Apple préparerait un iPhone pliant pour 2023-2024… mais à une condition

Apple ne le lancera que s'il est certain qu'il y a bien un marché pour lui

 

Vous attendez l'iPhone pliant ? Vous allez devoir patienter encore quelques années. Le lancement de l'appareil ne serait en effet prévu que d'ici deux à trois ans. Un délai surtout dédié à l'observation du marché : Apple souhaiterait s'assurer que son smartphone pliant trouvera bien son public.

Contrairement à de nombreux concurrents, Apple n’est pas du genre à adopter instantanément chaque nouveauté technologique. La firme est plutôt de celles qui temporisent, analysent et observent les évolutions du marché pour mieux déceler l’intérêt du public. Et c’est exactement ce qu’elle aurait l’intention de faire pour son projet d’iPhone pliant. Très officieux, l’appareil fait parler de lui depuis quelques mois au travers de rumeurs insistantes émanant de personnes proches de l’industrie, mais aussi d’analystes et de journalistes reconnus.

Plus tôt cette année, Ming Chi Kuo estimait que l’appareil adopterait un écran QHD+ OLED de 8 pouces, flexible, avec un design potentiellement proche de celui du futur Galaxy Z Fold 3. L’analyste de TF Securities, prévoyait aussi que cet iPhone pliant pourrait être produit d’abord à hauteur de 20 millions d’unités, mais pointait vers un lancement sur le tard, avec un début de production en 2023. Une information qui se confirmait récemment. D’après Mark Gurman, journaliste pour Bloomberg souvent très bien informé, le smartphone pourrait en effet n’arriver sur le marché que d’ici deux ou trois ans — le temps pour Apple d’observer le marché pour s’assurer que l’iPhone pliant trouvera bien son public.

La piste d’un abandon en cours de route n’est pas à écarter

Il est toutefois parfaitement possible que les dirigeants d’Apple choisissent d’abandonner le projet s’ils jugent que le marché du smartphone pliant n’est pas suffisamment viable. Cette décision pourrait intervenir même si un prototype pleinement fonctionnel, capable d’entrer en production de masse, existe. En clair, Apple ne s’aventurera à lancer son iPhone pliant que si elle est absolument certaine qu’il existe une demande importante pour ce produit, résume WCCFTech.

Notons que d’autres sources sont plus optimistes. D’après le site israélien The Verifier, un lancement dès 2022 à 1499 dollars serait prévu d’après des « sources fiables ». Un tarif qui a quand même de quoi faire tiquer : Apple n’est pas vraiment connu pour lancer ses flagships à des prix plus abordables que ceux pratiqués par la concurrence. À titre de comparaison le Galaxy Z Fold 2 de Samsung est actuellement affiché à 1799 euros en France.

Les derniers articles