Nous avons profité du Black Friday pour réaliser une étude auprès de nos lecteurs sur cet événement, pour mieux comprendre leurs comportements et décisions d’achats. Au total, 2 340 lecteurs ont répondu à ce questionnaire entre le 28 novembre et le 1er décembre 2017. Nous avons épluché les résultats pour vous livrer quelques conclusions qui devraient vous intéresser.

FrAndroid a été particulièrement actif pendant le Black Friday : nous avons été suivis par plus de 3 millions de lecteurs pendant la semaine de l’événement. Notre équipe a minutieusement étudié plus de 80 000 offres des principaux commerçants en ligne pour sélectionner les produits que nous pouvons recommander les yeux fermés, mais surtout les offres intéressantes. Exit les mauvais produits et les “fausses” offres, notamment celles dont le prix initial est gonflé.

À la suite de cet événement, nous avons voulu recueillir vos retours pour évaluer la qualité de notre couverture, mais surtout identifier les grandes tendances du Black Friday 2017.

Black Friday, un événement devenu incontournable

Premier chiffre surprenant : vous êtes un peu plus de 2 lecteurs sur 3 à préparer l’arrivée du Black Friday en envisageant de faire des achats pendant cette période. D’ailleurs, nous pouvons recouper ces données avec les nombreuses requêtes des moteurs de recherche que nous enregistrons depuis plus d’un mois (avant l’événement) sur des termes comme “Black Friday” ou encore “Cyber Monday”.

Finalement, vous êtes un peu moins à avoir réalisé des achats pendant l’événement, mais cela reste une majorité des participants à l’enquête : 61,1 % des lecteurs ont effectué un achat pendant l’événement.

Pendant le Black Friday et le week-end qui a suivi, vous êtes les plus nombreux à avoir craqué. Cette année, l’événement a commencé dès le lundi 20 novembre avec une semaine de promotions chez les commerçants : ce que l’on a appelé “Black Week”, soit la semaine avant le Black Friday, du 20 au 24 novembre. D’ailleurs, si 100 % des lecteurs connaissent le Black Friday, vous êtes 14,1 % à ne pas connaître le Cyber Monday (le lundi qui suit le week-end du Black Friday).

Black Friday, un événement du web

Vous êtes nombreux également à avoir effectué des achats en ligne : plus de 8 personnes sur 10. Vous préférez donc rester au chaud au lieu d’aller en magasin, signe que l’événement vient particulièrement du web.

Amazon.fr, plus d’un tiers du marché

Dans notre enquête, Amazon.fr ressort majoritairement, suivi par Cdiscount, le groupe Fnac – Darty mais aussi Rue Du Commerce (groupe Carrefour). Il est d’ailleurs impressionnant de voir le poids du géant américain par rapport aux autres marques. La surreprésentation d’Amazon auprès de nos lecteurs n’est pas une nouvelle tendance : vous êtes nombreux à plébisciter cet e-commerçant dont les promotions sont particulièrement nombreuses et importantes. On remarquera que les spécialistes de la high-tech sont en retrait, comme Materiel.net ou encore LDLC. C’est également le cas des marques de grandes surfaces, telles que Auchan et Carrefour.

La high-tech et le smartphone, vedettes du Black Friday

Plus d’une personnes sur deux a été séduite par un produit de high-tech, suivi par la mode (13 %), la culture (12 %, où l’on retrouve les jeux vidéo) mais aussi les jouets (5 %) ou encore l’électroménager (5 %). Dans services, on retrouve ce qui ce qui touche aux offres immatérielles (forfaits mobiles, abonnements SVoD, etc.).

Au sein de la high-tech, ce sont les smartphones qui ont été plébiscités par les lecteurs : 27,5 %, ce qui montre encore une fois que ce marché est important malgré une pénétration déjà non négligeable. On retrouve ensuite à parts égales, le PC (ce qui touche à l’informatique), les objets connectés mais aussi les accessoires, puis l’audio (13 %). Les consoles de jeu sont à 7 %, les constructeurs ont particulièrement été actifs pendant le Black Friday avec des promotions importantes sur les packs de Microsoft Xbox One S, Sony PlayStation 4 mais aussi Nintendo Switch. Les tablettes (5 %) ou encore les casques de réalité virtuelle (1 %) ne font pas partie des produits “tendance”, même avec des promotions.

Concernant les tablettes, c’est ce que l’on observe depuis plusieurs années. Ce marché a atteint un pic en 2014 (source GfK), avec une saturation et surtout une concurrence des smartphones dotés d’un écran large. Enfin, les casques de réalité virtuelle (VR) n’arrivent pas à séduire un public plus large malgré l’arrivée de nouveaux produits (Microsoft Mixed Reality) bien plus accessibles. Cette technologie ne semble pas encore avoir trouvé un équilibre « prix » « catalogue de contenus » intéressant pour les utilisateurs. Pour de nombreux experts, ce marché décollera avec l’avènement de la réalité augmentée (AR). Le regain de concurrence, en plus d’une pression sur les prix, pourrait amener un développement du contenu et une course à l’innovation.

Vous avez majoritairement effectué des achats pour vous, néanmoins plus de 4 personnes sur 10 ont également effectué des achats pour leurs amis ou leur famille. Évidemment, à quelques semaines des fêtes de fin d’année, le Black Friday est l’occasion de préparer les cadeaux.

Vous vous étiez préparés au Black Friday

Le Black Friday 2017 a satisfait plus de 6 personnes sur 10. Ceux qui n’ont pas apprécié l’événement n’ont pas trouvé de promotions intéressantes pour 44,3 % des sondés, et 34 % regrettent l’absence d’un produit recherché. Ce qui montre encore une fois que de nombreux lecteurs avaient identifié un produit à acheter pendant le Black Friday. Ce sont des conseils que nous avions donnés : il vaut mieux avoir élaboré une liste des produits que l’on cherche auparavant et sauter sur les alertes — par exemple en suivant le compte FrAndroidPromos.

S’il n’est pas encore aussi ancré dans les habitudes de consommation des Français que les célébrissimes soldes, le Black Friday est en train de prendre de l’ampleur. Les résultats obtenus dans cette enquête nous permettent d’affirmer que le Black Friday est un événement d’importance en France. Il est en passe de devenir un « incontournable » pour les Français et donc pour les marques, en particulier dans le secteur de la high-tech et sur le web.