Elon Musk se met à tacler Apple et son modèle économique

 

Elon Musk, l'homme le plus riche du monde, s'est encore fendu d'une sortie très médiatisée. Cette fois-ci, il s'attaque au modèle économique de l'App Store, ajoutant de l'eau au moulin d'Epic Games.

Elon Musk Pouces
Elon Musk

Elon Musk n’aime pas les politiques d’Apple. Une nouvelle fois, l’homme le plus riche du monde n’a pas hésité à critiquer publiquement une partie du modèle économique de la firme à la pomme.

« Une taxe sur internet »

Tout commence avec un article de Bloomberg du 3 mai 2022 à propos de PayPal ayant apporté son soutien à une plainte antitrust en Europe contre les paiements sur iPhone. Elon Musk a alors twitté son avis sur le sujet, s’indignant que « l’App Store, c’est comme avoir une taxe de 30 % sur internet. Ce n’est pas bien du tout » avant de surenchérir que cette commission est « littéralement 10 fois plus élevée qu’elle devrait être ».

Literally 10 times higher than it should be

— Elon Musk (@elonmusk) May 3, 2022

Rappelons tout de même que depuis le procès qui oppose Epic Games à Apple, Apple a montré des signes de bonne foi en réduisant notamment en 2021 sa commission à 15 % pour les « petits » développeurs ayant un chiffre d’affaires de moins de 1 million de dollars par an. Cela reste néanmoins encore trop élevé selon certains pour le service proposé (hébergement, curation et mise en avant).

La question du financement de Twitter

Rappelons qu’Elon Musk vient de s’offrir Twitter pour 44 milliards de dollars et compte certainement rentabiliser son achat de multiples façons. Avec l’abonnement Twitter Blue — un abonnement Premium qui devrait permettre entre autres d’éditer ses tweets — à 3 dollars par mois, la commission que pourrait prendre Apple (et Google) dessus n’est pas négligeable.

Véritable troll des internets, Elon Musk compte bien remettre une pièce dans la machine à buzz en relançant le débat. Mais si chacun de ses tweets a un fort impact sur le cours de certaines actions ou cryptomonnaies (il a participé aux plus grosses hausses du Bitcoin ou du Dogecoin et a fait plongé le cours de Twitter peu avant son rachat), sa sortie ne semble pas avoir chamboulé le cours d’Apple. Il faut dire qu’avec 2 580 milliards de dollars de capitalisation, l’action AAPL est plutôt solide.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles