Google teste la fonctionnalité Smart Reply sur le clavier Gboard. Celle-ci permet de répondre à des messages sur WhatsApp, Facebook Messenger ou encore Snapchat directement depuis le panneau des notifications et sans avoir à taper le message. Il suffit simplement de sélectionner l’une des réponses générées automatiquement.

Avant d’apporter une nouvelle fonctionnalité à une application, il est de bon ton de la tester. Et c’est exactement ce que fait Google avec son clavier Gboard très populaire sur Android. Et ce dernier pourrait ainsi bientôt accueillir une nouvelle option : Smart Reply que l’ont pourrait traduire par « réponse intelligente ».

Cette fonctionnalité existe déjà sur Gmail — aussi bien sur l’application mobile que sur la version web — et permet de gagner du temps lorsque l’on répond à un message. En effet, en fonction du contenu de la conversation, trois réponses automatiques sont proposées à l’utilisateur qui n’a plus qu’à cliquer sur l’option qui lui convient le mieux (il est possible ensuite d’ajouter quelques mots avant d’envoyer son message).

D’après XDA-Developers, le clavier Gboard est en train de tester Smart Reply sur diverses plateformes de messagerie instantanée dont WhatsApp, Facebook Messenger, Google Allo ou encore Snapchat. Comme on peut le voir dans les captures d’écran ci-dessous, cela permet de répondre rapidement directement depuis le panneau des notifications lorsque l’on reçoit un message, pas besoin d’ouvrir l’application.

GBoard demande simplement l’autorisation d’activer les « Smart Replies » avant d’afficher les réponses automatiques dans la barre de suggestions de mots, juste au-dessus du pavé alphanumérique.

Images : XDA-Developers

Cette option fonctionne avec :

Images : XDA-Developers

L’intégration de Smart Reply dans Gboard semble très intéressante pour toutes les personnes aux agendas chargées qui n’ont pas le temps d’écrire leurs messages ou simplement pour les utilisateurs qui ont la flemme.

On ne sait pas quand Google compte déployer cette option au plus grand nombre, mais il y a de bonnes chances que les utilisateurs anglo-saxons en profitent avant les francophones. Du côté de la firme de Mountain View, il s’agit d’un projet de longue date. En effet, cette nouveauté était déjà mentionnée en janvier 2018.

Depuis que Facebook a séparé messenger de son application principale il est possible de l’utiliser sans disposer de compte chez ce réseau...

3 raisons de télécharger cette application

  • Contactez tous les membres de Facebook
  • Échangez photos, vidéos et fichiers
  • Jouez à des jeux entre amis