Temu se lance en France, un nouvel adversaire pour Amazon

Temu joue les trouble-fête

 

La plateforme de commerce électronique chinoise Temu poursuit son expansion en Europe et entre sur le marché français.

La page d’accueil de Temu n’est pas même localisée en français

Après un déploiement réussi aux États-Unis et dans d’autres pays, Temu, soutenu par le géant chinois PDD Holdings, se lance désormais en France, mettant un pied dans le marché européen dominé par Amazon. Avec AliExpress comme concurrent établi, le nouveau venu propose un large catalogue de produits, des prix bas et des offres « flash » pour attirer les consommateurs français.

Temu, qui a déjà conquis une partie du marché américain avec près de 25 millions de téléchargements et plus de 11 millions d’utilisateurs actifs par mois, a annoncé son expansion en Europe après avoir déployé ses services au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande. L’Espagne est le premier pays européen à bénéficier de la plateforme, puis la France, l’Italie, l’Allemagne, les Pays-Bas et le Royaume-Uni.

Temu ne lésine pas sur les moyens pour se faire connaître : la plateforme a figuré parmi les annonceurs du prestigieux Super Bowl aux États-Unis. Grâce à d’importantes campagnes de communication, Temu ambitionne de rivaliser avec Amazon et AliExpress.

Des produits venus de Chine

Une visite rapide de leur site web révèle un catalogue de produits similaire à celui d’AliExpress, proposant des articles à prix réduit. Les délais de livraison, s’étendant de 1 à 2 semaines, suggèrent que les produits sont expédiés depuis la Chine.

Que du noname partout

Il semble nécessaire d’être vigilant en ce qui concerne les produits technologiques proposés sur cette plateforme, car la majorité d’entre eux sont des articles de marques inconnues ou noname. Il est donc important d’examiner attentivement les caractéristiques, les avis des clients et la qualité de ces produits avant de procéder à un achat.

Rappelons que depuis le 1ᵉʳ juillet 2021, la Commission européenne a introduit des taxes sur les petits envois en provenance d’Extrême-Orient. Les colis qui proviennent de Chine sont régulièrement taxés, avec des droits à l’import, mais également via la TVA.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.

Les derniers articles