Au CES 2017, le conglomérat responsable de la norme HDMI annonce le HDMI 2.1. Au programme, plus de bande passante pour la 4K HDR et une technique de rafraîchissement variable.

img0052524_1

À l’occasion du CES 2017, le HDMI Forum, conglomérat en charge de la norme audiovisuelle, a annoncé le HDMI 2.1. La nouvelle norme apporte un débit en très forte augmentation. Cela devrait permettre la transmission de plus d’informations concernant l’encodage des couleurs, un point crucial pour la technologie HDR. Il est également question de l’introduction d’un mode de rafraîchissement variable, à la manière de Nvidia G-Sync, AMD FreeSync, ou bien encore le Q-Sync de Qualcomm présent dans le Snapdragon 835.

48 Gbps de bande passante pour le HDMI 2.1

Une des nouveautés majeures de cette nouvelle version de la norme est l’augmentation de la bande passante apportée. Des 18 Gbps de la norme 2.0, la nouvelle version vient presque tripler le débit supporté avec 48 Gbps, comme illustré.

img0052525_1

Bien sûr, plus de bande passante en soi, ce n’est pas très intéressant. C’est pourquoi le HDMI Forum a annoncé deux nouveautés allant de pair avec cette nouvelle norme : le Dynamic HDR, ainsi qu’une technique permettant d’offrir une fréquence de rafraîchissement variable sur un téléviseur.

Dynamic HDR, un Dolby Vision standardisé ?

Le marché des téléviseurs HDR est aujourd’hui peu lisible. C’est dû à l’existence de plusieurs normes qui se font concurrence pour devenir le standard des contenus HDR. On a ainsi deux concurrents importants, le HDR-10 promue par le CEA (qui organise justement le CES), une norme ouverte, que n’importe quel constructeur peut rejoindre, et le Dolby Vision, la norme propriétaire de l’entreprise Dolby.

Comme nous vous l’expliquions il y a quelques mois dans notre dossier dédié à ce sujet, la norme Dolby Vision est plus performante, mais plus exigeante. Cela explique donc que, selon les modèles, les constructeurs peuvent préférer intégrer le HDR-10 sur les modèles un peu moins performants et Dolby Vision sur des modèles haut de gamme.

À lire sur FrAndroid : Nous avons testé la HDR et n’en sommes pas sortis indemnes

Avec la norme HDMI 2.1, et surtout le Dynamic HDR, le conglomérat souhaite visiblement mettre un peu d’ordre dans ce domaine. Elle propose une implémentation qui ressemble plus au Dolby Vision et pourrait devenir le futur standard concernant les téléviseurs HDR. Ainsi, le Dolby Vision supporte un espace colorimétrique plus grand, 10 bits avec l’espace 4:4:4. Actuellement des téléviseurs se limitent souvent à un espace 8 bits et 4:2:2 et 4:2:0. Cela influe sur les couleurs, la luminosité qui sera affichée par le téléviseur et permettrait d’afficher plus d’un milliard de couleurs au lieu de 16 millions.

La technologie Dynamic HDR reprend donc ces objectifs, mais en voulant aller encore plus loin. Il s’agirait de profiter de la bande passante supplémentaire pour étendre à l’infini (en théorie) la plage de couleurs, et ce image par image. On imagine cependant que cela demandera plus de puissance de la part des processeurs dans les téléviseurs. Une technologique qu’on ne verra donc peut-être pas tout de suite dans nos téléviseurs.

163704

Game Mode VRR, le G-Sync du HDMI Forum

La deuxième nouveauté réside dans la présence d’une technique offrant une fréquence de rafraîchissement variable. Il s’agit, comme dans le cas de G-Sync, de modifier la fréquence de rafraîchissement de l’écran (exprimée en Hz) à la volée pour se caler sur le débit d’images du GPU (exprimé en FPS). Cela a pour effet de garder une expérience de jeu fluide, sans tearing (déchirement de l’écran) ou stuttering (saccades) sans que le GPU doive atteindre 60 FPS tout le temps.

163702

À titre indicatif, la vidéo ci-dessous explique comment G-Sync fonctionne, la technique employée dans cette nouvelle version de la norme HDMI étant similaire.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Ce genre de technologie, déjà disponible sur PC depuis maintenant quelque temps, utilisait la connectique DisplayPort. Le HDMI lui, est plus utilisé par les constructeurs de télévisions. On espère donc que cela permettra d’apporter une expérience de jeu sur téléviseur bien plus fluide, à l’image de ce qui est aujourd’hui possible sur PC.