Orange pourrait aussi couper BFM et RMC s’il n’y a pas de « services associés »

 

Après Free, c’est Orange qui menace de couper les chaînes d’Altice (BFM TV, RMC Découverte et RMC Story) si aucun accord n’est trouvé. Pour Stéphane Richard, la question n’est pas tant celle du montant que des services associés proposés.

Stéphane Richard, PDG d’Orange, tape du poing sur la table. À son tour, comme Free, il estime ne pas avoir à payer pour diffuser les chaînes d’Altice (BFMTV et RMC) sur les Livebox. Une annonce qui sonne une menace à quelques mois de la fin de l’accord entre les deux groupes.

Le temps n’est pas à la fête pour Altice qui n’a pas réussi à convaincre Iliad, la maison-mère de Free, de débourser plusieurs millions pour avoir le droit de retransmettre ses chaînes sur les Freebox de ses abonnés. Free a donc, comme convenu avec les autorités de régulation, coupé l’accès à BFM TV et RMC, ce qui a immédiatement eu un impact sur l’audience des chaînes en question. Et en cette période trouble, c’est donc Orange qui vient rajouter une épée de Damoclès au-dessus de la tête du groupe de Patrick Drahi.

Une coupure « envisageable »

Sur France 2, Stéphane Richard a confirmé qu’une coupure des chaînes d’Altice était « envisageable » sur les Livebox, tout en nuançant en précisant « ne pas souhaiter en arriver au même point [que Free, ndlr] ». Il justifie sa position en précisant « qu’il y a un équilibre entre les éditeurs de chaînes et les opérateurs […] : en transportant gratuitement les chaînes, nous leur assurions une audience, sans demander de rémunération en retour ».

Mais alors pourquoi un accord a-t-il été signé avec TF1 et M6 ? Stéphane Richard rappelle que dans ces deux cas, l’accord de rémunération ne concerne pas la diffusion des flux, mais « les services associés » (replay, etc.). Une plus-value sur laquelle Altice ne peut pas se reposer. « La question n’est pas celle du montant du chèque, nous payerons s’il y a un service supplémentaire apporté au consommateur, pas dans le cas contraire », insiste-t-il.

La fin de l’accord actuel entre Altice et Orange devait initialement arriver à échéance en septembre, mais a été repoussée. Il reste donc entre un peu de temps à Altice pour tenter de convaincre Orange, mais aussi Free pour éviter de perdre simultanément les deux principales sources d’audience de ses chaînes.

Les derniers articles

  • Quelles sont les meilleures liseuses en 2019 ?

    Guides d'achat

    Quelles sont les meilleures liseuses en 2019 ?

    14 décembre 201914/12/2019 • 15:00