Il est très difficile d’avoir des chiffres concernant le poids d’Android TV sur le marché de la TV. Google communique peu de chiffres, et les acteurs de l’écosystème ne sont pas également très causants. Tour d’horizon de la présence d’Android TV.

Comme son nom l’indique, Android TV est Android, mais… pour la télévision. Google ne dit pas grand-chose des chiffres de vente, mais lors d’une interview avec MultiChannel, un chiffre est sorti : des dizaines de millions d’utilisateurs à travers le monde.

Les smart TV

Android TV, anciennement Google TV, peut être disponible sur trois types de produits. Premièrement, sur les smart TV de ses partenaires. Une étude de IHS montre qu’Android TV aurait environ 40 % de ce marché, contre 23 % pour Tizen (Samsung) et 13 % pour WebOS (LG Electronics). Google est partenaire avec de nombreux constructeurs y compris Philips, Sony, TCL et Thomson en France. Dernièrement, nous avons testé une TV Philips sous cet OS, et une TCL.

Ce sont les mêmes chiffres que l’on retrouve sur Statista, Android TV domine le paysage des OS pour smart TV. Notez que Firefox OS pour TV est l’OS des télévisions Panasonic, tandis que Fire TV est l’OS des téléviseurs Amazon vendus aux Etats-Unis.

Les box TV libres

On retrouve également Android TV sur les box TV vendues dans le commerce. La plus populaire est la Shield TV de Nvidia qui intègre un SoC très proche de celui de la Nintendo Switch. D’ailleurs, cette box TV est mise à jour depuis 2015 et elle existe sous deux variantes de deux tailles différentes. Nvidia a eu un vrai coup d’avance sur ce produit qui fait compatible avec une très grande partie des formats HDR, et peut également faire tourner du H265 4K à 60 fps sans broncher. On retrouve d’ailleurs Google Assistant depuis une des dernières grosses mises à jour ainsi que le service GeForce Now en bêta-test qui permet de jouer à des jeux PC grâce au cloud gaming.

Une des autres box populaires sous Android TV est la Xiaomi Mi Box et Mi Box S, bien plus accessible et qui est capable également de faire tourner de la 4K HDR… mais pas au même niveau de qualité.

Xiaomi Mi Box S

La dernière Mi Box S est compatible Google Assistant, mais elle n’est pas aussi puissante que la Shield TV pour décoder les formats de compression les plus exotiques. Les Mi Box n’en restent pas moins des alternatives très intéressantes à un Chromecast Ultra.

Il y a également sur ce marché une flopée de box TV 4K sous Android qui ne sont pas certifiées par Google. Elles intègrent de temps en temps le Google Play Store, mais elles n’ont pas toutes les certifications pour faire tourner des applications comme Netflix, Molotov ou MyCanal.

Notez également que plusieurs produits, dont des barres de son JBL, ont également choisi Android TV comme OS.

Les box TV des FAI

Les fournisseurs d’accès internet (FAI) ont également fait le choix d’Android TV pour diverses raisons. Évidemment, des raisons économiques mais aussi pour l’écosystème de l’OS et ses nombreuses applications. En France, SFR avait été un des premiers à commercialiser une box sous Android, mais ce n’était pas de l’Android TV. Bouygues Telecom est ensuite arrivé avec la Miami Box, mise à jour sous Android TV quelques mois après son lancement, et ensuite Free avec la Freebox Mini 4K. En Espagne, Orange a d’ailleurs commercialisé une box Android TV compatible 4K HDR en novembre 2018.

La box Orange commercialisée en Espagne est sous Android TV

 

Principalement en Europe et en Asie chez les FAI

Dans l’interview citée plus haut, Shalini Govil-Pai, directrice de la gestion des produits pour Android TV, souligne que la plupart de ces utilisateurs se trouvent en Europe et en Asie. Le marché américain résiste encore, bien que certains opérateurs aient commencé à intégrer Android TV sur leurs plateformes. Roku est également un acteur incontournable aux Etats-Unis, mais qui peine à se développer en dehors des frontières américaines. Une autre donnée obtenue à partir de l’interview est que la moitié des utilisateurs utilisent Android TV via la plate-forme de leur FAI. Les smart TV et les box dites libres se partagent donc 50 % du reste de la part d’Android TV.

Malheureusement, la seule chose que nous pouvons savoir avec certitude est qu’il y a plus de 20 millions de box et smart TV sous Android TV dans le monde entier. Les concurrents de ce type de plates-formes ne sont pas très enclins à donner des chiffres non plus, bien que nous puissions les comparer aux 60 millions de box Roku vendues (même s’ils ne se trouvent qu’aux États-Unis).

À lire sur FrAndroid : Quelles sont les meilleures box Android TV et boîtiers multimédias en 2019 ? Notre sélection