Quelles sont les meilleures sonnettes connectées en 2021 ?

Pratique et sécurisant

 

De la porte d’un appartement au portail d’une maison, tout le monde possède une sonnette chez soi. En leur ajoutant une caméra, les constructeurs les rendent plus pratiques et plus intelligentes. Petit tour d’horizon du marché de la sonnette connectée.

Le but premier des sonnettes connectées n’est pas la sécurité, mais la praticité au quotidien. Vous savez qui sonne à la porte, vous pouvez interagir en vocal avec eux (livreur, démarcheur, amis) tout en les voyant en vidéo. Vous pouvez donc répondre aussi bien depuis le fond de votre lit qu’à 10 000 km de chez vous.

Au-delà de l’aspect pratique, ces sonnettes connectées sont également des caméras de sécurité à part entière qui viennent s’intégrer dans la gamme de leur constructeur respectif.

Le choix d’une sonnette est donc plus le choix d’un écosystème qu’autre chose. Si des différences techniques existent, elles ne sont pas suffisantes pour justifier le payement d’un second abonnement ou de devoir jongler avec plusieurs apps.

Vous retrouverez plus d’informations sur les caméras de sécurité connectées en général dans notre guide dédié.

Pour s’intégrer dans l’écosystème Nest

Nest Hello

Le design est soigné, tout en courbe et en longueur, une face avant laquée noire et le reste de la coque en blanc. Un objet élégant, discret (11,7 x 4,3 x 2,6 cm) qui profite d’une excellente qualité de fabrication (IPX4). L’alimentation est filaire et se fait donc en utilisant les câbles électriques d’un carillon existant. Attention, ce produit est gourmand et demande 24 V de tension, une situation assez rare en Europe. Si ce n’est pas le cas chez vous, ne surestimez pas vos compétences et privilégiez l’intervention d’un professionnel. Nest propose deux supports, l’un plat et l’autre légèrement incliné (15°) sur le côté.

On retrouve l’appli Nest de Google qui regroupe tous les objets connectés Nest, caméras, thermostats ou détecteurs de fumée. Cette dernière est toujours d’une simplicité remarquable. Une notification vous alerte quand quelqu’un sonne à votre porte ou lorsqu’un visage apparaît devant la caméra. Avant même que le livreur sonne, vous voilà informé. Ce qui permet de répondre très rapidement, voire ne pas lui laisser le temps de déposer un avis de passage. Vous pouvez une fois alerter, ignorer l’appel, communiquer directement avec lui ou alors lui envoyer une réponse automatique si vous êtes en réunion par exemple. Comptez 20 mètres de portée et un flux montant de 2 Mb/s un usage optimal.

Son capteur de 3 Mpx est associé à un angle de vision de 160°. La qualité d’image est excellente, la caméra gère très bien la surexposition, lui évitant ainsi d’être éblouie par le soleil, merci le HDR. La vidéo (format 4:3) permet en général d’observer une personne de la tête au pied et même de repérer les colis posés aux sols. Quant à la vision de nuit, elle est simplement un modèle du genre.

Pas de stockage local, tout est dans le cloud, il faut s’abonner à Nest Aware (à partir de 5 euros/mois) pour avoir accès aux vidéos enregistrées, sinon vous n’aurez droit qu’à une photo et au flux en direct. La qualité du micro est excellente, le micro capte les voix à la perfection et réussit à filtrer correctement les bruits extérieurs. Le haut-parleur est assez puissant et précis pour des conversations audibles même dans une rue bruyante.

Désormais intégré à Google, Nest interagit particulièrement bien avec Google Home. On peut ainsi être prévenu via une enceinte compatible ou le flux vidéo pourra s’afficher sur tout appareil compatible Chromecast. Pour en savoir plus, retrouvez notre test complet de la Nest Hello.

La Nest Hello en bref

  • Angle de vision
  • Qualité de l’image de jour comme de nuit
  • Qualité du son

Pour s’intégrer dans l’écosystème Arlo

Arlo Video Doorbell Wire Free

La seconde sonnette connectée d’Arlo règle le plus gros souci que possédait la première version : elle n’a plus besoin d’un fil à la patte ! Cela facilite évidemment l’installation qui se limite désormais à percer deux trous. Du côté de l’autonomie, Arlo annonce 6 mois d’utilisation sur une charge. Assez longtemps donc pour ne pas avoir à s’en soucier. Le design suit les codes de la marque et reste quasi identique au modèle précédent.

La sonnette Arlo Essential Wire-Free Video Doorbell

La sonnette Arlo Essential Wire-Free Video Doorbell

Comme toujours chez Arlo, la connexion Wi-Fi nécessite de passer par une borne Arlo dédiée. En pratique, la portée est de 20 à 25 m, avec bien entendu de la variabilité en fonction de la configuration de votre logement. Notez que la sonnette intègre une alarme puissante si vous voulez faire peur à un possible cambrioleur. L’installation logicielle est d’une rare simplicité, tout est fait pour vous accompagner pour une configuration sans à-coup.

Pas de carillon ici ; seul votre smartphone sonnera pour vous prévenir que l’on a pressé le bouton de cette sonnette. Pour disposer d’un vrai carillon, vous devrez ajouter 65,90 euros pour l’Arlo Chime qui se branche à une prise dans votre intérieur. Comme la Nest Hello, vous pouvez être alerté dès qu’une personne passe devant chez vous, avant qu’elle ne sonne. Cela rend l’interaction plus rapide, mais si la sonnette donne sur une rue passante vous serez inondé de notifications.

L’appli est de très bon niveau, mais pour profiter pleinement des capacités de la caméra, l’abonnement (2,79 euros/mois par caméra ou 8,99 euros/mois pour 5 caméras) sera indispensable. Elle profite alors des capacités du cloud Arlo qui conservera alors les vidéos. Sinon, vous n’avez accès qu’au direct, suffisant, mais limitant pour la sécurité.

La qualité de la vidéo est d’excellente qualité et le capteur avec HDR permet d’obtenir une image détaillée dans toutes les situations de luminosité. On apprécie tout particulièrement le très grand angle qui permet de bien voir tout ce qui se passe devant sa porte. Ce dernier est d’ailleurs si efficace que mettre la sonnette à hauteur d’homme capturera beaucoup de ciel. La qualité du micro est elle aussi de très bon niveau, tout comme celui du haut-parleur. Tout juste une petite tendance à saturer si vous poussez trop haut le volume. Vous retrouvez plus de détails et des vidéos sur notre test complet effectué pendant plus de deux mois !

À noter que si vous êtes vraiment allergiques aux batteries, la version filaire offre peu ou prou les mêmes prestations et est vendue au même tarif.

L’Arlo Video Doorbell Wire Free en bref

  • Intégration au système Arlo
  • Qualité du son et de la vidéo
  • Angle de vision

Pour ceux qui ont une faible bande passante

Arlo Audio Doorbell

Pour ceux qui trouvent la vidéo inutile ou ne disposent pas d’une connexion Internet suffisante pour la vidéo. Pourquoi ne pas se contenter du son ? L’Arlo Audio Doorbell reprend les codes design des autres produits Arlo, face noire laquée et coque blanche. Un produit bien fini, très compact (9,2 x 4,5 x 2,7 cm) qui s’installe avec un jeu de deux vis. Pas besoin d’alimentation filaire, deux piles AA suffisent. L’installation matérielle et logicielle est très simple et nous pouvons vraiment l’installer à notre convenance.

La communication se fait via l’appli Arlo, sauf que vous n’aurez accès à aucune vidéo, l’interface prend la forme d’une appli de communication vocale. Vous pouvez raccrocher, répondre par un message préenregistré si vous n’êtes pas présent et enfin communiquer directement avec la personne qui sonne à votre porte. Parfait pour donner une instruction à un livreur ou faire patienter un ami si vous êtes en courses.

Le micro est excellent dans la captation de voix et la qualité du haut-parleur tient la route même en extérieur. Un détecteur de présence est là non pour vous signaler que quelqu’un est devant la porte, sans vidéo cette information est assez peu utile. Il active un rétroéclairage bleu au niveau du bouton pour indiquer aux visiteurs où appuyer. Enfin, pas de carillon intégré, pour qu’une sonnerie retentisse dans votre intérieur, il faudra investir dans l’Arlo Chime.

L’Arlo Audio Doorbell en bref

  • Installation simple
  • Fonctionnement sur pile
  • Peu gourmande en bande passante

Pour s’intégrer dans l’écosystème Ring

Ring Video Doorbell 3

Son design est assez basique, un produit rectangulaire aux dimensions généreuses (12,8 x 6,2 x 2,8 cm). Il propose deux façades, une Nickel satinée et l’autre Bronze Vénitien. Le bouton d’appel se situe au milieu de la façade et la caméra se situe la partie noire et inamovible du produit. La finition est très propre et l’installation est d’une rare simplicité.

Elle est livrée avec deux supports muraux (un plat et un incliné) et s’installe avec un système de vis. L’alimentation se fait sans fil, cela apporte une liberté d’installation totale et évite de faire appel à un professionnel ou de bricoler les câbles d’une sonnette existante. Comptez environ 6 à 9 mois d’autonomie en fonctions des usages. Un abonnement (5 à 9 euros par mois) est nécessaire pour avoir accès aux vidéos enregistrées sinon vous n’aurez accès qu’au flux en direct.

L’installation logicielle est très simple et passe par l’application Ring qui centralise les produits de la marque. Une fois activée, elle vous enverra des notifications quand elle est actionnée ou si elle détecte un mouvement. L’app s’affiche alors comme un visiophone et vous pouvez communiquer en direct ou ignorer l’appel. Dommage que Ring ne propose pas de message préenregistré. L’app permet aussi d’ajuster la zone surveillée par la détection de mouvement. Ainsi, si la caméra est devant une maison, cela évite de recevoir une notification dès qu’un quidam passe sur le trottoir d’en face. De plus, vous pouvez définir des zones d’activités. Elles feront l’objet d’une notification dès qu’un mouvement sera détecté, idéal pour surveiller votre boîte aux lettres par exemple ou la surveillance d’une zone précise de votre entrée.

Le rendu vidéo Full-HD est bon, elle est juste en léger retrait face à la Nest Hello en plein soleil, sinon elle est de qualité comparable. Le niveau de détail est de haut niveau et vous aurez sur votre smartphone une image de qualité avec un angle de vision de 160°, pour peu que vous ayez un flux de 2 Mb/s montants disponibles. La portée est d’environ 15 à 20 mètres. Ring propose un Ring Chime (42,90 euros) qui est à la fois un répéteur Wi-Fi et un carillon. À moins d’être dans une rue avec une forte circulation, le haut-parleur permet des échanges fluides avec les personnes devant votre habitation et le micro capte très bien les voix.

Moins d’un an après sa sortie, une Ring Video Doorbell 4 est déjà disponible. Sans surprise, les évolutions sont mineures : une fonction pré-roll de 4 secondes, une connexion Wi-Fi améliorée et des « réponses rapides à utiliser depuis son téléphone. Pas de quoi justifier les 20 euros de plus demandés…

La Ring Video Doorbell 3 en bref

  • Installation libre
  • Alimentation par batterie
  • Qualité de la vidéo et de la détection de mouvement

Pour compléter votre installation, on trouve également le Ring Chime à 48 euros et le Smart Clock 2.0 de Nuki à 221 euros.

Pour garder soi-même ses données

Philips WelcomeEye Link

Si vous voulez éviter d’envoyer vos données dans le cloud, Philips a une solution pour vous. Si la WelcomeEye Link est capable de transmettre le flux vidéo en direct, toutes les sauvegardes se font en local via une carte microSD.

L’appareil est sobre et son installation simple puisque l’on est en présence d’un modèle fonctionnant sur batterie. L’autonomie annoncée est de 200 jours et remplir la batterie prendra 5 heures.

Autre fonction inédite, la WelcomeEye dispose de deux connecteurs lui permettant de déverrouiller une serrure électrique. La qualité vidéo est au rendez-vous, tant de jour que de nuit. On ne peut toutefois pas en dire autant de l’audio, qui produit des voix étouffées.

L’accès aux vidéos se fera exclusivement via l’application Philips. Bien que fonctionnelle, cette dernière est moins bien pensée que ses concurrentes. Outre un flux live, c’est aussi ici que l’on viendra récupérer les séquences vidéos enregistrées sur la carte microSD de 32 Go fournie. Changer pour un modèle plus spacieux ne sera d’ailleurs pas une mauvaise idée si vous ne voulez pas avoir à faire le ménage trop souvent.

La WelcomeEye est donc in modèle intéressant si vous ne voulez pas rentrer dans un écosystème complet (et payant) ou que vous souhaitez tout simplement garder la main sur vos données.

La Philips WelcomeEye Link en bref

  • Installation simple et sans fils
  • Pas besoin d’abonnement
  • Stockage local

La sonnette française

Netatmo Sonnette Vidéo Intelligente

Avec son rachat par Legrand, Netatmo proposait l’une des gammes de produits connectés les plus avancés du marché, il lui manquait toutefois une sonnette connectée. Un vide désormais comblé par cette « Sonnette Vidéo Intelligente » (on a vu plus original comme nom). L’attention portée au design est toujours présente chez Netatmo et l’appareil adopte un look moderne et élégant tout en bénéficiant d’une finition impeccable.

Pour ce qui est de l’installation, on est en présence d’un modèle filaire qui viendra donc remplacer un modèle filaire existant et se connecte au Wi-Fi. Pas d’option batterie disponible pour le moment donc. Une fois fixée, il ne reste plus qu’à la connecter sur l’app Netatmo Secrurity. Cette dernière est un modèle de simplicité d’utilisation et l’on note au passage une compatibilité HomeKit.

La qualité vidéo est dans la moyenne du secteur, avec une image Full HD assez bonne pour reconnaitre sans soucis son interlocuteur. L’enregistrement se fait sur la même résolution et sera au choix sur une carte microSD intégrée, un FTP ou votre compte Dropbox. On apprécie l’ouverture de Netatmo à ce niveau même si c’est un peu moins « plug & play » que sur certains autres services concurrents.

Si elle n’est pas aussi « intelligente » que certaines de ses consœurs, la sonnette Netatmo offre en revanche plus de contrôle et ne nécessite aucun abonnement. Elle est particulièrement pratique si vous avez un pied dans l’écosystème Netatmo ou HomeKit.

La sonnette Netatmo intelligente en bref

  • Simple à installer
  • Design soigné
  • Pas d’abonnement

Tout savoir sur les sonnettes connectées

Puis-je filmer la rue ?

En France, il est en effet interdit de filmer l’espace public, vérifiez donc que ce n’est pas le cas et choisissez bien l’angle de votre caméra. Une solution peut être par exemple de la poser sur un mur perpendiculaire à la porte.

Comment s’opèrent l’installation et l’alimentation électrique ?

Attention, la majorité des sonnettes vidéo connectées sont pensées pour remplacer un carillon existant. Or, si une sonnette classique consomme peu d’énergie, une connectée demande une tension allant de 12 V à 24 V. Avant d’acheter votre produit, vérifiez que vous disposez de la tension suffisante. Certaines sonnettes proposent un transformateur pour vous aider, si cela ne suffit pas, mieux vaut passer par un professionnel. Des constructeurs comme Ring proposent des produits sur batterie, ce qui évite l’écueil de l’installation filaire et surtout une bien plus grande liberté d’installation. De plus, la position d’une sonnette existante n’est pas toujours la meilleure pour une captation vidéo.

Qu’est-ce que le carillon ?

Certaines sonnettes vidéo connectées proposent de personnaliser les mélodies jouées. Attention, beaucoup de produits n’ont pas de carillon intégré, seul votre téléphone sonnera. Pour avoir une vraie sonnerie dans la maison, il faudra ajouter un carillon en option à relier en Wi-Fi à votre sonnette vidéo connectée. Dans certains cas, le carillon fait également office de répéteur Wi-Fi.

La portée du Wi-Fi est importante ?

Une sonnette vidéo connectée exploite votre Wi-Fi domestique pour communiquer avec votre réseau et ensuite votre smartphone. La portée est variable selon les constructeurs, mais n’oubliez pas que les murs anciens réduisent la portée de votre réseau Wi-Fi. En appartement, vous n’aurez généralement pas de problème particulier. Par contre en maison, si votre sonnette se trouve à 20 m de votre box Internet, cela devrait aller. Au-delà, vous risquez de perdre trop en qualité de réception. Et recevoir une bouillie de pixels au lieu d’une belle image HD n’a que peu d’intérêt. Des constructeurs proposent des répéteurs Wi-Fi à installer au plus près de la sonnette pour amplifier la portée de votre réseau.

Quelle qualité vidéo ?

La Full HD est reine ici, la caméra doit capturer une image avec assez de détails pour offrir une information pertinente, comme identifier des visages. Elle doit garder une qualité constante dans toutes les situations de luminosité, surtout si elle est installée en extérieur.

Quid des angles de vision ?

Une sonnette connectée doit bien entendu vous permettre de voir qui sonne à votre porte. Mais il serait dommage de se limiter à un simple judas numérique. Ces produits offrent en général un angle de vision suffisant pour voir les colis posés au sol par exemple ou de surveiller les passages devant votre habitation.

Quelles caractéristiques audio surveiller ?

L’intérêt de ces produits est de pouvoir interagir vocalement avec les personnes devant votre porte. Il faut donc que votre sonnette dispose d’un micro capable de parfaitement capter les voix, même si elle est installée en extérieur, encore plus si vous avez une maison qui donne sur une rue à fort trafic routier. Ensuite, elle doit disposer d’un haut-parleur assez puissant pour vous faire entendre quand vous répondez via votre smartphone.

La vision nocturne est-elle nécessaire ?

Elle n’est pas essentielle au quotidien, mais si vous vous intégrez la sonnette dans votre écosystème de caméra de sécurité, la vision nocturne devient obligatoire. Si elle est installée au portail d’une maison, de jour comme de nuit, elle peut capter les personnes qui passent devant chez vous, mais surtout les personnes suspectes qui réalisent peut-être une reconnaissance statique devant votre habitation avant un méfait.

Puis-je lier sonnette vidéo connectée et serrure connectée ?

Certains produits peuvent communiquer avec des serrures connectées. Ainsi, à distance vous pouvez laisser un livreur déposer vos colis à l’intérieur de chez vous ou encore donner accès à un membre de la famille qui aurait oublié ses clés à la maison. Sur le marché français, Ring et Nuki offrent ce type d’association.

Ai-je une bande passante suffisante ?

Pour un usage efficace, il faut que votre connexion Internet propose une bande passante suffisante. En moyenne, vous devez disposer au moins de 2 Mb/s pour avoir une vidéo de qualité et exploitable sur votre smartphone. Ce dernier doit être connecté à Internet en 4G pour une réception optimale.

Où stocker les photos/vidéos ?

Le stockage se fait généralement dans le Cloud, souvent lié à un abonnement pour profiter de toutes les fonctionnalités de la sonnette vidéo connectée. Sans lui, vous aurez principalement accès aux notifications d’alerte, au flux vidéo en direct et dans certains cas une photo consultable des alertes, mais pas de vidéo.

Doit-elle être étanche ?

Cela est une obligation, car souvent ces sonnettes sont installées en extérieur. Elle doit au moins être IPX4 afin de résister à la pluie et l’humidité.

Les derniers articles