YouTube Premium s’inspire de Twitch pour faire venir les créateurs

Toujours plus de gratuit pour le même prix

 

YouTube cherche à attirer toujours plus de créateurs sur sa plateforme et d'abonnés à son service Premium mensuel. Pour cela, il s'inspire de Twitch de sa souscription "Prime" offerte avec un compte Amazon Prime.

YouTube Premium est un abonnement à 11,99 euros par mois permettant de se passer des publicités sur le service de streaming et de pouvoir utiliser l’application mobile en arrière-plan, ou encore de télécharger des vidéos. En outre, cet abonnement donne accès à YouTube Music Premium, le concurrent de Spotify, Deezer et Apple Music. Il pourrait bien néanmoins s’améliorer prochainement avec quelques nouveautés.

Certains abonnés en Australie, au Canada, en Allemagne, en Norvège et en Suède ont aperçu un message sur une page de YouTube leur indiquant qu’ils peuvent profiter gratuitement d’un mois de souscription à une chaîne de leur choix (pour une valeur maximale de 5 dollars) avec leur abonnement Premium. Cela rappelle fortement le principe mis en place sur Twitch permettant d’offrir chaque mois un abonnement « Prime » à un streameur pour ceux qui possèdent un abonnement Amazon Prime. Cela permet ainsi aux membres les plus fidèles de récompenser un créateur à moindres frais.

Une fonction en projet ?

Plusieurs utilisateurs ont donc vu ce message s’afficher sur la page, avec un lien redirigeant vers l’adresse https://www.youtube.com/feed/premium_channel_memberships, celle-ci étant vide à l’heure actuelle. Aucun n’a cependant pu aller jusqu’au bout de la démarche et offrir sa souscription gratuite à un YouTubeur. L’un des membres ayant vu ce message rapporte cependant avoir eu l’occasion de compléter une fenêtre de souscription avant de finalement se faire débiter des 5 dollars sur sa carte bancaire associée.

Nous avons contacté Google qui nous a répondu qu’il « s’agissait juste d’un test, qui a été déployé par erreur auprès de certains utilisateurs ». On peut donc imaginer que cette fonctionnalité, testée en interne, pourrait faire son apparition dans les prochains mois. À l’approche de la Google I/O 2020, ce ne serait pas si étonnant.

Attirer les créateurs et les abonnés

Une telle fonctionnalité aurait plusieurs intérêts pour Google. Le premier parait évident : attirer de nouveaux abonnés au service YouTube Premium — qui rapportent plus que des visiteurs regardant les publicités — en leur faisant miroiter l’équivalent d’une réduction de 5 dollars. Dans l’idée, pour 12 dollars vous pouvez profiter d’un service de streaming à 10 dollars, rémunérer à hauteur de 5 dollars un créateur et en plus profiter de fonctionnalités supplémentaires. Le client a l’impression de gagner de l’argent.

De leur côté, les créateurs ont tout intérêt à avoir de nouveaux souscripteurs qui verseront 5 dollars mensuellement pour avoir de nouveaux émojis à utiliser sur le chat de la chaîne ou un accès privilégié à certains contenus, même s’ils ne toucheront finalement qu’une infime partie de ce montant.

La chaîne NowTech propose un live hebdomadaire réservé aux souscripteurs et les vidéos en avance

Motivés par cette rentrée d’argent supplémentaire, les créateurs pourraient donc devenir pour certains les meilleurs vendeurs de cette formule Premium dans leurs vidéos. La formule fonctionne en tout cas sur Twitch, où les streameurs font souvent la promotion de l’abonnement Amazon Prime. En se servant de la force de son site de vidéos à la demande, Google aurait peut-être enfin trouvé un moyen d’attirer plus de monde sur son service de streaming musical. Peut-être…

Les derniers articles