Selon le site La Lettre A, TF1, M6 et France Télévisions ont triplé leur investissement sur Salto, leur future plateforme de VOD. On déduit que les derniers investissements des concurrents américains ont remotivé les acteurs français.

Les acteurs français que sont TF1, M6 et France Télévisions se sont alliés pour fonder leur propre plateforme de vidéo à la demande : Salto. On attend toujours des nouvelles de cette plateforme, qui n’a pour l’instant été qu’annoncée.

Ses concurrents américains n’attendent, eux, pas le moins du monde. Netflix reste numéro 1 en France, Prime Video vient de lancer Channels, et Disney+ s’apprête à frapper un grand coup dans la fourmilière.

135 millions d’euros d’investissement

Face à cela, il semble que les trois acteurs français se sont gargarisés. Le journal La Lettre A, relayé par Next Inpact, indique en effet que l’investissement de ces derniers a été triplé : de 45 millions d’euros, TF1, 6 et France Télévisions auraient décidé d’investir 135 millions d’euros désormais.

Une ambition renouvelée qui se serait également exprimée par une tentative hélas infructueuse d’accord. La Lettre A indique que « des discussions ont eu lieu avec Disney sur une possible offre commune, mais n’ont pas abouti ».

Comme nous le rappelions à l’annonce du catalogue Disney+, la nouvelle guerre des grands acteurs de la tech semble désormais se diriger sur les services de vidéo à la demande. À ce titre, il n’est pas étonnant que Apple se soit lancé dans la mêlée avec Apple TV+.

Il faut dire que les perspectives de croissance et de bénéfices sur ce terrain sont de plus en plus alléchantes pour les acteurs du marché ; ce n’est pas pour rien que Google lance Stadia. Mais face à autant de grands noms, difficile de savoir si Salto saura se trouver une place : la peur reste que le service français arrive après la guerre, lui qui doit sortir début 2020.