Ces véhicules électriques veulent vous faire sentir comme sur votre canapé

 

La start-up Indigo Technologies a présenté une technologie de suspension active intégrée à deux de ses véhicules électriques, les Indigo FLOW™ et FLOW PLUS™. Un système qui permettrait de booster le confort de conduite.

Indigo FLOW et FLOW PLUS

Source : Indigo Technologies

La jeune pousse américaine Indigo Technologies n’est pas vraiment populaire dans nos contrées, mais elle a eu le mérite d’attirer l’attention dans le cadre du CES 2022, qui se tient cette semaine à Las Vegas. L’entreprise a en effet introduit deux véhicules électriques destinés à la livraison et au covoiturage : les Indigo FLOW et FLOW PLUS.

Outre leur autonomie de 400 kilomètres grâce à une batterie de 40 kWh, c’est bien sur leur système de suspension que la marque communique le plus. En effet, Indigo Technologies a développé sa propre technologie dite IndiWheel, qui combine à la fois un moteur intégré dans chaque roue et des suspensions actives.

Une conduite plus douce

A contrario des suspensions passives, qui définissent le mouvement vertical d’un véhicule selon les conditions du sol, les suspensions actives s’appuient sur des capteurs pour prédire le revêtement de la route et ajuster la hauteur de caisse de l’automobile. Comme le précise Electrek, c’est un système qui se fait rare sur des véhicules « grand public ».

Avec, les FLOW et FLOW PLUS jouiraient ainsi d’une conduite plus douce et confortable, qui améliorerait alors l’expérience utilisateur en cas de transport de personnes. Pour la livraison de marchandises, les véhicules pourraient ici garantir une certaine stabilité aux produits stockés.

Indigo-Technologies-Flow

Source : Indigo Technologies

Le communiqué de presse de l’entreprise mentionne également un plancher bas et plat, qui apporterait plus d’espace à l’intérieur. Là encore, l’accent est mis sur le confort et l’habitabilité. Et pour mettre toutes les chances de son côté, Indigo Technologies s’est attaché les services de spécialistes issus de grands groupes.

Ont par exemple rejoint les rangs de l’entreprise Volker Kaese, ancien responsable de la gestion de produits d’innovation chez Audi, mais aussi Éric Obers, à l’époque chargé de la conception chez Porsche et Lucid.

À l’assaut des géants

Le fabricant veut révolutionner ce segment avec un produit ambitieux sur le papier, mais aussi et surtout lancé à « moindre coût ». Aucun détail n’a filtré à ce sujet, mais l’affaire n’est pas mince face aux géants auxquels elle se confronte : Rivian est par exemple déjà sur le pied de guerre avec son partenaire privilégié Amazon.

De son côté, Waymo (filiale d’Alphabet) s’est associé à Zeekr pour développer son robot taxi autonome destiné au transport de personnes. L’avenir nous dira si cette jeune pousse américaine parviendra à tirer son épingle du jeu et se différencier des autres.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles