Google vient d’annoncer le changement d’une partie de son service cloud. Google Drive devient Google One pour les offres de stockage.

On peut se demander d’où vient l’inspiration de Google. Android One est une version d’Android conçue pour offrir une expérience pure d’Android sur les appareils de constructeurs tiers. Du côté de la concurrence, l’offre cloud grand public de Microsoft se nomme OneDrive.

Bref, le service d’abonnement Google Drive devient Google One pour les offres cloud. Ce qui signifie que Google Drive subsiste, mais que les offres sont renommées One. Vous suivez ?

Nous n’avons pas encore les tarifs qui seront pratiqués en Europe, néanmoins on peut comparer les tarifs pratiqués aux États-Unis. L’offre gratuite est toujours de 15 Go de stockage, mais quelques offres ont évolué. Une des plus grosses offres propose désormais 2 To au lieu de 1 To de stockage. Ces forfaits pourront désormais être partagés avec jusqu’à 5 membres de la famille.

Les forfaits Google One démarreront à 100 Go pour 1,99 $, 200 Go pour 2,99 $ et 2 To pour 9,99 $ par mois. Les tarifs des forfaits supérieurs à 2 TB, quant à eux, resteront inchangés. (Les forfaits Drive actuels de 1 To passeront à 2 To sans frais supplémentaires.)

Pourquoi un tel changement ?

Aujourd’hui, les offres de Google n’intègrent pas seulement du stockage de données pour Google Drive, les Go et To proposés sont également valables pour Google Photos ou encore Gmail. Cela signifie que Google pouvait vous demander de vous abonner à Google Drive, alors que vous n’utilisez pas ce service.

Avec Google One, le géant clarifie son offre et Google Drive retrouve son statut de simple service de stockage synchronisé. À l’avenir, Google One pourrait évoluer à l’image d’Amazon Prime qui comprend de nombreux services. Dans son annonce, Google précise déjà qu’il sera possible d’obtenir des réductions sur le Google Play Store et des bons plans pour certains services, comme la recherche d’hôtels.