI, intuitive et ergonomique

Sorti il y a quelques jours, le Samsung Galaxy S10 tourne sous Android 9.0 Pie avec la nouvelle interface One UI 1.1. Initiée par le Galaxy Note 9 (puis par les deux générations précédentes), cette interface est agréable à utiliser au quotidien, avec une attention toute particulière portée à l’ergonomie de l’expérience. C’est intuitif et facilement accessible dans la majorité des cas. Toutefois, il existe quelques petites différences avec la version du S10, qui propose notamment une nouvelle fonctionnalité bien-être dans les options du téléphone, les routines de Bixby, ou encore de nombreux paramètres sonores (compatible Dolby Atmos). De plus, on apprécie son thème sombre applicable à l’ensemble de l’interface.

Le Xiaomi Mi 9 propose également Android 9.0 Pie, mais avec MIUI 10.2, une interface s’inspirant en partie d’iOS. Si cela peut représenter une bonne transition pour les (anciens) possesseurs d’iPhone, c’est avant tout une interface complète avec de nombreux choix de personnalisation, même pour les utilisateurs d’Android. Si on peut regretter l’absence du tiroir d’applications, on apprécie l’effort de Xiaomi d’avoir ajouté la certification Widevine L1 pour lire les contenus streaming en HD sur Netflix ou MyCanal, par exemple (contrairement au Xiaomi Mi Mix 3).

Si l’interface est avant tout une affaire de goût, il faut tout de même mettre en avant les efforts gros de Samsung avec sa nouvelle interface One UI pour proposer une expérience complète, ergonomique et intuitive au quotidien.

Performances : l’unique représentant actuel du Snapdragon 855

En France, toute la famille S10 est équipée du nouveau SoC de Samsung : l’Exynos 9820. Si la puissance est supérieure au 9810 (présent sur les S9/S9+ et Note 9), elle reste néanmoins décevante quand elle est comparée au Snapdragon 855. Toutefois, cela ne veut pas dire cette configuration ne va pas satisfaire tous les usages actuels. L’expérience utilisateur est parfaitement fluide au quotidien et des jeux comme Arena of Valor et Fortnite tournent à 60 fps. En revanche, il faut préciser qu’il a la chauffe facile, et c’est bien dommage.

De son côté, le Xiaomi Mi 9 se paie le luxe d’être le premier smartphone à intégrer le Snapdragon 855. Comme vous l’aurez compris, cette puce offre tout simplement les meilleures performances du marché, loin devant l’Exynos de Samsung. C’est une configuration qui est loin de décevoir au quotidien : ultra performante, elle offre les graphismes les plus élevés en jeu, et ne chauffe pas excessivement.

  Samsung Galaxy S10 Xiaomi Mi 9
SoC Exynos 9820 Snapdragon 855
AnTuTu 7.x 316 966 370 355

En partie plus performant que le Kirin 980, l’Exynos 9820 n’arrive pourtant pas à la cheville de la nouvelle puce de chez Qualcomm. Si les performances sont au rendez-vous, on s’attendait tout de même à ce que Samsung fasse quasi jeu égal sur ce terrain.

Photo : la polyvalence du S10

Avec le Galaxy S10, Samsung s’est lui aussi mis à la mode du triple capteur. Ce module comprend une caméra principale de 12 mégapixels, un zoom x2 de 12 mégapixels et un appareil ultra grand-angle de 16 mégapixels. Très polyvalente, cette configuration peut s’adapter à toutes les situations, notamment grâce à son capteur principal excellent dans toutes les conditions (en intérieur, en extérieur, en basse lumière, en contre-jour, sur une cible en mouvement, etc). Le seul bémol vient du capteur ultra grand-angle lors des clichés nocturnes, même s’il est très pratique à utiliser malgré les légères distorsions.

Il est également capable de filmer en 4K jusqu’à 60 fps, en Full HD avec une stabilisation réellement impressionnante, ainsi qu’en slow motion et en super slow motion pendant une durée limitée.

Tout comme son adversaire, Xiaomi opte pour un triple capteur photo, néanmoins avec une composition un peu différente. On retrouve une première caméra de 48 mégapixels, un téléobjectif de 12 mégapixels et appareil ultra grand-angle de 16 mégapixels. Les options ne sont pas aussi nuancées qu’avec le S10, mais ce Mi 9 propose tout de même un large panel d’outils (mode macro, mode ultra grand-angle, d’un zoom x2 sans perte, etc). Pour cette gamme de prix, il prend des clichés de très bonnes qualités dans la grande majorité des cas, même si on regrette les bruits trop présents en basse lumière.

Du côté de la vidéo, le Xiaomi Mi 9 est capable de filmer en 4K à 60 fps, en 1080p à 30 fps ou en slow motion à 960 fps.

Même si ce ne n’est pas le meilleur photophone du marché (cette place revenant toujours au Pixel 3), le module triple capteur du Galaxy S10 se veut plus performant, mais surtout plus polyvalent que son opposant. Avec celui du Mi 9, on en a pour son argent, mais on ne peut malheureusement pas s’attendre à ce qu’il atteigne la qualité d’un smartphone premium.

Batterie : une autonomie mieux gérée pour Xiaomi

L’autonomie a toujours été un problème chez Samsung et ce n’est pas le Galaxy S10 qui dérogera la règle. Ses 3400 mAh lui permettent tenir la journée, mais c’est tout, voire moins si vous avez abusé de Fortnite mobile à la pause midi. Ce problème d’endurance ne se retrouve pas avec l’itération S10 Plus, mais on aurait apprécié qu’un smartphone de cette envergure ne demande pas de constamment se balader avec une batterie externe. Ou alors, il faut tout simplement se modérer en sachant qu’on a droit à environ 4h30 d’utilisation d’écran. Le S10 est également compatible charge rapide, charge sans fil et sans fil inversé, mais cette dernière n’est pas vraiment pertinente vu la faible autonomie du fleuron coréen.

Avec 100 mAh de moins que la batterie du Galaxy S10, le flagship de Xiaomi s’en tire pourtant avec les honneurs. Le tour de magie se réalise surtout grâce à une fiche technique moins gourmande que son opposant, ce qui lui permet de tenir aisément du matin au soir sans trop s’essouffler, même avec une utilisation intensive des réseaux sociaux. Sa charge rapide est d’ailleurs plus efficace que Samsung. Sa batterie de 3 300 mAh se recharge en effet complètement en 1 heure environ alors que celle du S10 se recharge en plus de 1 heure et 20 minutes. Il en est de même pour son système de charge sans-fil allant jusqu’à 20 W.

Le Mi 9 et le S10 sont loin d’être des marathoniens, ce n’est donc pas sur ce critère que la balance va pencher. Quoi qu’il en soit, le Mi 9 est tout de même au-dessus, même si les deux smartphones auront du mal à tenir la journée suivante sans être branchés à une prise électrique.

Conclusion : lequel est le meilleur smartphone ?

Si on se pose simplement la question de savoir lequel est le meilleur smartphone, le Galaxy S10 gagne évidemment haut la main. Il se place devant le Mi 9 dans la majorité des catégories (design, écran, logiciel et appareil photo), mais ce n’est pas malheureusement suffisant pour faire totalement oublier le smartphone du constructeur chinois. Avec une telle différence de prix, on aurait voulu que le fleuron coréen batte son opposant chinois à plate couture, et dans tous les domaines. Toutefois, le flagship de Xiaomi arrive à proposer des performances largement supérieures, avec une meilleure autonomie, tout en se rapprochant le plus possible des atouts premium du S10 (notamment avec l’écran et le triple capteur).

Si après ce comparatif, vous hésitez toujours, allez donc jeter un coup d’œil à nos tests complets :

Prix et disponibilité

Le Xiaomi Mi 9 est affiché à 499 euros pour la version 6/64 Go et à 529 euros pour le modèle 6/128 Go

Quant au Samsung Galaxy S10, il est disponible à 909 euros pour le modèle 8/128 Go et à 1 159 euros pour la version 8/512 Go.