Qui n’a jamais voulu piloter un drone ? Ces petites merveilles technologiques ont de multiples usages : de la vidéo professionnelle au loisir familial, en passant par la livraison de colis ou de pizza, ils risquent de bouleverser notre quotidien dans quelques années. Voici notre guide pour vous y retrouver.

Parrot Bebop Drone 2

La législation

Aujourd’hui, acheter un drone à usage personnel est beaucoup plus accessible qu’avant, mais il faut connaître la législation actuelle afin de ne pas avoir de soucis lors de vos sessions de pilotage.

Théoriquement, n’importe qui peut faire voler un drone s’il possède une puissance inférieure à 15kW et un poids inférieur à 25kg. Bien évidemment, nous ne pouvons que vous conseiller d’être présent à chaque fois que vos enfants pilotent votre nouvelle acquisition. De plus, quelques règles sont à respecter si vous vous adonnez au pilotage d’un drone en tant qu’amateur. N’hésitez pas à lire notre dossier sur la réglementation française, même si celle-ci risquerait bien de changer dans les prochains mois.

Maintenant que vous êtes à l’aise avec la législation en place, vous allez pouvoir choisir un drone en fonction de vos besoins et de votre budget. Si c’est votre premier drone, n’hésitez pas à essayer un modèle pour débutant afin de comprendre les bases du pilotage puis à investir dans un drone plus performant.

 

Pour débuter

Pour s’initier au pilotage de drone, les modèles dits FPV, permettent une immersion très intéressante puisqu’ils disposent d’une caméra directement intégrée dans l’appareil, qui permet de voler avec le retour de la caméra à bord, en temps réel.

Si vous êtes plutôt à la recherche d’un drone de course, pour pratiquer le FPV racing, ou tout simplement d’un micro drone ou d’un nano drone pour voler en intérieur, nos confrères du site Course de Drone ont réalisé un guide d’achat des drones FPV.

Parrot AR.DRONE 2.0 Elite Edition

Parrot est une entreprise française, qui a réussi à se faire un nom dans le marché des drones avec son AR.Drone, puis avec son Bepop. La version 2.0 Elite de l’AR.Drone est un très bon modèle pour expérimenter le pilotage de drone, si vous n’avez pas peur de son apparence de faux-jouet.

ardrone-20-elite-edition

Le principal avantage des drones Parrot est leur prise en main très facile, l’AR.Drone ne déroge pas à la règle grâce à son ordinateur de bord évitant les crashs dès les premiers essais. Le drone est entièrement constitué de matériaux solides (principalement Fibre de carbone et Plastique), il survivra aux chocs qu’il pourrait subir et aux petites bourrasques de vent.

Comme beaucoup de drones modernes, l’AR.Drone se pilote avec votre smartphone ou votre tablette en Wi-Fi grâce à une application à télécharger sur le Play Store ou sur l’App Store en fonction de votre OS. L’application est très complète et possède plusieurs menus afin d’activer des fonctionnalités qui offrent un contrôle plus ouvert de l’appareil. Certaines fonctionnalités de l’application sont payantes comme des fonctionnalités de prise de vue automatique.

  • Qualités :
    • Vidéo correcte (720p, 30 fps)
    • Très facile à piloter
    • Bon rapport qualité-prix
    • Application mobile complète…
  • Défaults :
    • … Mais avec des options payantes
    • Port USB pour l’enregistrement vidéo, la clé rajoute du poids
    • Pas d’application Windows Phone
    • Temps de vol court (10-15 minutes)
Acheter le Parrot AR.DRONE 2.0 Elite Edition à 250€

 

Hubsan X4 H107D+

Hubsan est une marque qui a réussi à se faire un nom dans le domaine du modélisme, et qui depuis peu, a très bien réussi sa transition vers le marché des drones. Un de ses derniers modèles, le H107D+, un mini-drone de seulement 10cm de longueur, est un très bon compromis pour découvrir le pilotage de drone.

hubsan-h107-d-plus-1-p-image-175178-grande

Le H107D+ dispose d’une caméra grand-angle capable de capturer de la vidéo et prendre des photos en 720p, et d’un port micro-SD pour enregistrer ses prises de vue.

Contrairement aux modèles de Parrot et DJI, les drones Hubsan ne nécessitent pas d’avoir un smartphone pour les utiliser, ils sont livrés avec une radiocommande à piles. Grâce à son retour vidéo en direct, vous pouvez connaître la position exacte du drone, lancer l’enregistrement vidéo et bien entendu, piloter le drone.

Une version améliorée du mini-drone (X4 H502S) est également disponible pour un prix oscillant entre 200 et 250€. Pour ce prix, Husban vous propose un appareil plus important (165x165x60mm) et quelques fonctionnalités supplémentaires comme une fonction Suivre, un GPS pour lui permettre de revenir à son point de départ et d’une batterie légèrement plus importante (12-13 minutes de vol). Il est également possible de se procurer une version moins chère du X4, sans retour vidéo, avec une radiocommande, pour 50 euros. Parfait pour débuter.

  • Qualités :
    • Bon rapport qualité-prix
    • Radiocommande incluse
    • Parfait pour débuter
  • Défaults :
    • Sensible au vent et à la pluie
    • Piles et carte mémoire non incluses
    • Temps de vol très court (9 minutes)
Acheter le Hubsan X4 H107D+ à 150€

 

Milieu de gamme

Parrot Bepop 2

Parrot a sorti cette année la deuxième version de son drone Bepop, qui corrige quelques défauts de la première génération, tout en s’offrant quelques nouvelles fonctionnalités appuyant sa position dominante en haut de gamme.

Parrot_Bebop2_Packshot_Rightside_no_bkgd

Le Bepop 2 que nous avons pu tester possède une batterie de 2700 mAh lui assurant une autonomie de 25 minutes, une caméra avec un objectif Fisheye, un capteur ultrason, un gyroscope, un accéléromètre ou encore un baromètre pour un poids total de 500 grammes.

Tous ses capteurs lui servent à se stabiliser de lui-même en plein vol. Grâce à son poids plume, il atteint une vitesse de 60 km/h à l’horizontale et il peut atteindre 100 mètres d’altitude en seulement 18 secondes. Comme son petit frère l’AR-Drone, il faudra utiliser une application sur smartphone ou tablette pour le piloter et cette version est compatible Windows Phone.

La qualité vidéo est le point faible du Bepop 2, malgré une stabilisation exemplaire pour un drone sans nacelle grâce à son objectif fisheye et ses rendus automatiques, l’objectif nous propose une résolution Full HD vieillissante et un objectif comparable à une action-cam d’entrée de gamme.

  • Qualités :
    • Très léger et plus résistant que ses concurents
    • Prise en main et stabilité en plein vol
    • Stabilisation numérique
    • Autonomie
    • Application mobile complète…
  • Défaults :
    • … Mais avec des options payantes
    • Qualité d’image face à la concurrence
    • Petite latence sur le rendu vidéo
Acheter le Parrot Bepop 2 à 530€

 

Yuneec Breeze

Yuneec est aujourd’hui le plus gros concurrent de DJI sur le marché des drones haut de gamme. Le principal avantage du Breeze est de pouvoir filmer en 4K à 30 images par seconde ou proposer une stabilisation numérique en 1080p, mais également à 30 images par seconde. Pour profiter d’images en 60 images par seconde, il faudra opter pour le mode 720p, qui bénéficiera également de la stabilisation numérique. Vous l’aurez compris, ce modèle est avant tout axé sur la qualité vidéo et non sur le pilotage.

2_348140-1567x1180

Le Yuneec Breeze est un drone qui proposes des fonctionnalités avancés en vidéo, mais il réussi à les rendre très accessible. Par exemple, une fonction Orbit permet au drone de tourner autour de son pilote de manière automatique dans aucune interraction de son pilote. Il propose également un mode selfie qui permettra à l’appareil de se positionner automatiquement en hauteur pour avoir le meilleur angle de vue possible pour prendre son pilote en photo.

Pour contrôler son drone, une application est disponible sur Google Play et sur l’App Store, cependant elle est entièrement en anglais. Vous l’aurez compris, si vous avez envie de profiter d’un drone de qualité sans rentrer dans les complexification qu’apporte le pilotage, c’est le drone qu’il vous faut.

  • Qualités :
    • Modes automatiques très pratique
    • Pratique à transporter
    • Stabilisation numérique
    • 4K/30FPS & 1080p/60FPS
  • Défaults :
    • Pas de mode « Sport »
    • Pilotage compliqué en non-automatique
Acheter le Yuneec Breeze à 499€

 

Meilleur rapport qualité/prix :

DJI Phantom 3 Standard

DJI a réussi à s’imposer dans le marché des drones amateurs et professionnels avec ses gammes Phantom et Inspire. La troisième itération de la gamme des Phantom, sortie l’année dernière, reste une référence dans le milieu avec un prix revu à la baisse depuis la sortie du Phantom 4.

banner-11edccfb461fcd203d60783f4aeb63c3

La plus grande qualité des drones DJI est sans aucun doute leur qualité d’image. Le Phantom 3 embarque une caméra équipée d’un capteur Panasonic Smart FSI 1/2.3″ de 12 Mpixels stabilisée mécaniquement grâce au système de nacelle. Le mode automatique fonctionne très bien dans la majorité des situations, mais pour les amateurs de photographie, un mode manuel est disponible pour régler l’ISO et le temps de pose. Quelques filtres digitaux sont également disponibles pour perfectionner l’image sans logiciel de retouche. Cependant, pour le modèle Standard, le Phantom 3 ne propose que des enregistrements vidéo à 30 images par seconde aussi bien en 2,7K qu’en Full HD.

L’autonomie promise est de 25 minutes, la vitesse du vent et les enregistrements vidéo influençant bien évidemment cette durée. Pour avoir un retour vidéo, le Phantom 3 possède une application qui est disponible sur l’App Store ou sur Google Play en fonction de votre système d’exploitation mobile. Une télécommande est fournie avec le drone afin de pouvoir le piloter de manière précise, tout en offrant un support pour votre smartphone/tablette.

  • Qualités :
    • Bon rapport qualité-prix pour du très haut de gamme
    • Prise en main et stabilité de la vidéo
    • Autonomie
    • Longue portée
  • Défaults :
    • Pas de 60 fps ni de 4K
    • Pas de version française de l’application mobile sur Android et pas de version Windows Phone
    • Solidité en cas de crash
Acheter le DJI Phantom 3 Standard à 550€

 

Haut de gamme

DJI Phantom 4

Le très haut de gamme est, sans surprise, occupé par le Phantom 4 de DJI. La cuvée 2016 corrige quelques défauts du Phantom 3, tout en proposant une autonomie et une qualité à la hausse.

0_5

Le Phantom 4 pèse 1,4 kg, près de 10% de plus que le Phantom 3 tout en conservant les mêmes dimensions. L’appareil paraît de ce fait plus solide et avec de meilleures finitions que son prédécesseur. Il possède un tout nouveau système de détection des obstacles grâce à un système de détection stéréoscopique fourni par 4 capteurs situé au-dessus et sur l’avant du drone. Une batterie de 5350 mAh assure théoriquement 28 minutes de vol, ce qui est largement suffisant pour capturer de belles images.

Le dernier né de DJI possède un nouveau mode sport qui lui permet de voler à plus de 70 km/h. Grâce à un module HDMI, il offre la possibilité de connecter des lunettes de vision subjective afin de profiter de ce mode. Cependant, il n’est pas sans risque pour les débutants à cause de son temps d’immobilisation à pleine vitesse et au mode de détection des obstacles qui est désactivé.

La capture photo/vidéo est assurée par un nouveau capteur 1/2.3″, 12.4 Mpixels qui permet de filmer en 4k à 25 images par seconde et en Full HD jusqu’à 120 images par seconde. De nouvelles fonctionnalités sont également disponibles comme le Visual Tracking qui permet de suivre un sujet via une reconnaissance 3D ou TapFly qui permet d’ordonner au drone de se diriger dans une direction en pointant celle-ci sur le retour vidéo.

  • Qualités :
    • Meilleures finitions
    • Détection des obstacles
    • Autonomie en hausse
    • Très bonne qualité d’image
    • 4K/25FPS & 1080p/120FPS
    • Longue portée
  • Défaults :
    • Pas de détection d’obstacle sur les côtés
    • Toujours pas de version française de l’application Android et pas de version Windows Phone
    • Prix à la hausse comparé au Phantom 3 Professionnel à sa sortie
Acheter le DJI Phantom 3 Standard à 1350€

 

Yuneec Typhoon H

Yuneec propose également un très bon modèle de Multi-Rotor haut de gamme : le Typhoon H. Principal concurrent du Phantom 4, il se distingue par la présence de 6 hélices, qui lui permet de rester en altitude si un des moteur avait un problème.

Yuneec-typhoon-h-retracted-1

Le gros point fort de ce drone est sa radiocommande : un véritable poste de pilotage (sous Android) entourée de plusieurs touches physiques afin de pouvoir manier son drone à la perfection. De ce fait, c’est le meilleur choix pour ceux qui n’auraient pas envie de piloter un drone avec leur téléphone ou qui ne possèderaient pas de tablette.

La caméra du Typhoon H permet de filmer à 360° sans rotation du drone, les pieds de celui-ci se rabattant automatiquement au décollage. Elle filme en 4K grâce à un capteur 12 Mpx. Il propose également des ralentis à 120 images par seconde en 1080p. Il possède une très grande flexibilité de vol et de vidéo, en partie grâce à sa manette, mais il met plus de côté les fonctionnalités d’accessibilité que son principal concurrent, et de ce fait, parlera plus aux professionnels.

  • Qualités :
    • Finitions
    • Pieds rétractables
    • Autonomie en vol (plus de 20 minutes)
    • Radiocommande complète
    • Nacelle 360°
  • Défaults :
    • Détection d’obstacle en option
    • La connectivité de la manette aurait quelques pépins en Europe
Acheter le Yuneec Typhoon H à 1399€

À lire sur FrAndroid : Les drones deviennent autonomes, intelligents et abordables