YouTube va vous embêter un peu plus si vous utilisez un bloqueur de pubs

Ne pas lâcher pas le morceau, définition...

 

Dans une mise à jour déployée cette semaine, YouTube s'attaque désormais aux applications tierces permettant de bloquer les publicités sur mobile. Les utilisateurs concernés pourront rencontrer des messages d'erreur et des ralentissements sur la plateforme s'ils continuent d'utiliser leurs solutions de blocage.

Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Dans un communiqué à la tonalité martiale, partagé ce 15 avril sur son site d’assistance officiel, YouTube explique désormais porter son combat contre les bloqueurs de publicité sur mobile. « Nous renforçons notre action contre les applications tierces qui violent les conditions d’utilisation de YouTube, en particulier les applications de blocage des publicités », lit-on.

Dans le détail, on apprend surtout que les utilisateurs d’applications tierces permettant de bloquer les publicités sur YouTube pourront dorénavant rencontrer des problèmes de performances sur le service (la vidéo aura par exemple du mal à charger ou ne se lancera pas du tout), voire carrément des messages d’erreur. L’objectif ? Ramener les utilisateurs concernés dans le droit chemin : celui de la publicité, ou (idéalement) celui de YouTube Premium, que la plateforme ne cesse de pousser en avant pour une raison assez évidente.

YouTube étend ses mesures de rétorsions contre les bloqueurs de pubs mobiles

Cette nouvelle mesure s’inscrit quoi qu’il en soit dans le cadre des efforts entrepris par YouTube, ces derniers mois, pour gêner le plus possible les utilisateurs ayant recours à des bloqueurs de publicité permettant de pallier aux (très) nombreux spots publicitaires diffusés sur la plateforme en l’absence d’abonnement Premium. Le service a lancé l’année dernière un « effort global » allant en ce sens, et avait alors commencé par bloquer la lecture de vidéos pour les personnes utilisant un bloqueur sous la forme d’une extension ajoutée à leur navigateur internet.

Dans le cas présent, YouTube passe à la vitesse supérieure en s’attaquant cette fois plus franchement au monde mobile et à des applications tierces comme AdGuard. Ce service permet pour rappel d’ouvrir YouTube à l’intérieur de l’application pour en bloquer les publicités et ainsi permettre une lecture vidéo sans interruption.

YouTube justifie sa politique en expliquant que ces applications tierces « empêchent le créateur d’être récompensé pour l’audience ». « Nous n’autorisons les applications tierces à utiliser notre API que si elles respectent les conditions d’utilisation de ce dernier  », ajoute la plateforme. « Lorsque nous constatons qu’une application enfreint ces conditions, nous prenons les mesures qui s’imposent pour protéger notre service, nos créateurs et nos utilisateurs », lit-on plus loin.


Téléchargez notre application Android et iOS ! Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.