La faillite s’approche de plus en plus pour Fisker et sa voiture électrique avec cette très mauvaise nouvelle

Le coup de grâce ?

 

C'est un feuilleton que l'on suit avec attention sur Frandroid : Fisker, qui commercialise son SUV Ocean en France, est en fort mauvaise posture. Tous les espoirs reposaient sur un partenariat avec "un grand constructeur automobile" (probablement Nissan)... qui a échoué, vient-on d'apprendre. L'avenir s'assombrit encore un peu plus pour cette marque de voiture électrique vendue en France.

Fisker Ocean // Source : Fisker

Les fidèles de Frandroid sont déjà au courant : Fisker va mal. Après une très mauvaise année 2023, la marque américaine de voiture électrique avait annoncé manquer de ressources, craignant même de faire faillite dans « les douze prochains mois ». Au programme : licenciements, et même arrêt temporaire de la production pour son unique modèle en vente : le Fisker Ocean.

Tout n’était cependant pas perdu, et tous les espoirs reposaient sur des discussions avec « un grand constructeur automobile » (qu’on suppose fortement être Nissan) pour un partenariat. Hélas : Fisker vient d’annoncer que les négociations avaient échoué, rendant son avenir (encore un peu plus) sombre.

Une action en chute libre

C’est dans un document officiel que Fisker a annoncé la mauvaise nouvelle : ce « grand constructeur » a donc décidé de mettre fin à la discussion.

En conséquence, la start-up américaine indique qu’elle « ne sera pas en mesure de remplir une condition de clôture de l’engagement de financement et de la feuille de conditions que [Fisker] a conclu avec un investisseur le 18 mars 2024 », qui promettait un apport de 150 millions de dollars d’après Reuters.

Fisker Ocean // Source : Fisker

Des négociations sont en cours avec cet investisseur, mais Fisker précise bien « qu’il n’y a aucune garantie que ces discussions aboutissent ou que des fonds soient disponibles pour [Fisker] dans le cadre de l’engagement ».

La réponse du marché ne s’est pas fait attendre, avec une action en baisse de 28 %. C’est une baisse de 94,5 % depuis le 1 janvier 2024, avec une action à 0,090 dollar à date de l’article !

Reste-t-il un espoir ?

Voilà qui sonne comme un coup de grâce pour Fisker. De fait, on voit difficilement comment la marque pourrait s’en remettre. D’autant plus que son seul modèle en vente, l’Ocean, une voiture électrique concurrente des Tesla Model Y et Renault Scénic E-Tech, n’est pas au niveau – et ce n’est pas la dernière mise à jour qui semble remettre le SUV électrique dans la course.

Fisker Ocean // Source : Fisker

Bref, l’avenir s’assombrit pour Fisker, et rejoint le cercle peu enviable des « néo-constructeurs électriques » en grande difficulté, comme HiPhi ou Aiways. Le marché automobile est un monde cruel, et cela semble une nouvelle fois se confirmer.


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.