Raspberry Pi 4 : de grosses performances, mais ça chauffe beaucoup

 

Les premiers acheteurs ont été livrés de leur Raspberry 4, la fondation Raspberry Pi fait face à beaucoup de chauffe de l’appareil, mais des solutions existent.

Le Raspberry Pi 4 fait un énorme bond en performances, comme on peut le voir sur le test de Tom’s Hardware. Avec son SoC ARM Cortex-A72 (4 cœurs à 1,5 GHz), les performances obtenues sont de 40 à 400 % supérieures à celles d’un Raspberry Pi 3+ en fonction des benchmarks et de ce qui est testé. Ce sont des scores obtenus sur différents outils qui testent les performances du CPU, du GPU, mais aussi de la mémoire. De ce côté-là, promesse est clairement tenue surtout pour un produit qui affiche un prix de vente de 38 euros TTC pour la version 1 Go de RAM.

Malheureusement, le Raspberry Pi 4 fait face à des problèmes de chauffe bien plus importants que ceux du Raspberry 3. On peut ainsi mesurer des températures jusqu’à 80 degrés dans le cas où on n’utilise aucun système de dissipation thermique. À ce niveau de température, le Raspberry Pi 4 doit diminuer ses performances, et cela risque évidemment d’endommager l’appareil. Personnellement, mon Raspberry Pi 3 a beaucoup souffert pendant la canicule à Paris, c’est donc une situation qui peut arriver assez régulièrement.

Les solutions à ce problème de chauffe

Heureusement, une mise à jour du firmware, actuellement en cours de test et dont la sortie publique est prévue ce mois-ci, offre un aperçu du fruit du travail des ingénieurs de la fondation : on assiste à des modifications qui réduisent considérablement la consommation électrique du contrôleur VL805, ce qui refroidit dans son ensemble le Raspberry Pi 4. Mieux encore, la mise à jour du firmware ne semble pas avoir d’impact sur les performances. On observe ainsi que Raspberry Pi 4 consomme moins d’électricité avec le firmware mis à jour installé : avant la mise à jour, il consommait 3,8 W en veille et 7,9 W en charge, avec le nouveau firmware, la mesure tombe à 3,4 W en veille et 7,6 W en charge. Vous pouvez tester le firmware, la fondation Raspberry Pi Foundation a publié la version de l’alpha  VL805 du firmware.

La meilleure solution reste néanmoins d’opter pour un système de refroidissement passif ou actif, il existe de nombreuses solutions très efficaces. Soit on utilise des dissipateurs passifs sous la forme d’une plaque en aluminium ou via un radiateur, soit directement un ventilateur que l’on alimente grâce à la carte.

Pour rappel, le Raspberry Pi 4 a été très rapidement en rupture de stock à sa sortie, à commencer par la version avec 4 Go de mémoire RAM que l’on ne trouve plus actuellement. Vous pouvez encore trouver des versions 2 Go, mais très onéreuses par rapport au prix de lancement.

Les derniers articles

  • Quelles sont les meilleures liseuses en 2019 ?

    Guides d'achat

    Quelles sont les meilleures liseuses en 2019 ?

    14 décembre 201914/12/2019 • 15:00