La OnePlus TV arrive et nous avons récemment appris deux choses : sa diagonale fera 55 pouces (139,7 cm) et la technologie d’affichage choisie sera du QLED. Profitons-en pour évoquer ces deux caractéristiques.

OnePlus va sortir sa TV cette année. Même si nous nous y intéressons, il faut savoir que pour le moment OnePlus aurait prévu de commercialiser sa première TV uniquement sur le marché indien où la marque est très présente. Pour le moment, nous avons peu de détails sur cette TV mais le constructeur chinois a dévoilé deux caractéristiques. La taille de la diagonale, 55 pouces (139,7 cm), ainsi que la technologie de la dalle : du QLED.

 

QLED, quelle est la différence avec l’OLED ?

QLED signifie Quantum Light-Emitting Diode. En langage non geek, cela signifie qu’un téléviseur QLED est exactement comme un téléviseur LED ordinaire, sauf qu’il utilise des points quantiques (ou boites quantiques) intégrés dans son écran LCD – de minuscules nanoparticules qui améliorent considérablement la couleur et la luminosité par rapport à des dalles LED non quantiques. La technologie a d’abord été introduite dans les téléviseurs grand public par Samsung (nous avons testé un des modèles de 2019), mais grâce à un partenariat de licence, d’autres fabricants le proposent (dont TCL).

La chose la plus importante à savoir sur les téléviseurs QLED est la façon dont ils produisent de la lumière. Cette lumière provient d’une série de LEDs qui se trouvent derrière un panneau LCD – ce sont ces LEDs qui donnent son nom à la technologie LED (et QLED). D’ailleurs, certains téléviseurs LED ont quelques points de rétroéclairages, tandis que d’autres en ont des milliers. De ce point de vue, plus il y en a, mieux c’est. C’est ce qui peut expliquer des niveaux de contraste et de luminosité différents en fonction des modèles de TV LED (et de leurs prix).

Avant que la lumière émise par ces LEDs n’atteigne vos yeux, elle passe à travers une matrice LCD – essentiellement des millions de petites fenêtres qui s’ouvrent et se ferment trop rapidement pour être visibles. Ces obturateurs – avec les points quantiques d’un téléviseur QLED – créent l’image que vous voyez en laissant passer juste la bonne quantité de lumière et en la filtrant pour créer des couleurs.

OLED signifie Organic Light-Emitting Diode. Assez étonnamment, la partie diode électroluminescente de son nom n’a rien à voir avec un rétroéclairage à LED comme c’est le cas pour les QLED et les téléviseurs à LED. Au lieu de cela, il fait référence au fait que chaque pixel d’un téléviseur OLED est aussi une minuscule lumière LED – mais ce pixel est incroyablement mince et peut produire à la fois de la lumière et de la couleur dans un seul élément. En d’autres termes, les téléviseurs OLED n’ont pas besoin de rétroéclairage car chaque pixel produit sa propre lumière. C’est ce qui explique le contraste des élevés : quand on veut afficher du noir, il suffit d’éteindre le ou les pixel(s) en question.

La luminosité

De part leur conception différente, les téléviseurs QLED ont un avantage considérable en termes de luminosité. Parce qu’ils utilisent des rétroéclairages séparés (au lieu de compter sur chaque pixel pour créer sa propre lumière), ces rétroéclairages LED peuvent être rendus incroyablement lumineux. Quand on ajoute la capacité d’un point quantique à maximiser cette lumière en produisant des teintes plus brillantes dans le spectre des couleurs : vous obtenez un affichage très lumineux.

La couleur

La couleur est également un avantage du QLED. L’utilisation de points quantiques dans les téléviseurs QLED offre davantage de précision des couleurs, et une gamme plus large de couleurs quii seront mieux saturées avec des niveaux de luminosité extrêmes (ce qui est parfait pour le HDR).

HDR10, HDR10+, HLG et Dolby Vision : quelles différences entre les standards HDR ?

Le temps de réponse, l’input lag et le taux de rafraîchissement

Enfin, il y a trois éléments importants sur un écran : le temps de réponse, l’input lag et le taux de rafraîchissement.

Le temps de réponse est le temps nécessaire à un pixel pour passer d’un état à un autre. Plus le temps de réponse est rapide, plus l’image est nette, surtout pendant les scènes d’action rapide (ou pendant un match de foot). Même si la différence n’est pas nécessairement visible à l’œil nu, les téléviseurs OLED sont beaucoup plus rapides que les téléviseurs QLED. Les temps de réponse d’une QLED classique varient entre 2 et 8 ms, ce qui est très correct… jusqu’à ce que vous réalisiez que le temps de réponse d’une dalle OLED descend jusqu’à 0,1 milliseconde.

L’input lag fait référence au délai entre le moment où l’on effectue une action (par exemple en appuyant sur un bouton d’une manette de jeu) et celui où l’on voit le résultat de cette action à l’écran. En tant que tel, l’input lag n’est vraiment une préoccupation que pour les joueurs – il n’a pas du tout perceptible lorsque vous regardez un film ou une série. De plus, l’input lag n’est pas seulement lié à la technologie d’affichage, mais plutôt à la vitesse de traitement de l’image. D’ailleurs, il existe peu de différence entre l’OLED et le QLED concernant l’input lag.

Enfin, le taux de rafraîchissement. Il s’agit du nombre de fois par seconde où l’affichage de la TV est mis à jour. Dans la plupart des cas, un téléviseur utilise une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz ou parfois le double de – 120 Hz. Pareil que pour l’input lag, la technologie importe peu. Il faudra néanmoins vérifier la présence de ce que l’on appelle VRRR ou Variable Refresh Rate. Si votre TV ne prend pas en charge le VRR, cela peut provoquer quelques problèmes d’images… il s’agit donc vraiment de s’assurer que votre futur TV l’a si vous en avez besoin.

QLED et burn-in ?

L’effet que nous connaissons sous le nom de « burn-in » provient de l’époque de la TV à tube cathodique, où l’affichage prolongé d’une image statique faisait apparaître cette image « brûlée » à l’écran. C’était à cause d’une histoire de phosphore qui recouvraient le dos de l’écran à l’époque. Sur l’OLED, le brun-in existe. Les joueurs qui laissent leur TV allumé alors qu’une image statique reste à l’écran, ou qui ceux qui regardent des chaînes comme BFM TV ou LCI 10 heures par jour tous les jours, pourraient potentiellement causer un certain « burn-in » sur leur téléviseur OLED. Mais il faut être extrêmement malchanceux, sauf si vous faites exprès de laisser une image statique sur votre TV. Sur le QLED, il n’y a pas de problème de burn-in.

Quelle est la meilleure technologie d’affichage : OLED ou QLED ?

Le QLED offre une luminosité plus élevée, une durée de vie plus longue et des couleurs plus riches. L’OLED, par contre, a un meilleur angle de vue, des niveaux de noir plus profonds et cette technologie consomme moins d’énergie. Les deux restent impressionnants, les points forts et faibles s’équilibrent… le choix entre les deux est donc subjectif – le QLED est plus polyvalent, mais OLED excelle dans l’obscurité.

Bref, si le sujet vous intéresse, nous avons un article dédié sur ces technologies.

55 pouces, c’est pas trop grand ?

Un des dictons dans le secteur est « plus c’est gros, mieux c’est. ». D’ailleurs personne n’a déclaré « J’aimerais acheter un téléviseur plus petit ». Pour choisir la taille de votre téléviseur, une astuce qui fonctionne généralement très bien est la « règle de 4,5 centimètres par pouce ». Cela indique la distance minimale entre vous et la TV. Par exemple sur une TV de 55 pouces (4K), il faut être à environ 2,5 mètres de recul par rapport à l’écran. Plus près, vous vous fatiguerez les yeux rapidement et, plus loin, vous allez perdre votre capacité d’immersion. Mais à cette distance, vous aurez une bonne immersion dans toute l’action des films et des jeux vidéo.

Pourquoi OnePlus a choisi une dalle de 55 pouces ? C’est aujourd’hui la dalle la moins chère à produire car les usines se sont structurées pour créer des écrans de cette taille. C’est aussi la diagonale par défaut des TV depuis 2018, même si les TV de 65 pouces sont de plus en plus populaires (et accessibles).

 

La OnePlus TV : c’est pour quand en France ?

Pour l’heure, on ignore encore quand est-ce que OnePlus compte dévoiler son OnePlus TV, mais son annonce ne devrait donc plus tarder. Comme nous l’avons dit en introduction, il semble néanmoins peu probable de trouver ce produit en France. La OnePlus TV sortira en Inde où OnePlus excelle : sur le segment haut de gamme, la marque chinoise fait jeu égal avec Apple et Samsung.

OnePlus n’est pas le seul constructeur de smartphones à vouloir se lancer prochainement sur le secteur des téléviseurs. De son côté, Honor a annoncé sa TV nommée Vision. Le Honor Vision, c’est une dalle LCD de 55 pouces 4K UHD, le premier produit à intégrer l’OS HarmonyOS.

Honor Vision officialisé : l’écran intelligent sous HarmonyOS pour remplacer votre TV